| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Seins > Chirurgie mammaire
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Allaiter après une chirurgie mammaire;

premier axiome: nous avons deux seins pour allaiter des jumeaux; nous pouvons donc parfaitement nourrir un enfant avec UN SEUL sein; de plus l'opération a lieu alors que la glande est involuée, la glande se développera sous l'effet des hormones de grossesse...

 
J'ai un antécédent d'abcès, puis-je allaiter?
J'ai été opérée d'un sein (mammectomie), puis-je allaiter?
J'ai subi une chirurgie aux deux seins, ou j'ai subi une chirurgie réparatrice à un sein, puis-je allaiter ?
Généralités
 

J'ai un antécédent d'abcès qui a été incisé, est-ce que cela peut poser problème?

Un abcès lors d'un précédent allaitement, est le plus souvent incisé en France; l'incision est une intervention totalement invasive, et le plus souvent, les mamans arrêtent d'allaiter à la suite d'un abcès; or il existe une autre technique, qui est l'aspiration à l'aide d'une aiguille, sous échographie; l'intervenant vide l'abcès à l'aiguille, sous contrôle d'ultrasons, souvent il réintervient le lendemain..... en terme de cicatrice, d'acte, c'est beaucoup moins invasif, mais ce n'est quasiment réalisé en France (à l'inverse de nombreux pays).

L'incision entraîne + de sevrages.... c'est un fait;

Mais surtout, si l'incision est inévitable à défaut de la technique d'aspiration par aiguille sous échographie, il faudrait qu'elle se fasse le long des canaux, et non en travers, afin de limiter les risques d'endommager le système canalaire!

Néanmoins le plus à craindre, c'est une répétition de la pathologie qu'on a pu avoir lors d'un précédent allaitement; une mastite, un abcès, ont tendance à se reproduire au même endroit, assurément parce que la "déchirure", qui est à l'origine de ces pathologies, reste en mémoire, entraîne un tissu cicatriciel prompt à se rompre à nouveau;

Est-ce à dire que si l'on a eu un abcès à un précédent allaitement, ou même une mastite, il vaut mieux ne pas allaiter? NON! il vaut mieux se tourner vers une personne dûment qualifiée, qui verra avec vous les causes ayant pu mener à la mastite et/ou à l'abcès, qui vous les explicitera, qui vous expliquera les étapes menant à la mastite et/ou l'abcès, afin que vous évitiez les situations à risques, et que vous puissiez gérer au plus tôt toute situation pouvant déboucher sur ces risques.

 

J'ai été opérée d'un sein (mammectomie), puis-je allaiter?


Oui, car suivant le principe de l'offre et de la demande, vous pouvez parfaitement allaiter deux bébés avec le sein sain. Vous allaiterez d'un seul sein, à une demi-heure d'intervalle par exemple.

Par contre, ayant un sein unique à proposer, il vous faudra varier les positions d'allaitement de vos bébés, régulièrement (donc soit alterner les positions chaque jour, soit alterner les positions à chaque tétée), de façon à ce qu'ils vous présentent tour à tour leur côté droit, puis leur côté gauche. Cette alternance de position vous permet de stimuler les deux côtés de leurs corps respectifs, mais aussi leur développement neuromoteur de manière générale, de façon harmonieuse;

Par exemple:

si vous allaitez assise, vous alternerez position en Madone (position traditionnelle) ou variantes, et position en ballon de rugby (ou variante).

Ne soyez pas dubitative ni perplexe quant à la quantité de lait que vous produirez, vous aurez du lait pour deux à votre sein non opéré. C'est en effet, la bonne conduite de l'allaitement qui génèrera une sécrétion lactée suffisante.

Le volume de glande mammaire qui se sera développée a quand même aussi son importance, certes, mais la conduite de l'allaitement, la position et la prise en bouche du sein, ont un impact non négligeable! Ce qui a permis a des femmes qui avaient subi une mammectomie unilatérale, d'allaiter leur bébé!

 

Position jumeaux en ballon de rugby allaitement en position de ballon de rugby


Position Madone:

Allaiter Bébé en position de la MadoneMitschké

 

 

 

J'ai subi une chirurgie esthétique aux deux seins, ou j'ai subi une chirurgie réparatrice à un sein, puis-je allaiter ?

 

Seul votre chirurgien, ou un de ses confrères disposant de votre dossier, et surtout de la technique de chirurgie employée, pourra vous répondre. L'ancienneté de l'intervention a également son importance, plus l'intervention est ancienne, meilleure la cicatrisation sera, et meilleure la prolifération cellulaire sera.

 

Généralités sur allaitement et chirurgie mammaire:

Il existe de nombreux témoignages de femmes ayant eu une réduction mammaire et qui ont réussi à allaiter exclusivement leur bébé. Ou de mères ayant allaité leurs jumeaux.

Ce qui s'avérait de bon augure c'est:

  • Un bon conseil, et un suivi en prénatal et en postnatal, par une personne ressource dûment formée en lactation humaine, cela est primordial,
  • Partir du bon pied, en étant positive, c'est-à-dire : après une chirurgie mammaire, personne ne peut garantir que la production lactée correspondra à 100% des besoins du bébé ou des jumeaux, tout comme personne ne peut garantir une production très partielle, moyennement partielle etc..... DONC PARTONS POSITIFS! o
    O n tente le coup; il y a de grandes chances que la production soit parfaitement adaptée, et comme la moindre goutte de colostrum, lait maternel humain, a son importance santé pour les bébés......
  • Regarder le type de chirurgie, réduction ou augmentation;
    est-ce que la réduction a été limitée à la graisse autour de la glande, ou bien a-t-elle touché aussi la glande, quel volume de graisse a été retiré?
    Comment l'implant a-t-il été placé, peut-il entraîner + de risques d'engorgements et mauvais drainages?? Quelle était la taille des seins avant même l'augmentation mammaire?
  • Est-ce qu'on a découpé et déplacé l'aréole/mamelon? le chirurgien a-t-il coupé des canaux? le chirurgien a-t-il "touché" au mamelon?
  • Le chirurgien a-t-il lésé un nerf qui irrigue le sein/l'aréole/le mamelon? (un ou des nerfs!!)

Autre situation: pas de chirurgie mammaire, mais un acte qui touche le fonctionnement du sein:

une lésion post-réanimation:

Je pense aux drains thoraciques etc... qui peuvent avoir touché un nerf qui irrigue le complexe sein/aréole/mamelon. Je sens bien la stupeur des mamans qui me contactent pour des productions faibles de lait, même par téléphone je sens leur stupeur lorsque je leur demande si elles ont subi une chirurgie mammaire, ou un accident au niveau des seins, mais cela fait partie de la véritable enquête que la consultante en lactation mène...

une brûlure

une brûlure au niveau de la poitrine, lors d'un accident de voiture, d'un accident domestique....

 

réponse personnalisée

Peut-on raisonnablement espérer allaiter après une chirurgie mammaire qui a laissé des cicatrices douloureuses sur un mamelon ?

Chère Isabelle,

La chirurgie mammaire entraîne deux soucis potentiels en matière d'allaitement: est-ce que les canaux galactophores ont été sectionnés ou non (vu qu'ils transportent le lait jusqu'à la "pomme d'arrosoir" qu'est le bout du sein, s'ils sont sectionnés il ne peut y avoir excrétion du lait) et de l'état cicatriciel des mamelons.

 

Généralités (suite)

Des femmes dont un témoignage qui m'est parvenu, ont par exemple dû préparer leurs seins avec une Niplette de chez Avent et ont allaité durant des mois avec succès.

niplette pour mamelons déformés

D'autres femmes devront utiliser des bouts de sein (ou téterelles) si le mamelon est déformé; mais comme le "bout de sein" entraîne + de problèmes qu'il n'apporte d'aide, on veillera à avoir vraiment tenté le maximum SANS le bout de sein, avant de l'envisager; mais effectivement, si malgré tous les bons conseils, ça ne va pas, on peut essayer le "bout de sein" et aviser;

bouts de sein mamelons déformés

 

D'autres enfin ne pourront peut-être pas donner le sein si le mamelon est déformé, mais tirer leur lait et le donner au doigt ou à la tasse ou carrément au biberon.

tire-lait
biberon haberman
soft-cup
alimentation au doigt
Matériel : Medela; Symphony double pompage, biberon Haberman (normalement conçu pour les enfants ayant une fente), Soft-cup, sorte de biberon-cuillère.

 

Certaines femmes pourront nourrir à 100% leur bébé; d'autres non;

Je me rappelle une maman de jumeaux qui a allaité parfaitement ses enfants durant à peu près un mois; et puis "soudain", grosse baisse de lait; elle avait eu une intervention mammaire, et le chirurgien avait modiifé la forme de ses mamelons...... il y avait eu lésion au niveau nerveux....

A priori, durant les premiers temps la mère était en hyperproduction, ET avec une hyper-éjection de lait (avec sûrement une large part de cette hyperéjection provenant du précoce postpartum); au fil du temps la lactation s'est établie, les schémas hormonaux se sont adaptés, et l'absence d'une information totale à 100% entre les seins et le cerveau, a entraîné cette baisse de lait que nous ne pouvions pas remonter;

Cette maman fort courageuse, a continué d'allaiter, elle tirait aussi son lait.... et donc elle donnait le sein et complétait avec de son lait autant que faire se pouvait, avec du lait infantile quand c'était nécessaire, et elle n'a jamais donné de biberons! le complément était donné au sein;

 

dal pour nourrir ou compléter bébé sans biberon dal

DAL ou dispositif d'aide à l'allaitement ou Système de Nutrition Supplémentaire, marque Medela; le principe est que l'enfant prend en bouche le sein et le tuyau, et reçoit le lait maternel des seins et le lait (maternel ou artificiel) via le tuyau. Diverses techniques existent pour utiliser le DAL; l'on a intérêt peut-être à mettre l'enfant au sein (on clampe les deux tuyaux du DAL dans les encoches de la bague orange du récipient), et lorsque l'on sent que le dernier flux de lait s'essoufle, on glisse le tuyau libre dans la commissure des lèvres du bébé, on déclampe les deux tuyaux du DAL et le lait s'écoule librement dans la bouche de l'enfant.

En France, il s'agit du DAL de Medela; dans de nombreux pays, on trouvera le Lactaid;

Généralités (suite):

En fait, l'appréciation nécessite une consultation avec un examen des seins par une personne qui s'y connait en allaitement, et qui va aider la future mère à préparer sn allaitement. Bien préparée, bien informée, il y a des possibilités d'allaitement. Mais il faut voir comment est le sein;

 

Compléments d'info

témoignage d'une maman ayant allaité et ayant réussi cet allaitement, avec une réduction mammaire... (à venir cas espace témoignages

cas d'une maman qui a allaité avec une réduction mammaire-le manque de lait, après étude de cas, est dû à l'introduction de complément par les infirmières, donc à une mauvaise conduite de l'allaitement (et un manque de confiance envers la mère). On ne saura jamais si la mère aurait pu allaiter son bébé à 100% puisqu'on n'a laissé aucune chance à l'allaitement, à la mère, à l'enfant;

 
Edition mise à jour: 01/07/2008
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation