Accueil site */* Entre nous > Edito coups de gueule */* Edito >

Entre nous - Edito

L'arrêt du Motilium, des moyens pour ne pas en avoir besoin!

Attention: Motilium est un nom de médicament, la molécule est la dompéridone, et on peut la trouver dans des médicaments portant d'autres noms que Motilium; par exemple: Péridys....

 

"non c'est aux mères que je veux m'adresser: ne paniquez pas,"

Car ma crainte, c'est que les mamans, ne se voyant plus prescrire du Motilium, se mettent à siroter des médicaments prescrits au nom de leurs enfants, genre tous les médicaments entraînant des écoulements de lait -y compris des molécules nettement plus dangereuses,

Suite au "barrouf" autour du Modilium depuis quelque ... le 6 décembre 2011...je voudrais rappeler que: avoir du lait SANS Motilium (à part de très très rares cas), c'est possible!

Vous avez du pot, je suis consultante en lactation IBCLC, mais aussi formatrice; mon support de cours sur l'insuffisance de lait fait.... euh + de 100 pages:-)

N'oubliez pas non plus, que j'ai: pris un coupe lait aux un mois de mes jumeaux pour des raisons médicales, bromocriptine durant 1 semaine, et que j'ai repris l'allaitement; j'ai galéré quelques temps car je n'avais pas les bons conseils et soudain, avec les bons conseils et sans rien pour augmenter ma production de lait, j'ai retrouvé une production à 200%.... et que j'ai une petite spécialisation dans le manque de lait. Pour vous dire: non pas je l'ai fait vous le pouvez! non! mais : j'en connais un peu là-dessus....

Nous allons considérer deux choses:

On peut souffrir d'insuffisance de lait PRIMAIRE; le plus souvent c'est un non-développement ou un "quasiment-pas de développement" de la glande mammaire, et on l'a le plus souvent constaté dès l'adolescence....

On peut souffrir d'insuffisance de lait PRIMAIRE pour des raisons santé, endocrine.... l'hypertension par exemple peut agir négativement dans la croissance mammaire de la grossesse par exemple.....

Ca peut concerner certaines femmes ayant accouché de façon très très très prématurée, où il manquerait un bout de développement gravidique (grossesse);

Mais c'est souvent la "mauvaise gestion" de l'allaitement qui est en cause; aïe aïe, le terme n'est pas bon; en fait ce n'est jamais la faute de la mère, ce sont les mauvais conseils ou bien l'absence de bons conseils qui foutent le bordel; et là c'est l'insuffisance de lait SECONDAIRE. C'est la très grande majorité des cas,

 

Dois-je prendre quelque chose dès ma grossesse

NON..... certains ont évoqué, pour les femmes qui auraient souffert déjà d'insuffisance de lait PRIMAIRE (non lié à des manque de bons conseils) que ce serait bon de "pomper" leur colostrum durant la grossesse; c'est controversé; ça peut déclencher des contractions notamment une fois qu'on a approché la date du terme; je ne l'ai jamais conseillé personnellement;

Quels sont les premiers trucs de base pour la mère de prématurés?

Là c'est le plus dur; les mères de prématurés sont de bonnes candidates techniquement parlant, pour le dompéridone; mais il faut leur donner AVANT, un max de possibilités;

Très vite résumé..... ça c'est pour se donner un max de max de chances....

  • commencer de pomper avant que 6 heures ne se soient écoulées depuis la naissance
  • un tire-lait double pompage même si on a donné la vie qu'à un seul enfant
  • un tire-lait biphase stimulation (quand il n'y a pas de lait, qu'on stimule le sein) et extraction (quand le lait coule)
  • un tire-lait biphase et récent (vous avez du pot, la technologie est récente encore, et ces bons appareils ne sont pas encore essouflés);
  • s'engager dans un régime un peu agressif de 8 pompages minimum par 24h (les études avec 4 pompages, 6 pompages par 24h montrent un pourcentage trop important d'insuffisances de lait)
  • pomper une fois minimum entre 1h et 5h du matin
  • se mettre en surproduction: à 150% des besoins d'un bébé né à terme;
  • bref, essayer d'atteindre et maintenir grâce aux 8 fois par 24h minimum, UN LITRE DE LAIT PAR ENFANT ET PAR 24H
  • (c'est possbile pour la très grande majorité des mères de prématurés!!)
  • maintenir ce régime au moins 1 mois
  • Négocier: zéro biberon pour les enfants (en tant que dispositifs, négocier un autre dispositif)
  • Négocier: le moins de lait infantile possible
  • Donner un lait ultra gras au personnel soignant:
    • vous mettez en route avec votre double pompage
    • le lait commence de couler
    • top chrono TROIS MINUTES
    • au bout de 3 minutes de "coulage", vous pausez; vous retirez les rcipients, vous en mettez des vides (et propres) à la place;
    • vous remettez en route, et finissez votre pompage (il doit rester environ 5-10 mn de pompage encore);
    • ce lait qui est dans les récipients finaux est ultra gras, ultra riche....
    • Yabon grosses quantités de calories dans mini volume de lait:-)
    • le lait écarté du début du pompage: l'étiquetter "lait de début de tétée" le congeler, il ira non pas pour un repas complet, mais il ira parfaitement dans une purée, soupe....gâteau...

    En maternité, "normal", le démarrage

    • Limiter la séparation mère -enfant
    • Limiter les trucs qu'on fourre dans la bouche du bébé
    • Mettre le bébé en vrai peau à peau dès le départ
    • Tenter la mise au sein dès la salle de naissance
    • La continuer en chambre si ça n'a pas trop marché
    • Continuer le peau à peau en chambre, la proximité ....
    • PRIVILEGIEZ la position suivante: vous allongée sur le dos, inclinée en arrière, et votre bébé à plat ventre sur vous en position de petit lapin....
    • CERTAINS ENFANTS ROUPILLENT, notamment ceux nés avec une péridurale, une césarienne...... si vous les laissez roupiller sans les nourrir et sans démarrer vos seins, ça va pas aller .......
    • CERTAINS ENFANTS NE PARVIENNENT PAS A TETER EFFICACEMENT et s'ils ne vident pas vos seins de façon efficace, ça ne va pas aller
    • aussi bien santé et poids du bébé que démarrage des seins et donc de la production de lait
    • Essayer le prolonger le vrai peau à peau, pour tenter des mises au sein (même si bébé dort)
    • Essayer d'introduire une tétée notamment quand l'enfant fait des mouvements de succion, ou amène sa main à sa bouche (même les yeux fermés);
    • Ne pas attendre 3000 ans pour commencer à vider vos seins et nourrir bébé;
    • Un bébé doit téter entre 8 et 12 fois, de façons efficaces;
    • Si bébé tète peu, mal, ou pionce, il faut aller de l'avant:
      • vider vos seins au-dessus d'une cuillère à café et en nourrir bébé, toutes les deux heures tout en tentant les mises au sein, dès 12 h de vie; vous éviterez bien des problèmes....
    • Quand le sein est trop gros, il est "imprenable en bouche" donc il ne pourra pas y avoir de prise en bouche correcte ni de transfert de lait;
      ==> masser, dégonfler le sein en le vidant un peu manuellement avant la tétée
    • Quand bébé semble se fatiguer rapidement:
    • ==> faites la compression du sein quand il tète sans boire....
    • Quand la crevasse est là... mais que dis-je.... vous avez des signaux pour savoir s'il va y avoir une crevasse, dans la très grande majorité des cas:
    • dès le moment où votre mamelon ressort pincé, déformé, aplati, IL Y A UN PROBLEME DE PRISE EN BOUCHE. Soit c'est "positionnel", "prisenbouchesque" (le plus souvent), soit c'est anatomique (par exemple un frein de langue trop court, ou un mamelon maternel trop long.....)
    • Agissez en appelant la personne ressoure ou votre consultante en lactation préférée...

    Ce ne sont que quelques exemples pour le moment

    Et le site offre plusieurs pages intéressantes sur vérifier qu'on a assez de lait en maternité par exemple... quels sont les éléments qui risquent de diminuer la production de lait dès le départ...

    A lire aussi : http://www.lllfrance.org/Actualite-scientifique/Motilium-et-allaitement.html

    Edition 10 décembre 2011