Espace allaitement > Le guide de l'allaitement > Quelques bons repères et quelques signaux d'alarme

Quelques bons repères et quelques signaux d'alarme - histoire de bien débuter votre production de lait et votre allaitement 

 

Quand je donne des consultations en prénatal, ou lorsque j'ai une future maman au téléphone, je lui donne des bons repères, et je lui indique les signaux d'alarme amenant à : on va avoir un problème;

Alors autant les partager sur le site n'est-ce pas?? J'avoue passer tellement de temps à répondre aux mères directement, ou à former des professionnels de santé ou membres répondants d'association.... que le site évolue moins vite que je ne le souhaiterai;

ATTENTION: l'allaitement maternel est quelque chose de merveilleux, et de naturel; dans de nombreuses situations, tout va très bien se passer sans aucun problème, c'est merveilleux;

Mais on a souvent des petits écueils, dont les symptômes et causes échappent au personnel soignant, et comme la mère ignore tout de ces écueils, comment ils se pré-présentent, par quoi ils sont causés.... et bien ça coince.... le problème est là..... et tout le monde souffre; pire, parfois des personnes manquant de bonne formation vont ajouter des problèmes rendant l'atteinte de l'harmonie plus tardive.

Au pire du pire, quand vous êtes vraiment dans le "caca"

Okay ce point devrait être en fin de page; mais par esprit de prévention extrêmiste, je le mets en premier, bien visible; sachez qu'il y A plein de trucs, astuces, pour améliorer les mises au sein..... si ça ne marche pas et que vous avez lu ce paragraphe, vous êtes à peu près "sauvée" :-)

Par exemple, si votre bébé ne tète pas alors qu'il a déjà 24h.... ou plus.... ; si votre bébé prend le sein mais que les tétées sont totalement inefficaces au point qu'on vous dit que vous n'avez pas de lait (alors que peut-être votre sein est trop plein de lait....), ou toute situation où vous voyez bien que bébé ne prend pas de lait, vraiment pas assez..... ou vous avez dès la "première" heure des super-crevasses au point que la mise au sein soit quasi-impossible....

Et bien le premier réflexe est forcément d'aller chercher de l''aide. De l'aide d'une personne ressource dûment formée en allaitement maternel; MAIS si vous voyez que votre situation est "insoluble, ne s'arrange pas" malgré toute l'aide qui vous est apportée sur place, ou bien encore que la personne ressource est en congé et arrivera demain/dans deux jours/la semaine prochaine..... et bien voici un conseil de SAUVEGARDE;

Certes, il ne résout pas les problèmes, mon conseil de sauvegarde; il ne fera pas prendre le sein à votre bébé; il ne fera pas prendre mieux le sein à votre bébé; il ne fera pas couler votre lait...... mon conseil de sauvegarde ne résoudra pas votre ou vos problème(s) mais il évitera une cascade d'événements allant de pire en pire...

Mon conseil de sauvegarde va vous permettre de "tenir" jusqu'au moment où vous aurez une consultation avec une personne dûment qualifiée, vraiment formée!

  • Continuez le peau à peau au maximum..... avec votre bébé;
  • Continuez les tentatives de mise au sein;
  • Dès 24h de vie des bébés, voire dès leurs 12h de vie, agissez:
    • extrayez votre colostrum à la main, toutes les 2h, extrayez une cuillère à café et demi de colostrum le 1er jour, puis une cuillère à soupe-une cuillère à soupe et demi de colostrum le deuxième jour, 2-3 cuillères à soupe de colostrum le troisième jour....
    • Les quantités indicatives sont pour UN bébé; donc multipliez par 2...
    • extrayez votre lait à la main et finissez au tire-lait toutes les 2 heures...
  • Et toutes les 2h, nourrissez vos bébés de la cuillère/des cuillères à café/soupe que venez d'extraire!

Certes, ça n'arrange pas les crevasses ou les mises au sein; d'accord;

MAIS.... Vous remplissez l'estomac de vos bébés; vous leur épargnez des pertes de poids monstrueuses; vous leur épargnez l'hypoglycémie; vous leur épargnez l'hyperbilirubinémie (ou ictère ou jaunisse); donc rien que pour la santé de vos enfants, vous êtes gagnante! ET vous démarrez vos seins avec une stimulation fréquente et efficace, donc vous participez à ce que votre "montée de lait" se fasse en temps et en heure, ET vous préparez votre bonne lactation (production de lait) des prochains jours et semaines et mois.....

 

Allo maman bobo!

L'allaitement au sein ne fait pas mal;

Si vous avez mal durant toute la tétée, entre les tétées, c'est qu'il y a un problème; ne croyez pas les cousines copines grands-mères qui disent que c'est normal d'avoir mal.....

La seule chose qui peut être normale, c'est:

Une sensibilité plus ou moins vive au niveau des mamelons, uniquement si et seulement si:

  • que la sensibilité dure seulement de 20 à 30 secondes en début de tétée ET qu'au bout de 20-30 secondes de tétée, la sensibilité disparaît
  • ET que votre mamelon, en fin de tétée, n'est pas déformé, ni pincé, ni abîmé.
  • c'est pendant la première semaine,

Cela, est tolérable, normal; mais si la sensibilité dure + de 20-30 secondes ce n'est PAS normal;

ET que vous ayiez mal ou pas, si votre mamelon en fin de tétée est déformé, abimé, pincé, dégradé, ce n'est PAS normal; (ou bien qu'il est encore plus déformé, abimé, pincé, dégradé, bien sûr!!)

Si la sensibilité se prolonge, qu'elle a lieu entre les tétées, que le mamelon est déformé, dégradé ==> direct la consultante en lactation ou la personne ressource dûment formée;

Ne vous jetez pas sur les biberons, ni même sur la tasse ou la pipette..... en général, mais il peut y avoir d'autres causes: c'est un problème de prise en bouche (même si apparemment vous semblez allaiter dans une bonne position), ou un souci anatomique type frein de langue serré. On peut agir et corriger tout de suite....

Les "obus" thoraciques de la "montée de lait"

Vos seins se sont développés durant la grossesse; ils peuvent même se développer encore durant le premier mois, s'ils sont hyper stimulés-ET-vidés ; mais dès 36h après la naissance de vos enfants, voire dans les 36-96h après la naissance de vos enfants, vous avez vivre un événement souvent inoubliable; de seins plutôt généreux, vous allez avoir deux obus thoraciques...

A noter qu'il EXISTE des variations dans le moment d'apparition de la "montée de lait"; des événements (gestes, actes...), et des conditions (maladies...) peuvent retarder la "montée de lait"; et c'est un problème pouvant amener à un manque de lait; il existe des moyens simples de limiter les dégâts d'une "montée de lait" retardée, de contrebalancer le retard de la "montée de lait"; la page en ligne, qui s'ouvre et débute est visible ici >>>cliquer!

La "montée de lait", c'est la montée SUBITE de volumes copieux de lait, notamment; c'est l'engorgement physiologique;

Parfois l'aréole et le mamelon sont tellement durs et tendus sous l'impact de l'engorgement (+ encore si vous souffrez d'oedème aux seins) que le tissu mamelon-aréole est inélastique; ==> les bébés ont du mal à avoir une bonne prise en bouche, vu que le stimulus mamelonnaire est amoindri.

Parfois, le corps du sein est tellement dur et tendu sous l'impact de l'engorgement, voire de l'oedème, que le lait ne s'écoule plus du sein!

Quand le lait ne s'écoule plus du sein, on parle d'engorgement pathologique (versus le lait s'écoule du sein, engorgement physiologique);

L'obus thoracique est tel que le tissu mamelon-aréole est dur, tendu, que le tissu mamelon-aréole est INELASTIQUE.

Votre enfant ne peut absolument plus happer le mamelon au fond de sa bouche pour "croquer" le complexe mamelon-aréole, notamment plaquer ses lèvres loin sur le tissu aréolaire.....

Il ne peut pas prendre le sein en bouche profondément;

Il va "choper" ce qu'il peut attraper: un malheureux bout de mamelon;

Ca fait TRES MAL; et c'est normal; la douleur vous indique: signal d'alarme, maman réveille toi ya quelque chose qui cloche! Vous pourrez aussi constater une déformation, un pincement, une petite bande blanche en travers de la face du mamelon.

Le premier truc, est de contrôler si le complexe mamelon-aréole est OEDEMIE, en plus d'être ENGORGE.

oedème mamelon aréole

L'oedème, facile; s'il n'est pas carrément oedémié, de façon visible, vous pressez doucement sur l'aréole, vous retirez votre doigt au bout de quelques secondes; si vous voyez un "trou" à l'emplacement de votre pression digitale, vous avez de l'oedème! Allez-y de l'assouplissement par contre-pression!

