Accueil site */* Entre nous > Edito coups de gueule */* Edito >

Entre nous - Edito

Entre nous - Danone, Nestlé (ou les autres), de quoi s'interroger sur la bonne conscience... Fric contre connaissance de conséquences.

Avertissement: si nous sommes dans le respect total du projet d'allaitement de chaque maman, et si nous préférons et de loin, focaliser notre temps et notre énergie à aider les mères dans leur projet, et non à forcer à ce que toutes les mamans allaitent et longtemps, il y a parfois matière à pousser un "coup de gueule"; alors pardonnez-moi:-) vous verrez d'ailleurs que l'industrie infantile lorsqu'elle est évoquée, se fait épingler également en ce qui concerne l'alimentation au lait infantile.....

Ce coup de gueule est très ancien, à replacer dans son contexte.

Il date de ......

Voulez-vous un exemple saisissant de l'horreur de l'introduction de la farine chez le bébé?

Le pancréas ne sécrète pas avant l'âge de six mois l'enzyme capable de digérer les céréales dont on fait des farines rajoutées aux biberons. Vous rendez-vous compte de ce que cela signifie pour ces millions d'enfants d'aujourd'hui et aussi d'hier dont vous faites peut-être partie? vous ne souffrez d'aucune séquelle? regardez autour de vous, il y a plusieux "maux du siècle"; mal de dos, sida, cancer, kreutz-feld jacob (là c'est une autre farine, à base de cadavres d'animaux).. obésité, allergies et problèmes digestifs.

On vend de la farine issue de céréales aux bébés alors qu'on sait que l'organisme du bébé ne peut digérer cela;

On vend de la diversification aux bébés alors qu'on sait que la diversification précoce est cause d'allergie; Danone dans un exemple saisissant (mais fréquent): L'alimentation, votre première médecine, les allergies-d'où viennent-elles?

"On sait aussi aujourd'hui qu'une diversification alimentaire précoce chez le bébé peut favoriser l'apparition d'allergies. L'hérédité est également à prendre en compte, un enfant de parents allergiques ayant un risque d'allergie plus élevé".....

C'est un extrait de Danoé, le magazine des marques de Danone, n° 24 printemps 2001. Un moyen de vendre ses produits, en les adressant directement chez le consommateur qui a remplit un vague questionnaire de consommation, un jour...

Nulle part on ne parle de l'avantage de l'allaitement au sein, nulle part on ne parle de la vacherie que représente, pour l'humain, le lait de vache. Et ce qui continue le paradoxe, c'est que Danone continue de vendre ses substituts du lait maternel, dont farines, dont compotes, dont purées etc.... pour les bébés....

Pour en savoir plus sur les allergies.....

Pour en savoir plus sur la diversification....

Pour en savoir plus sur l'allaitement et ses bénéfices sur la santé des enfants et des mères

Pour en savoir plus sur l'allaitement (technique, moral)

Le mixte entraîne un tarissement plus ou moins rapide de la sécrétion lactée.

Tout le monde le sait,

  • les associations de soutien à l'allaitement maternel, et consultants en lactation qui informons, soutenons les mamans en détresse,
  • mais aussi les praticiens de la santé (qui pourtant,souvent, proposent plutôt d'ajouter du lait industriel qui tarit encore plus le lait de la mère),
  • mais aussi les industriels alimentaires genre danone nestlé....

nous-pluriel savons que le mixte tarit le lait de la mère.

Une preuve? les industriels peuvent insérer des pubs de lait premier âge dans les magazines professionnels destinés aux professions de la santé. En lisant tout en bas, écrit en petit, mention y est faite que le mixte entraîne une baisse de lait.

Et comme Internet est désormais aussi vitrine de publications et bien vous pouvez trouver des présentations de lait premier et deuxième âge sur le web, oui lait premier âge car sur site dédié aux médecins.... et vous pouvez y lire:

Le lait maternel est l'aliment idéal du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L'allaitement mixte peut gêner l'allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d'utilisation d'un lait infantile, lorsque la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d'utilisation et de suivre l'avis du corps médical. Une utilisation incorrecte pourrait présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en considération dans le choix de la méthode d'allaitement.

Une autre phrase me "plaît" bien c'est la dernière phrase; car le lait industriel coûte cher à l'achat, mais encourage-t-on l'allaitement maternel? parle-t-on de la gratuité du lait maternel ou des économies engendrées par des enfants allaités longtemps et étant moins mallades que ceux au lait artificiel?

 

Et pourtant, qu'est-ce que la société le tend, ce bidon de lait de vache modifié.....

Bon, remontons le moral, on peut relancer la sécrétion lactée d'une mère qui souhaite continuer/reprendre l'allaitement. Pour en savoir plus.... questions de lait

Tout ne s'arrête pas à quatre mois

les industriels de l'alimentation infantile ont le droit de faire de la publicité auprès du grand public pour leurs produits deuxième âge (lait deuxième âge, compote, purée.... ) tout à partir de l'âge de quatre mois.

Mais l'allaitement au sein n'est pas réduit à l'âge des quatre mois de l'enfant. Si vous le souhaitez, vous pouvez continuer à ne donner que le sein après les quatre mois des enfants, l'OMS (organisation mondiale de la santé) préconise quand même: allaitement exclusif au sein jusqu'à l'âge de six mois (l'enfant ne reçoit que le sein et rien d'autre), puis introduction des solides en continuant le lait maternel jusqu'à l'âge de deux ans....

Pour en savoir plus....

Pour en savoir plus sur la diversification....

Pour en savoir plus sur l'allaitement et ses bénéfices sur la santé des enfants et des mères

Pour en savoir plus sur l'allaitement (technique, moral)

mille raisons et témoignages d'allaiter les bambins (ne pas sevrer l'enfant, lui laisser le choix)

Voulez-vous les haïr un peu plus?

Allez sur la première analyse mini test sur la diversification<....

Cet édito est ancien, il date de 2001. A l'époque, les recommandations de l'OMS étaient un allaitement exclusif de 4 à 6 mois, il est passé relativement peu après, à 6 mois d'alaitement exclusif (ou de lait infantile exclusif), et il fallut encore plusieurs années avant que les laboratoires de lait infantile indiquent qu'il faut un allaitement exclusif -y compris de lait infantile- de 6 mois sur leurs publicités et produits;

La diversification très précoce, des jus de fruit à un mois, des céréales et bouillies à un mois, ont duré fort longtemps, et ces produits restent vendus; sont-ils réellement utilisés à partir de l'âge de 6 mois, ça s'est à voir; cette diversification précoce n'a plus besoin d'être depuis plusieurs dizaines d'années, elle date du déséquilibre nutritionnel et des carences nutritionnelles qui ont suivi le coupage du lait de vache (le coupage était nécessaire pour diminuer l'apport de protéines, mais de fait, on coupait aussi des nutriments qui finissaient par manquer; d'où l'introduction d'une diversification précoce, très précoce);

Ultérieurement, je vous parlerai des conséquences des céréales trop précocement introduites, ou d'autres aliments.... qui ne sont pas dans cet article, mais qui méritent d'être un peu mieux connues;

Bien sûr, ceux et celles qui me lisent font partie de la génération des céréales, bouillies etc... introduites aux un mois; j'en fait partie; bon, d'accord, j'ai bien grandi, bien grossi, je ne suis pas en trop mauvaise santé; mais bon, il y a certains trucs dont je me serai bien passée peut-être? et des pathologies, autour de moi, qui auraient pu être diminuées ou évitées avec un allaitement au sein exclusif quand on lit des études scientifiques épidémiologiquement fiables; je ne sais pas; la vie, c'est un ensemble de recommandations qui varient; désormais c'est sur la base de données issues d'études; elles sont évolutives; on en apprendra encore bien d'autres.... quoiqu'il en soit, suivez les recommandations de l'OMS;