| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Le guide de l'allaitement > Première tétée > Pourquoi à la tasse et pas au biberon ?
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Première tétée - Pourquoi à la tasse et pas au biberon ?

 
 
 

Premier phénomène, la confusion!

  • Le mécanisme de succion du biberon est totalement différent de celui du sein, les lèvres se plaquent différemment, la langue se place différemment, la langue travaille différemment, les mâchoires travaillent différemment.... ce qui fait que, même après un unique biberon, votre Bébé peut développer la problématique suivante: sucer votre sein, le tétouiller comme une tétine avec pour conséquences:
    • douleur/bobo au sein,
    • sein mal stimulé donc qui sécrétera de moins en moins de lait s'il n'y a pas rééducation (facile pour autant qu'on soit informé de son existence)

    En particulier: on voit que la bouche de l'enfant se referme sur le mamelon, au lieu de se fermer loin sur l'aréole... il ouvre peu la bouche; le mamelon ressort déformé, pincé, et fait un mal de chien.... de tétées en tétées, le mamelon est de plus en plus dégradé et voilà qu'apparaît la crevasse!

Cela fait mal au coeur, d'autant plus que la crevasse, on ne s'y intéresse qu'au moment où elle est quasiment pissante de sang! alors qu'avant d'être présente, la crevasse a été précédée de signaux visibles... outre la douleur de la mère!

Cela fait mal au coeur, car on dit parfois, voire encore trop souvent: "et bien écoutez durant quelque sjours donnez des biberons le temps que la crevasse guérisse"; alors on passe le bébé au biberon, la crevasse guérit puisque le mamelon n'est plus maltraité.... et quand on remet le bébé au sein, s'il accepte de téter, il recrée le problème qui mènera à une nouvelle crevasse.

Ce phénomène décrit ci-dessus est appelé confusion sein/tétine; il se produit essentiellement durant les premières semaines d'allaitement.

 

prise en bouche du sein

Maximilien est tout petit, face à un sein très gros; la photo n'est pas optimale puisque Maximilien n'a pas ici, la bouche largement ouverte, ou plutôt la mâchoire inférieure abaissée, il est en phase où il remonte la mâchoire inférieure pour compresser le sein; l'angle entre ses lèvres serait donc plus grand si sa mâchoire inférieure était abaissée; on voit bien les lèvres bien appliquées en corolle loin sur l'aréole;

 

Autre phénomène très peu connu des professionnels de santé: la paresse (ou préférence) .

Ce phénomène se produit à n'importe quel moment de l'allaitement et n'importe quel âge; j'ai vu des mamans surprises et tristes par rapport à leurs projets d'allaitement, leur enfant ayant pris des biberons pour la reprise du travail à HUIT mois, et refusant désormais le sein.

C'est d'ailleurs avec ce phénomène qu'on a des baisses de lait et des problèmes pondéraux.

  • Si le lait maternel est fabriqué entre les tétées, sous l'impact de l'hormone prolactine, le lait lui est éjecté sous l'impact de l'ocytocine (pleurs des bébés, stimulation bouche-sein ou téterelle de tire-lait-sein). Or l'ocytocine a une nature pulsatoire. Ce qui signifie que le lait du sein ne jaillit pas en une fontaine continue de plusieurs minutes....
  • donc le schéma de fonctionnement du sein est à peu près:
    • stimulation (il n'y a pas de lait), l'enfant tète avec de petis mouvements et rapidement, et il stimule sans déglutir sauf salive
    • éjection d'un premier flux (l'enfant tète et déglutit en cadence),
    • période de latence où l'enfant continue de téter mais sans déglutir,
    • éjection d'un deuxième flux de lait, (l'enfant tète et déglutit en cadence),
    • latence où l'enfant continue de téter mais sans déglutir,
    • éjection d'un troisième flux de lait éventuel...
    • Plusieurs minutes entre chaque flux
  •  