Si le complexe mamelon-aréole est très engorgé, très dur très tendu

et ce, alors que l'oedème au niveau mamelon/aréole est résolu (s'il y avait oedème), le complexe mamelon-aréole reste encore très tendu, très INELASTIQUE quand même. Bébé ne pourra pas happer le mamelon en bouche;

Faites des petits massages au niveau de l'aréole (ne tripotez pas le mamelon), et essayer d'extraire un peu de lait.... quand ça ne coule plus tellement, refaites des petits massages au niveau de l'aréole, puis essayer d'extraire encore un peu de lait.....

L'idée est d'assouplir le complexe mamelon-aréole, pour permettre:

  • au mamelon d'être élastique et happable,
  • au complexe aréolaire d'être souple et compressible, ainsi les lèvres de bébé pourront faire leur office.....

massage du sein

massage du sein

Deux schémas issus de la Méthode d'extraction manuelle Chele Marmet,

 

L'obus thoracique est tel que le corps du sein est très tendu très plein...

Il faut masser, masser le corps du sein (ne pas oublier éventuellement l'aréole); puis extrair eun peu de lait à la main; quand ça ne coule plus bien, ==> re-masser, masser le corps du sein, puis extraire un peu de lait...

Quand le corps du sein est un peu assoupli, et que la zone mamelon-aréole EST assouplie, là les mises au sein pourront se faire mieux; et le lait devrait couler mieux;

Il ne faudra pas hésiter à masser, compresser, le sein pendant la tétée..... et ne pas hésiter à finir de vider les seins à la main ou bien au tire-lait en fin de tétée;

Et bien sûr, s'être assurée que la part de lait reçue par l'enfant est bien suffisante; je n'ai pas dit: la part de lait fabriquée par vos seins, mais bien: la part de lait reçue par l'enfant;

On a beaucoup beaucoup d'enfants qui aimeraient pouvoir vider les seins archi-pleins de leurs mamans (lesquelles s'entendent dire qu'elles manquent de lait; c'est en fait un problème de plomberie, de mauvais transfert; soit ça coule mal, soit ça prélève mal, voire les deux.....; mais c'est une autre histoire....)

 

Votre bébé vous montrera s'il prend du colostrum et du lait

mais pas en s'endormant rapidement au sein;

Oui, bébé prend le sein, puis s'endort et lâche le sein;

OK... il y a du vrai;

Mais on a beaucoup beaucoup d'enfants qui s'endorment TRES VITE après le début de la tétée; cela ne veut pas dire qu'il a son content de lait; au contraire, ça ne coule pas, donc il se désintéresse et s'endort; au fil des tétées il s'affaiblit et réclame de moins en moins souvent, de moins en moins longtemps.....

Bébé vous montre qu'il prend du lait s'il ne perd pas trop de poids;

Oui je sais, c'est idiot; votre bébé va sûrement perdre du poids;

Je ne comprends pas pourquoi on attend une perte de 10% du poids de naissance pour hurler "au bib de lait infantile" à des mères complètement perdues.....

J'ai des consultations en stock dans mes neurones, j'ai des conversations téléphoniques avec des mères..... où il y a eu dégringolade du poids + ictère...

L'une des mamans, ça m'a foutue de mauvais poil, car je l'ai eu l'enfant n'avait pas 48h; il ne tétait pas; je lui ai donné les "Au pire du pire, quand vous êtes vraiment dans le "caca"" puisque je ne pouvais pas lui rendre visite à la maternité, je lui avais dit: on ne résout pas le problème, vous continuez le peau à peau, et désormais vous videz vos seins toutes les deux heures et vous en nourrissez votre bébé; (avec tous les conseils adaptés); 8 jours plus tard, elle m'appelle catastrophée pour rattraper son allaitement; elle avait suivi les différents conseils du personnel de la maternité donc chute du poids > 10% ET ictère.....

Donc dès avoir atteint 7% de perte du poids, pitié!!

  • videz vos seins,
  • nourrissez bébé de votre colostrum/lait à la tasse, pipette, sonde......
  • le tout toutes les deux heures!

Et avant même de suivre la courbe de poids, suivez le schéma des couches!

==> schéma des couches

 

Cette page n'est pas terminée, elle est évolutive; mais elle peut peut-être déjà vous aider!