| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Le guide de l'allaitement > Tétée précoce, pourquoi, pour quoi?
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Guide de l'allaitement de la naissance au sevrage:

Tétée précoce-Pourquoi une mise au sein tôt

 
 

 

Le temps où l'on mettait Bébé au sein quelques jours seulement après sa naissance est bien loin. Désormais, cette tétée dite tétée précoce est réalisée au plus tôt, dès le premier quart d'heure, dans certaines maternités (mais ce cas concernerait plutôt des naissances individuelles), sinon, dans les deux premières heures, qui suivent la naissance. Cette tétée précoce est primordiale pour le bon relationnel mère/enfant, et pas seulement pour optimiser la mise en route de la lactation

Ce contact précoce a un premier effet sécurisant et nourricier, pour les bébés.

Ce contact va leur permettre, par leur succion, de prendre le colostrum de leur mère; le colostrum est une substance extrêmement riche en anticorps, en graisses, en sels minéraux, c'est ce qui va nourrir les bébés jusqu'à la montée laiteuse (qui a lieu en général vers le 3e ou le 4e jour, voire plus tard). Le colostrum a également une fonction laxative, et permettra l'expulsion du méconium avant que les selles proprement dites n'apparaîssent. Enfin, c'est par cette succion précoce des mamelons que la montée laiteuse se mettra en place..

Cette première tétée n'est pas seulement le moyen de se nourrir; mais aussi:

  • de se rassurer,
  • de lier pleinement connaissance avec ce corps qui l'a accueilli pendant quelques neuf mois.

Comment ne pas voir la première tétée entravée:

On sait parfaitement, que hors détresse maternelle ou foetale,

  • l'enfant peut rester contre le corps de sa mère, y être séché, déposé contre la peau, recouvert d'un champ chaud (lange par exemple) et rester dans ce merveilleux contact charnel un temps indéterminé. Le corps de la mère tient réchauffé le corps du bébé, on a mesuré que le corps de la mère réchauffait mieux le bébé qu'un incubateur!

La température des seins augmente de 2°C en moins de 2mn, et s'abaisse dès que le bébé s'est réchauffé; à savoir que le papa peut jouer un rôle d'incubateur, mais sa température ne redescendrait pas aussi vite que celle de la mère.

(pas besoin de couveuse systématique)

  • une observation discrète permet de voir comment Bébé se comporte, et certains soins peuvent être reportés à "plus tard", afin de laisser un peu de tranquillité, de sérénité, de temps pour se connaître.

rétorquer qu'une mère et son enfant ont toute la vie pour se connaître est une fausse réplique-c'est faux, on sait que ce lien materno-babial se créé optimalement dès les premières secondes.

(pas besoin d'emmener Bébé au loin pour des choses qui peuvent attendre-et pourquoi ne pas donner certains soins sur le ventre de la maman?)

  • Certains gestes ne se justifient pas sur des bébés allaités, et nés dans leur neuvième mois,

    Là encore, c'est pour ne pas devoir observer l'enfant qu'on fait des gestes inutiles, invasifs; certains sont inutiles pour les bébés allaités, et on y procède quand même. Et cela perturbe la première tétée (et les suivantes).

  • Certains centres le font peut-être encore, de donner un biberon d'eau sucrée systématique; cela fiche en l'air le démarrage de l'allaitement; et surtout, non seulement cela peut déjà entraîner une confusion sein/tétine, mais surtout: cela est totalement inutile. Cette administration d'eau sucrée date des années quarante, quand entre autres on faisait jeûner les enfants! ce biberon d'eau sucrée ne se justifie pas, on le sait bien!

La mise au sein se fera le plus naturellement possible,

en laissant l'enfant contre sa mère, se rapprocher du sein, le lécher, le prendre en bouche. Les actes type apgar, anthropométrie, bain, (hors détresse maternelle ou foetale) peuvent attendre; d'ailleurs, dans de nombreux pays, ils attendent, même dans le cadre gémellaire. Pourquoi pas chez nous? parce que nous avons oublié ce qu'est un accouchement non médicalisé. A nous de donner nos plans de naissances, en exprimant nos volontés de garder nos bébés contre nous; cela vaut pour les mamans qui ne veulent pas allaiter d'ailleurs (hors détresse maternelle ou foetale).

Ceci vaut pour les naissances simples, à coup sûr; ceci peut valoir pour une partie des naissances gémellaires; pourquoi retirer le premier né si vite, après l'avoir posé 10 secondes sur le ventre de la mère, quand il peut soit rester contre le corps de la mère, soit dans les bras du papa lors de la naissance du deuxième-né!

La tétée précoce se prépare à l'accouchement!

Il faut savoir que de nombreux gestes et produits sont inoculés désormais de façon systématique, même sans se justifier; même certains gestes et produits ne se justifient pas dans le cadre de l'accouchement gémellaire. Et ces gestes et produits ont pour conséquence de modifier le rythme du bébé, et de la mère, de retarder, rendre plus difficile, la mise en place de la lactation;

d'un autre côté, ces gestes et produits "défavorisent" le contact maternel, l'accrochage mère/enfant; ce qui vaut pour toutes les naissances, allaitement ou non.

Pourquoi procéder inutilement car systématiquement à ces gestes? parce que les équipes en maternité n'ont plus le temps à consacrer à une parturiente, et donc plutôt que prendre le temps d'accompagner la parturiente, d'avoir l'oeil sur le travail, on préfère devancer la nature, qui de l'ocytocique, qui d'autres produits.... qui ne se justifient guère la plupart du temps.


On préfère programmer les accouchements en journée pour rentrer chez soi le soir; les accouchements du lundi au vendredi pour partir en week-end....

Chaque être humain se doit d'être à l'écoute des autres, de respecter les autres, or au cours d'un accouchement, on ne laisse plus à la future mère le choix d'écouter son rythme, ni surtout, d'écouter le rythme babial.

Chaque femme devrait avoir droit à vivre pleinement l'accouchement de son choix, où que ce soit, mais aussi, d'être informée sur le déroulement naturel d'un accouchement afin de déterminer ce qu'elle prendra de naturel, et ce qu'elle prendra d'artificiel. Le problème, c'est qu'on ne sait plus comment accoucher autrement qu'avec des perfusions et des ruptures de membranes (je ne parle pas de la péridurale, qui a de mauvais côtés, mais qui, elle, peut se justifier surtout pour les naissances multiples).


Car enfin, tous les accouchements, fussent-ils gémellaires, ne sont pas dystociques (c'est-à-dire que tous les accouchements gémellaires ne sont pas synonymes de problèmes dans le déroulement de l'accouchement et des premiers moments des nouveaux-nés).

  • Parce que des futures mamans de jumeaux me l'ont demandé récemment,
  • Parce que mon propre accouchement gémellaire s'est déroulé de façon trop protocolaire, alors que la situation ne se justifiait absolument pas (pas de détresse ni maternelle, ni foetale, aucune distocie),
  • Parce qu'il y a des maternités où les accouchements même gémellaires dès lors qu'ils ne présentent aucune distocie, se déroulent en respectant mère et enfants,

j'ai décidé de rédiger des suggestions sur les plans de naissance, qui sont à discuter en couples; puis à discuter avec le praticien; puis à inclure, tout ou partie, dans le dossier médical de la future mère; important, à inclure dans le dossier....

Quant à moi, j'ai voulu lors de ma deuxième grossesse (celle qui arrive à terme, à l'heure où j'écris d'ailleurs) réserver les gestes et produits d'accouchement et de premiers soins à notre troisième enfant aux seuls cas de dystocie.

Nous avons vers le 6e mois eu un contact avec la maternité, non pas avec ma gynécologue, mais avec la partie "accouchement".

Là nous avons appris qu'on mettait très vite sous ocytocique, qu'on rompait tôt les membranes, que les soins prodigués au nourrisson seraient systématiques; nous n'avons pas obtenu satisfaction totale ni presque totale de notre désir de réserver les soins systématiques aux cas de problèmes seulement; nous avons senti que le plan de naissance que mon mari et moi-même avons rédigé ne serait pas entendu ou satisfait;

Comme nous sommes dans le cadre d'une naissance simple, et qu'il ne se présente aucun problème, que nous sommes dans le neuvième mois, (le repos qui m'a été à un moment imposé n'a pas de rapport avec l'accouchement lui-même), nous avons fait le choix très personnel d'accoucher avec UNE sage-femme (qui sera disponible pour mon mari et moi-même seulement, elle observera le travail discrètement, prête à agir selon la situation et notre souhait, tout en privilégiant la situation), d'accoucher à la maison.


Plan de naissance-Pour vivre l'accouchement de son choix, avec les éléments de son choix.

Une fois informée, le mieux est de présenter un document à la maternité, document qui sera remis dans le dossier médical de la future accouchée, qui explique point par point les éléments refusés, et les points acceptés. Un exemple est à votre disposition (voir les lectures); lisez-le, discutez-en avec votre compagnon, voyez les points que vous souhaiteriez retenir, présentez-les aux praticiens, et faites-les mettre dans vos dossiers de future mère et de nouveau-né.