  • Du point de vue du bébé, on note donc une alternance de schémas de succion au cours d'une même tétée :
    • ça ne coule pas je tète vite et avec de petits mouvements,
    • ça coule je tète avec des mouvements plus amples et plus lents;
    • on aura donc prise en bouche du sein, laps de temps à 2 succions par seconde,
    • le lait coule (premier flux) , laps de temps à 1 succion par seconde,
    • le lait se tarit en attendant l'autre flux, laps de temps à 2 succions par seconde,
    • le lait rejaillit (deuxième flux), laps de temps à 1 succion par seconde...
    • idem troisième flux éventuel

     

  • Le lait s'écoule du biberon sans que bébé ne fasse d'effort. Et il s'écoule en une seule fois. Sauf si le donneur fractionne le biberon en trois phases, qu'après un tiers du biberon il retire le biberon de la bouche du bébé, pose le biberon pendant 4 minutes sur la table, en profite pour des interactions affectueuses, redonne le biberon pour un deuxième tiers, repose le biberon sur la table, gazou gazou....

 

  • Or Bébé a excellente mémoire, et refusera de faire un effort une fois remis au sein; autant il aimera prendre du plaisir à tétouiller, autant il saura vite d'où le lait coule le plus facilement et il préfèrera le biberon. Les premières mises au sein seront donc plus difficiles car Bébé se montrera impatient. Vous risquez, vous, de vous inquiéter de la situation, de croire que vous allaitez mal, que vous manquez de lait, que donner le sein ça fait mal alors qu'avec un peu d'aide et soutien, tous ces côtés négatifs peuvent être résolus.
  • Vous comprendrez certainement, lorsque Bébé prendra votre mamelon pour une tétine.

Préférez donc, et de loin, des dispositifs employés avec succès à la maison ou en néonat, pour l'enfant quelque soit son âge:

le soft-cup, la tasse (ou gobelet), la pipette, le dal.... ces dispositifs seront présentés séparéments; vous pouvez avoir une idée de leur utilisation dans les témoignages d'allaitement en néonat, dans notre publication Quand le bébé est de petit poids ou de faible vigueur, ou en néonat... et sur les pages Produits de mon association (avec indications de prix, comment se les procurer etc.).

Sachez qu'on ne prend pas plus de temps en faisant boire à la tasse qu'au biberon; le tout est d'essayer, pour les parents, et d'accepter d'essayer autre chose qu'un biberon.

Et si franchement on est "obligé" de passer par le biberon....

On peut toujours éviter le biberon; entre tasse, tasse à bec, cuillère à pot, cuillère Soft-cup......

Mais il arrive parfois que.....

Et bien alors, comment donner un biberon? en suivant la physiologie du sein.... tout simplement; d'ailleurs, qu'on allaite au sein en alternance avec le biberon ou uniquement au biberon, tous les biberons devraient être fractionnés, pour une meilleure digestion du bébé, pour s'adapter mieux à sa physiologie!

Mode opératoire:

le donneur fractionne le biberon en trois phases:

après un tiers du biberon il retire le biberon de la bouche du bébé, pose le biberon pendant 4 minutes sur la table, en profite pour des interactions affectueuses,

puis il redonne le biberon pour un deuxième tiers, repose le biberon sur la table, gazou gazou....

puis il donne la fin: le deuxième tiers;

Votre enfant vous en sera reconnaissant, car cette méthode lui permet de prédigérer.... et d'avoir en son temps, une bonne information volumétrique et biochimique de sa sasiété!

Autre conseil: évitez de dresser le biberon tel que ça fasse une énorme colonne de lait dans le biberon, le poids du lait à une telle verticale fait que ça coule plus fort, et ce n'est pas très physiologique;

Bien sûr, je ne garantie pas que cette méthode fonctionne, mais je l'ai "inventée" (ou réinventée) il y a des années, et c'est la seule méthode alternative qui me semble logique et physiologique.

 

 

 

>>>alternative au biberon: tasse, cuillères

>>> Retour index Première tétée

Edition mise à jour 01/07/08
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation