Espace grossesse > oui mais... je fais du sport

Je fais (beaucoup) de sport; est-ce que je peux quand même allaiter?

 

Oui mais je.... fais du sport

Bien, c'est très bien! Faire du sport, c'est très bien;

Durant la grossesse, ce sont vos praticiens qui vous diront;

Après l'accouchement, ce sont vos praticiens qui vous diront aussi:-) mais par rapport à l'allaitement maternel, il n'y a AUCUNE contre-indication à faire du sport ET allaiter au sein (ou exprimer son lait et nourrir ses enfants avec son propre lait);

Le sport, ce peut être la natation, du vélo, de la marche rapide (pourquoi pas en poussette, AVEC une poussette adaptée et des protections comme un casque + être bien attaché pour ce qui concerne le bébé) , ce peuvent des appareils à la maison.....

ATTENTION PAR CONTRE, A L'EXERCICE PHYSIQUE VIGOUREUX, PENIBLE, TRES FATIGANT

Par exemple, un sport qui "mobiliserait" beaucoup vos seins (qui les "secouerait" beaucoup) semblerait pouvoir agir sur la production de lait;, peut-être réduire les risques en portant une brassière en coton spécial athlétique;

C'est surtout la production d'acide lactique qui pose souci,

en particulier un rejet, un refus de téter ou boire, du lait maternel après un exercice sportif extrêmement fatigant/prenant; on a mesuré sur des groupes d'hommes et de femmes, les taux d'acide lactique dans le sang, après 30 minutes de sport très intense; et oui il y a un pic énorme; le niveau d'acide lactique dans le sang augmente et il faut compter un certain nombre de minutes après la fin de l'exercice, pour revenir à des taux normaux;

Une étude réalisée par Wallace et Rabin avait montré que le taux LACTE en acide lactique était resté élevé durant 90 minutes.

Mais il faut compter: l'effort très soutenu, la quantité d'acide lactique qui se trouve dans le sang de la mère, la part qui va se retrouver dans le lait, ce qui fait qu'il faut aussi compter avec: est-ce que la mère a commencé à pratiquer sa demi-heure de squatch (par exemple) avec ses seins déjà bien pleins, ou plutôt vides (juste après une tétée).

Quelques conseils:

Faites du sport, ne vous privez pas; ça fait du bien, car il faut s'avouer que parfois, on aimerait avoir un sac de frappe et cogner dedans pour se défouler.... tout le monde n'ayant pas de "coin salle de sport", on peut voir à s'abonner à un club de sport ou courir dans les parcs .....

dans un premier temps, dites-vous:

  • après ma séance je me douche, je lave mes seins parce que j'ai beaucoup transpiré (sel sur la peau....)
  • si je peux, j'attends 30 minutes après la fin de mon effort
  • j'exprime un peu de lait à chaque sein, disons 5 millilitres, voire j'exprime l'équivalent d'une cuillère à soupe de mon lait, et je jette
  • Je donne la tétée au sein; ET
  • je REGARDE mon enfant; s'il fait la grimace parce que mon lait est amer, en raison de la présence d'acide lactique dans mon lait (alors que le lait maternel est plutôt sucré), il faut mieux que je parle à mon enfant, que je lui dise: attends maman va vider un peu ses seins, et on va faire notre tétée un peu plus tard
  • si j'ai du lait au congélateur, je décongèle 60 millilitres et je donne à mon enfant, si possible pas au biberon, et je vide mes seins pleins d'acide lactique (je jette, hélas) en attendant la mise au sein avec un lait contenant moins d'acide lactique.

dans un second temps, vous apprendrez à gérer la situation, une fois que vous aurez repris l'habitude de votre activité sportive, vous allez voir comment bébé a répondu à la première tétée après votre effort sportif. Vous agirez en conséquence:

  • faire une séance moins longue, moins pénible
  • augmenter la durée de la tétée au sein suivante
  • avoir une banque de lait pour que les bébés soient nourris après votre séance de sport (attention, si vous utilisez une banque de lait, vos seins ont quand même besoin d'être vidés!! si ce n'est pas bébé, c'est tire-lait et là on jette le lait bourré d'acide lactique;
  • on est dans la situation d'exercice intense avec beaucoup d'acide lactique dans le lait qui incommode l'enfant

Garde-fou: si vous avez fait un effort sportif très intense, que vous avez donné la tétée, et que vous voyez vos bébés devenir grincheux,

voire coliqueux, c'est que vous avez donné le sein "relativement" trop tôt après la séance de sport, ou alors que vous n'avez pas extrait suffisamment de lait avant la tétée; ou que l'exercice sportif était franchement trop intense + combinaison de ce qui précède (délai, quantité exprimée et jetée, intensité sport). Il faut trouver un juste milieu, une petite organisation, une petite banque de lait (pas une grosse quantité....)

Sur le même thème: >>> alcool - tabac