Attention: il ne s'agit pas de faire le procès des maternités (il reste des centres de proximité, permettant un accompagnement, justement parce qu'il ne s'agit pas de grands centres). A chacun son choix, mais il faudrait déjà pouvoir choisir, et savoir parmi quoi choisir!

Je vous propose donc suite aux paragraphes qui précèdent, plusieurs lectures :

Un exemple de plan de naissance simple

Un exemple de suggestions pour le déroulement du plan de naissance gémellaire

Leur lecture pourra mieux faire comprendre l'inutilité de certains gestes et produits systématiques, quelque soit votre choix.

  • les gestes et produits qui modifient le rythme naturel de Bébé et empêchent une bonne mise en place de la lactation, et entravent le bon "accrochage" mère/enfants.
  • la lecture d'un extrait d'une étude traduite de l'anglais...je mentionne rapidement la charte commune de l'OMS et de l'UNICEF, que je développerai ultérieurement.

Contact précoce mère-enfant favorise la réussite de l'allaitement maternel.. .

Une autre équipe suédoise a étudié l'effet de la tétée précoce...

Il existe une éthique et un rôle des services liés à la maternité,

Les réserves que possède un bébé...


Contact précoce
Righard L and Alade MO. Effect of delivery room routines on success of first breast-feed. The Lancet, 336: 1105-1107, 1990
Un contact précoce mère-enfant favorise la réussite de l'allaitement maternel. Une étude réalisée en Suède a montré l'importance de la qualité de ce contact précoce. 62 nourrissons, nés de manière eutocique, étaient répartis en deux groupes; dans un groupe "séparation", les bébés étaient placés sur le ventre de leur mère pendant une vingtaine de minutes avant d'en être éloignés pour être pesés et mesurés. Ils retournaient ensuite auprès de leurs mères.
Dans un groupe "contact", les nouveaux-nés étaient laissés sur le ventre de leur mère durant environ une heure. Après une vingtaine de minutes, les bébés du groupe "contact" commençaient à ramper vers le sein, puis ils faisaient des mouvements de fouissement, pour finalement téter correctement au bout d'une cinquantaine de minutes. La technique correcte de succion était acquise par un plus grand nombre d'enfants du groupe "contact" que du groupe "séparation" (24 sur 38, contre 7 sur 34). Les enfants du groupe "séparation", une fois ramenés à leurs mères, ne manifestaient aucun réflexe de fouissement et les mères devaient les stimuler pour qu'ils tètent.

Parmi les 40 enfants dont la mère avait reçu un sédatif (péthidine), 8 tétaient correctement, 7 tétaient difficilement et 25 étaient trop somnolents pour téter. Parmi les 32 enfants dont la mère n'avait pas eu de péthidine, 23 tétaient correctement, 8 tétaient mal et 1 pas du tout.


  • Une autre équipe suédoise a étudié l'effet de la tétée précoce (dans les 30 minutes après la naissance) sur l'interaction mère-enfant à court terme. Ils ont découvert que lorsque l'enfant avait touché ou léché l'aréole et le mamelon de sa mère, celle-ci laissait son enfant en nursery durant un temps significativement plus court, et qu'un nombre d'entre elles significativement plus important parlait à leur enfant durant les tétées.

Ces deux études mettent en évidence les liens mère-enfant extrêmement forts qui se tissent rapidement après la naissance, et leur importance dans l'établissement de la lactation.


  • Il existe une éthique et un rôle des services liés à la maternité, se référer pour cela à la déclaration de l'OMS Organisation Mondiale de la Santé (ou WHO World Health Organization) et de l'Unicef : que le personnel soignant soit compétent en matière d'allaitement, que les futures mères soient mieux informées, que les mères soient aidées à commencer d'allaiter leur/s enfant/s dans l'heure qui suit la naissance, et qu'elles soient encouragées dans l'allaitement à la demande. Ce sont quelques uns des points de cette déclaration.

Une maternité qui contreviendrait à cette éthique, s'il n'y a pas eu urgence de soins, devrait être dénoncée comme contraire à cette déclaration.


  • Les réserves que possède un bébé, à la naissance, sont assez faibles, c'est pourquoi il convient de le nourrir au moins dès sa deuxième heure de vie. Cela est d'autant plus valable que l'enfant nouveau-né subit une aspiration du contenu gastrique à l'aide d'une sonde, inutilement dans le cadre de l'allaitement; or ce contenu gastrique aiderait l'enfant à ne pas risquer l'hypoglycémie, si on le lui laissait.

A noter qu'un démarrage non idéal n'est pas synonyme d'allaitement raté- tout est récupérable, avec du temps parfois, du soutien et de l'information souvent. Mais nos seins relèvent d'un mécanisme ultra-sophistiqué, et savent redémarrer!

 
 
Edition 2004
 
 
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation