Espace allaitement > Santé et allaitement > enfant malade ne veut pas manger

Bambin ne pouvant manger de solides....

Points Importants

  • Il existe de nombreux cas où l'enfant devenu grand, se nourrissant de solides, est revenu au sein pour de simples raisons mécaniques; peu d'appétit, gorge irritée, blessure à la bouche.... plus dramatique, lors d'exodes, des mères ont re-allaité leurs enfants, par manque de nourriture "solide" et impossibilité de s'en procurer.

Là je vais une fois de plus vous raconter ma vie: Alexandre s'est ouvert la lèvre. Quand je montai 4 à 4 les marches, pour voir ce qui occasionnait autant de hurlements stridents et "bobooooooooo", je suis arrivée atterrée (et pestant contre moi-que faisais-je au rez-de-chaussée....), et je vis mon Alexandre la lèvre inférieure totalement.. pendante;

Je passerai sur notre arrivée aux urgences, Florian âgé de quelques semaines, dans mes bras, je tenais Alexandre dans son pyjama ensanglanté d'une main, Maximilien à peine réconforté, le carnet de santé et une bouteille d'eau sous le bras, et pas de papiers d'identité! Je passerai aussi sur l'anesthésie générale, le post-op...

Voilà notre Alexandre incapable de manger, ou boire, car sa lèvre fraîchement recousue (du travail de pro) est affreusement tuméfiée... Alexandre passe une mauvaise nuit, nous aussi; la nuit suivante n'est pas fameuse; la fièvre s'installe, est-ce lié? il vomit le peu qu'il ingère...

chaque fois, ces lendemain et surlendemain, que je propose des aliments liquides ou semi-liquides, avec pipette, ou sans pipette, là encore, seule la tétée au sein est réclamée, acceptée, et non vomie.


Au moins il ne s'est pas déshydraté car il ne pouvait ni manger ni boire... et mon lait est la seule chose qu'il n'ait pas renvoyée.

A noter sur un registre un peu différend, le refus catégorique de manger des solides de son frère Florian né deux ans plus tard; si j'ai volontairement remis à 7 mois et pas avant, le début d'introduction des solides, ce fut Florian qui refusa vraiment tout solide, tétant au sein et tenant une cuillère en main, alors que nous étions à table et qu'il pouvait piocher... il avait par contre vraiment réagi à ma consommation de fromage de vache durant ses 6 premiers mois, et on peut imaginer que l'enfant peut aussi repousser spontanément sa diversification sentant en lui, que ce n'est pas le moment, que son corps n'est pas prêt... pour la petite histoire le premier aliment autre que mon lait, il l'absorba à ses 13 mois et 1 semaine;

Enfin, chaque fois qu'un de mes enfants fut malade, et mangea moins, leurs tétées devenaient plus fortes, et jamais je n'ai noté moins de pipis par exemple... l'avantage de l'allaitement au sein prolongé.

On note très souvent des enfants pourtant diversifiés mais qui se remettent vigoureusement au sein s'ils souffrent d'une angine, par exemple; tout aliment passant dans leur gorge provoquant une douleur, ils n'ont pas envie de manger; mais savent qu'au sein, ils peuvent se nourrir; lait maternel chaud, succion profonde qui peut aussi les soulager physiquement, et anticorps maternel.. un bon réflexe, quoi...

De manière générale, si l'enfant souffre et pas forcément d'une blessure à la bouche ou proche/dans la cavité buccale, on peut remarquer qu'un enfant malade, enrhumé, va augmenter sa fréquence de tétées; c'est la tétée-analgésique, qui le soulage à plusieurs titres: le sucre (bien assimilable celui-là) du lait maternel, la chaleur, la succion profonde de la mise au sein, l'attention plus particulière de la mère....

De plus, l'enfant au sein est réellement protégé alors, contre les déshydratations;