| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Le guide de l'allaitement > Première tétée > Césarienne, généralités
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Première tétée -

Cas de la césarienne, généralités

 
Cette page n'offre qu'un tout petit préambule; le dossier est sous format pdf, gratuitement téléchargeable!
 

Vous avez prévenu l'anesthésiste, de votre désir d'allaiter, lors de votre entretien préalable. Et vous avez bien sûr prévenu l'équipe en salle de travail.

Il n'y a pas de contre-indications à l'allaitement avec une césarienne;

SI anesthésie locale: dès la naissance....

SI anesthésie générale: dès votre réveil, vous pourrez allaiter vos bébés, dans des positions d'allaitement privilégiées et particulièrement adaptées aux suites d'une césarienne....

On dit que les femmes avec une césarienne ont une "montée de lait" plus tardive et qu'il faut donner des biberons...

Oui les "montées de lait" sont tardives chez les césarisées CAR:

  • Soit il y a eu anesthésiques, morphiniques, ou autres produits faisant dormir pendant l'intervention,
  • Soit il y a eu péridurale (voire péridurale + ce qui précède),
  • Soit il y a morphiniques antidouleurs etc... en post-opératoire

Et ces trois-là suffisent à retarder la "montée de lait" en agissant sur la mère ET sur les enfants......

Il y a le STRESS du travail qui a débouché sur une césarienne, ou le STRESS d'une césarienne faite en urgence....

  • Le stress est l'antagoniste ausi bien de la prolactine que de l'ocytocine (le stress est un empêcheur d'avoir de la prolactine et ocytocine en bonnes quantités)

CES ELEMENTS PARTICIPENT AU RETARD DE LA "MONTEE DE LAIT".

MAIS ON POURRAIT CONTREBALANCER TOUT CELA par des tétées déjà la plus précoce possible et surtout par des tétées très fréquentes ET efficaces....

Et c'est là que le bât blesse.

Il y a la séparation post-opératoire, liée aux soins (couture etc...) et la séparation médicale (si césarienne, veut peut-être dire que maman ou les bébés sont malades.... ont subi une détresse)

  • Il y a la séparation "reposez-vous" également....

on prend les enfants en nurserie pour que la maman se repose,
on donne des biberons de lait infantile, en attendant la "montée laiteuse" (qui ne risque pas de venir, si les seins ne sont pas stimulés et vidés fréquemment)
on ne donne pas le sein ou trop rarement; la douleur peut faire qu'on raccourcit les tétées....

Je ne vais pas plus loin; je réserve les conséquences de la césarienne aux professionnels de santé que je forme.

Sachez que si vous subissez une césarienne,

vous aurez un risque de retard de votre "montée de lait" et donc un risque de souci de production de lait! que vous pouvez contrebalancer aisément: par une première tétée la plus précoce possible, puis des tétées les plus fréquentes ET efficaces possibles; quitte à vider vos seins et en nourrir vos enfants d'office, toutes les deux heures, le temps que les choses se tassent.....

 

Demandez à ce que l'on pose vos bébés nouveaux nés, chacun leur tour, sur votre poitrine, au moment de la naissance, puis lors de la tétée précoce. Votre poitrine est, doit être un premier lieu de contact. Vous ferez appel au papa et au personnel pour déposer le ou les bébés contre vous pour les tétées, car votre difficulté majeure résidera, du fait de la césarienne, dans la difficulté momentanée de vous mouvoir.

ET veillez à ce que la première tétée se fasse dans les deux premières heures, c'est en effet pourquoi les mamans de multiples sont enjointes à accoucher sous anesthésie péridurale : au cas où, en cours d'accouchement par les voies basses, il faille faire une césarienne, il "suffira" de se déplacer au bloc et d'augmenter les doses de produit analgésique pour que l'accouchement se fasse sous vos yeux d'une part, et que vous puissiez allaiter dans les deux premières heures d'autre part. Ceci est valable hors urgence vitale, car nécessite un délai d'une dizaine de minutes. Si le cas ne permet pas ce délai, l'accouchement finira sous anesthésie générale.

Dans le cas où la césarienne se fait sous anesthésie générale, il n'y a pas de contre-indication à l'allaitement. Mais la première tétée ne pourra se faire avant ce qui semble être 5 à 6 heures après l'intervention. De fait, dès que la mère émerge;

Que l'on se rassure:

on peut établir une lactation rapidement, en donnant fréquemment le sein, en adoptant des positions confortables et en gardant si possible les enfants avec soi (avec l'aide d'une amie, mère, belle-mère et avec l'aide du personnel); il est préférable de beaucoup boire, pour éliminer les toxiques, mais attention, il ne s'agit pas de boire en excès, vous passeriez votre temps à aller faire pipi, vous auriez une perte de vos sels minéraux (et bon jour pour remonter vos taux) et donc vous auriez une diminution de la production de lait!!

Dans l'idéal, des tétées précoces, et fréquentes.... cela aide à tout, à résoudre rapidement l'engorgement, à avoir une bonne production de lait copieuse, à avoir dans sa fenêtre optimale le maximum de récepteurs à la prolactine......

Car oui on a des "fenêtres" optimales pour les récepteurs à la prolactine, et des fenêtres optimales pour la calibration de la production de lait; donc plus tôt on s'y colle, et mieux c'est!

Mais que l'on se rassure : si les débuts ne sont pas "idéaux" par rapport aux recommandations de l'OMS / UNICEF votre allaitement n'est pas fichu/foutu; vous avez de la ressource, des seins sophistiqués, de la volonté, prenez contact avec des personnes dûment formées en lactation humaine;

 
 
Mise à jour 04/2011
>>> vers le texte de la publication version html
>>> CESARIENNE - Vers le dossier complet - publication téléchargeable
>>> Retour index La première tétée
 
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation