Mère atteinte d'influenza (grippe)

Recommandations CDC 17 janvier 2018

Je parle de ces recommandations car elles sont susceptibles d'être publiées sur un journal médical français et pourraient être mal interprétées:

Et les interprétations méritent des clarifications. Le CDC précise bien: le lait maternel demeure la meilleure source de nutrition pour le bébé, apportant une protection via les anticorps et autres facteurs immmunologiques. Il est donc hors de question de FAIRE SEVRER pour une grippe, même H1N1!!! C'est la notion de proximité qui est évoquée (et elle porte à exagération dans certains cas). Enfin beaucoup de gens trouvent que ces recommandations sont extrêmes.

Breast milk remains the best source of nutrition for the infant, providing protection through antibodies and other immunological factors.

Les recommandations sont extrêmements drastiques, notamment la notion d'isolation mère-enfant.

Le CDC ne prive absolument pas l'enfant de lait maternel!!!! Il recommande que le lait soit tiré et donné par une tierce personne et sous-entend que la mère infectée soit isolée.

Le problème est la durée d'incubation du virus.... 1 à 4 jours.... la mère a eu tout le temps d'infecter la maisonnée avant même le diagnostic, et donc l'isolement de la mère deviendrait un peu inutile.....

De plus, toutes les cellules familiales ne peuvent pas se permettre un isolement de la mère infectée (mère célibataire, partenaire en déplacement, isolée du restant de la famille). Enfin, confier la maisonnée à une grand-mère non infectée, c'est avoir recours à une personne qui est quand même vulnérable :-)

Enfin, toute séparation mère-enfant est extrêmement nocive, peut générer stress et détresse chez le nourrisson, ou le bébé, qui n'a assurément pas besoin d'une montée de cortisol et d'adrénaline!! Comment va faire le-la partenaire pour calmer un enfant stressé????

Enfin, le fait même que l'enfant ne tète pas au sein, va casser l'axe oro-mammaire qui fait que la mère produit des composants taillés sur mesure pour protéger l'enfant (microbiome). C'est par sa salive laissée sur l'aréole mamelon, salive infantile pleine de microbes qui va remonter par l'effet reflux du lait le long des canaux, qui va générer une réponse immunitaire par la mère, de sorte que le lait qui sortira le prochaine fois comportera des anticorps taillés sur mesure, par rapport à ce qui était dans la salive "remontée" le long des canaux la fois précédente. C'est donc moins protéger l'enfant qui se trouve pourtant dans une situation vulnérable (à risque).

Par contre, toute mère infectée devrait se "protéger" de façon à ne pas éternuer, tousser, sur son enfant ni sur les autres composants de la cellule familiale, le lavage de mains, les mouchoirs jetables (et jetés mis à part, et non pas posés sur la table où se trouve une tasse de café par exemple).....


Les recommandations du CDC, Centre de Contrôle des Maladies américain recommande:

aux mères qui allaitent: de tirer leur lait pour qu'il soit donné par une tierce personne autant que possible; bien sûr, elles devront tirer leur lait après s'être très soigneusement lavé les mains avec un savon. Toujours par précaution, ce pourrait être bien qu'elles portent des gants et un masque "chirurgical", toujours pour éviter de contaminer son lait avec ses éternuements goutelettes de toux aussi bien directement projetées dans le lait ou sur le matériel, que sur leurs mains qui vont manipuler lait tire-lait etc.....

Les recommandations sont: précaution "gouttelettes" et "toucher";

Une mère grippée ne devrait donc pas nourrir son enfant ni même le câliner, elle devrait en être isolée au plus possible, peu importe l'origine du lait.

Cependant, rien n'est dit d'arrêter toute forme d'allaitement, au contraire, simplement: tirer son lait et le faire donner par une autre personne.

Combien de temps?

Toutes les mères ayant la grippe devraient être isolées jusqu'à ce qu'elles soient NON fiévreuse (sans médicament qui abaise la fièvre), durant au moins 24h, qu'elle ait reçu un traitement antiviral durant au moins 48h, peut contrôler ses sécrétions issues de la toux et respiratoires.

Mothers with influenza should temporarily be isolated from their infant until the mother is afebrile without antipyretics for at least 24 hours, has received antiviral treatment for at least 48 hours, and is able to control her cough and respiratory secretions.

Question: pourquoi ne pas envisager de donner le sein, en portant un masque chirurgical?

parce que le CDC sous-entend que la mère grippée doit être isolée de son enfant; dans la réalité, si ce n'est pas possible, pourrait-elle porter un masque, pour donner les soins, câlins, et tétées au sein??? Et à quel point cette mesure de séparation mère-enfant est-elle bonne quand elle risque de priver l'enfant qui devient alors vulnérable, avec en prime un excès de cortisol et adrénalise (séparation mère-enfant = stress chez le bébé). Et à quel point cette mesure de séparation est-elle bonne quand la mère a eu largement le temps de contaminer tout le monde durant les 1 à 4 jours d'incubation du virus??

 

Retour au CDC Se traiter???? Oui bien sûr!

 

agrandir le tableau

Un "encouragement" à la vaccination

Le CDC encourage les femmes à se faire vacciner durant leur grossesse, ou durant leur allaitement; PAS UNE SOUCHE VIVANTE. une souche atténuée; également les enfants à partir de 6 mois si à risques de complications;

Is the influenza vaccine safe for breastfeeding mothers and their infants? Yes. Influenza vaccination is safe and recommended, particularly for pregnant women and young children (older than 6 months) who are at high risk of flu complications. Influenza vaccination is also safe for breastfeeding women and their infants older than 6 months. In fact, women who get the influenza vaccine while pregnant or breastfeeding develop antibodies against influenza that they can share with their infant through their breast milk. Breastfeeding can provide some protection against influenza to infants, including children younger than 6 months who cannot receive the influenza vaccine. Annual influenza vaccination is recommended for all children aged 6 months and older, but particularly those aged 6 months to 2 years who are at highest risk of complications.

Interprétation: derrière ces recommandations, le CDC encourage tout simplement à la vaccination, qui est possible avec une souche NON vivante, vaccination de la femme enceinte ou allaitante, et vaccination de l'enfant d'autant que l'enfant de 6 mois à 2 ans est à risques élevés de complications. L'un des problèmes est que les vaccins deviennent plutôt inefficaces depuis quelques années (mauvais choix de souches???).

Ces recommandations semblent également plutôt drastiques, jusqu'au-boutistes, avec des conséquences santé sur le nourrisson (stress par séparation, cassure même temporaire, de l'axe oro-mammaire).

Mais en tout cas, vous aurez eu le vrai texte.

Source : https://www.cdc.gov/breastfeeding/disease/influenza.htm au 17 janvier 2018