| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Le guide de l'allaitement > Première tétée > Première tétée difficile
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Première tétée -

Il arrive que la première tétée soit difficile

 
 

Il arrive que la première tétée soit difficile:


Démarrage dans des conditions idéales, quasiment idéales, ou non (prématurité, séparation, enfant qui n’a finalement pas tété, bébé qui hurlait devant le sein), il sera désormais bon de suivre quelques règles d'or que nous verrons ensemble, pour réunir de nombreuses chances de réussir votre allaitement;

Ce qu'il vous manquera éventuellement, c'est l'aplomb nécessaire pour affirmer votre désir d'allaiter, pour faire face au scepticisme ou à la bêtise des autres; mais cela, vous vous en êtes déjà inspirée au cours de votre grossesse (Se préparer à l'allaitement est un "plus" pour réussir son allaitement. Bien dans sa tête, bien dans son corps, avant-pendant.)

Ce qui vous manquera éventuellement, c’est l’aplomb nécessaire pour refuser que les enfants commencent d’être nourris avec du lait infantile, que ce soit à l’aide d’un biberon ou non d’ailleurs…. Alors que vos seins regorgent de colostrum.

Car il  ya des possibilités de nourrir vos bébés avec vos seins, même s’ils ne prennent pas le sein !

C'est aussi la connaissance des bons indicateurs, des bons repères, et la connaissance des signaux d’alarme, qui vous conforteront dans le fait que vos enfants sont parfaitement bien nourris, qu'ils ne manquent pas de lait, et qu'ils n'ont pas besoin d'être complétés; vous trouverez de toutes façons ici les éléments qui diront réellement s'il manque du lait et les éléments pour donner un complément adapté à votre cas, et dans quelles circonstances. Voire, vous allez découvrir les pré-signaux d’alarme avant qu’on ne doive se dire : il faut les compléter… un chapitre y est dédié !

N’oubliez pas non plus qu’une mise au sein, ce n’est pas forcément un bébé qui se scotche au sein « comme ça » ; souvent il a besoin de découvrir votre corps, votre odeur, celle de vos mamelons, parfois il a besoin de toucher votre peau, il y a un grand besoin de contact de l’enfant pour sa mère, ET de la mère pour son enfant ;

N’oubliez pas non plus, qu’un démarrage difficile, un peu difficile, très difficile, peut « se rattraper », il y a toujours notre équipe ou d’autres personnes motivées pour vous accompagner, vous encourager… le lait maternel, les mises au sien ont trop d’importance tant nutritionnelle, relationnelle, santé, pour se dire : allez, je me donne les moyens de persévérer ; et il y a bien plus de mamans courage qu’on ne le croit !! Puisse cette courte pensée leur rendre hommage ;

 

En attendant, voici vos bébés avec vous, vous quittez la salle de naissance avec ses bons souvenirs, ses merveilleux moments, vous n'y laissez que les mauvais s'il y en a eu, la frustration d'une double naissance trop rapide viendra plus tard.

 

Quelques exemples de ce qui peut se produire; un mini-partage de quelques prémices de solutions... mais un chapitre y est dédié!

Première possibilité : l'enfant ne tète pas; et bien ne vous en offusquez pas, mais ce n'est peut-être pas le moment, tout simplement. Ayant accouché de mon Florian en décembre 99 (c'est tout neuf) et de façon très naturelle, mon bébé a passé une heure sur mon ventre, nous nous sommes découverts, le bébé, le papa et moi-même, et Florian "ne faisait que" malaxer mon sein, lécher le mamelon, téter son poing... ce qui est normal; c'est après ces étapes qu'il a tété.

Deuxième possibilité
: cela ne se passe pas comme vous l'imaginiez, l'enfant tète mal, ou prend mal le sein....

Troisième possibilité (voir plus loin) : "on" vous enlève les enfants, il y a détresse foetale (ou bien vous avez affaire à une équipe médicale plutôt pressée). Rien n'est perdu !

L'apprentissage par Bébé est parfois long, Bébé qui pleure, maman qui s'impatiente ou se met à douter... La première tétée n'est pas forcément le modèle que prendront les suivantes, loin s'en faut. Ne vous braquez jamais contre Bébé, ou contre le papa, ou contre vous; ne renoncez pas.

Maximilien ne savait pas téter à la naissance...(apparemment c'est de famille, car moi non plus je ne savais pas téter. Lorsque ma mère me donna mon premier biberon, je ne fis aucun mouvement de succion. C'est une sage-femme qui pressa mes joues, ce qui provoqua l'arrivée de quelques gouttes dans ma bouche. J'ai vite appris la leçon).
Une sage-femme présente vint nous aider à la mise au sein de Maximilien, dans la salle de naissance. Et la sage-femme allaitement de la maternité vint me voir le lendemain après-midi pour les mises au sein du bout de chou; le problème est réglé depuis bien longtemps, il n'y a qu'à le voir se redresser, et entendre des "slub" dans la gorge et le bruit des paquets de lait arrivant dans l'estomac "slub-gloub; slub-gloub..."
Maximilien manquait également de vigueur; nous avons finalement trouvé la solution en le faisant téter après son frère, après avoir vidé un peu mon sein, et lui avoir donné le lait ainsi exprimé à boire; après avoir bu ces quelques millilitres, il avait assez de force pour prendre le reste directement au sein.
 
Vos bébés ont vécu un petit traumatisme, ce n'est pas rien de naître....certains ont besoin de temps pour se remettre de leurs émotions;

Vos bébés sont peut-être endormis, si les produits de la péridurale étaient à trop forte dose ou s'il y a eu des produits anti-douleurs. On note qu'à trop fortes doses de certains produits de péridurale, l'enfant in-utero se met à somnoler; ce comportement se retrouvera conséquemment lors de la première tétée; procéder comme dans le cas suivant le temps nécessaire; plusieurs jours peut-être, malheureusement; enfin, ce qui est malheureux, c'est qu'on donne de trop fortes doses d'anesthésique; réclamez de faibles doses, à renouveler si nécessaire; c'est votre accouchement; tant pis si l'anesthésiste doit revenir deux fois vous voir; c'est son boulot et c'est votre accouchement. J'espère n'avoir choqué aucun praticien-je sais que tous ne sont pas comme décrit ci-dessus.

Vos bébés sont peut-être endormis, en partie, du fait d'une anesthésie générale. Ce qui passe dans votre sang passe dans votre placenta, et vos enfants ont "subi" votre anesthésie. Attention: il ne s'agit pas de refuser d'avance l'anesthésie générale! (surtout qu'on a rarement le choix de la refuser! d'où la fréquente proposition de péridurale qui évite souvent l'anesthésie générale) Mais si vous en subissez une, vos enfants ressentiront de l'engourdissement, de l'endormissement, qui pourra avoir des répercutions sur la première tétée:

déjà cette tétée précoce sera retardée au-delà des deux premières heures après la naissance de vos enfants. Si tel est le cas pas de panique, mettez vos bébés au sein sans restriction, vous verrez que tout se passera comme si la tétée s'était passée tôt;

vos bébés étant endormis ou engourdis, ils seront peut-être trop fatigués pour téter, tout simplement. Mettez-les au sein quand même, sans culpabiliser si vos enfants ne tètent pas et ne montrent aucun réflexe de fouissement. Et ne leur donnez pas de biberon sous prétexte ou de peur qu'ils n'aient faim.

Ce sera à vous d'être attentive aux mouvements d'éveil de vos enfants; non, ne vous attendez pas à sonneries et trompettes, mais dès que vous verrez vos enfants effectuer des mouements de succion, des mouvements oculaires... proposez le sein, c'est leur moment d'éveil.

 
La tétée est retardée: césarienne complications détresse maternelle détresse foetale: il vous sera permis un contact charnel, en peau à peau.. plus tard. il y a toujours des solutions pour lancer la lactation- il vous sera parfois permis que les enfants lèchent le mamelon-à obtenir selon le cas de détresse....
 
La tétée n'aura pas lieu: on vous a donné un coupe-lait; il est temps pour vous d'agir pour relancer la sécrétion lactée.. Questions de lait
 

Edition mise à jour 04/2011 +Ppartiel

Lire la suite La première tétée en 10 leçons - retour en chambre avec les enfants

>>>Retour la première tétée en 10 leçons
>>> Retour au Guide de l'allaitement

A lire également notamment...
>>> suite: enfant de faible vigueur, trop faible pour téter (L'enfant n'arrive pas à prendre le sein en bouche-manque de vigueur, petit poids- Quand l'enfant ne peut pas prendre directement au sein - Séparation mère/enfant(s),-les meilleurs systèmes pour donner le lait- pas au biberon - Questions de quantités)
>>> suite: césarienne généralités; césarienne-publication
>>> suite: unité médicale
>>> Retour index Première tétée

 
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation