Espace allaitement > Santé et allaitement > Allergie - attention diversification

Bébés au lait industriel+diversification; Bébé au lait maternel; Il y a toujours quelque chose à faire (Dans les deux cas)

Points Importants

  • L'enfant allaité au sein est moins malade, toutes les études médicales le montrent; d'abord par les vertus anti-infectieuses du colostrum, d'autant plus que l'allaitement est resté longtemps exclusif ;
  • Il est étonnant de savoir scientifiquement, que la diversification précoce participe aux allergies et qu'on trouve encore des aliments pour bébés à partir d'un mois....
  • Les recommandations de l'organisation mondiale de la santé sont: six mois d'allaitement exclusif puis introduction des solides tout en privilégiant le lait maternel jusqu'aux deux ans de l'enfant; mais pour les enfants au lait infantile, l'âge minimum de la diversification est le même....
 

L'allergie est un de nos fléaux actuels: de plus en plus de bébés, d'enfants, d'ado et adultes déclarent des allergies-on pourrait parler de phénomène de société, de signe des temps modernes.....Cela se révèle une véritable catastrophe pour celui (ou celle) qui souffre, mais aussi pour les parents, et enfin, cela se répercute sur la société entière, en coûts médicaux et alimentaires.

Il n'est pas possible de répertorier en une seule fois toutes les origines possibles d'une manifestation d'allergie, mais au niveau du bébé/bambin, il me semble important de préciser que l'allergie a souvent, pour cause: une prédisposition à un allergène transmis par la mère, mais aussi une prédisposition à l'allergie pour cause de diversification alimentaire trop précoce. Ce dernier point a été démontré très largement, puisque les recommandations sont de repousser la diversification au maximum;

Une mère (ou un père) allergique a de fortes chances de transmettre son allergie à son enfant; c'est un fait; il y a donc un terrain potentiel à déclaration chez l'enfant, il faudra surveiller;
si la mère ou le père est allergique par exemple à l'arachide, éviter d'en donner au bébé puis bambin; voir avec un praticien à essayer de l'introduire quand il sera devenu grand.

Mais aussi, si la mère a un terrain allergique, il se peut qu'elle n'ait qu'un terrain, mais que l'enfant développe l'allergie; là il faut éviter d'en donner, mais aussi: il faut que la mère qui allaite n'ingère pas l'allergène.

D'aucuns ont dit que si l'enfant développait une manifestation d'allergie et qu'il était allaité, en fait il était sensibilisé par le lait maternel qu'il fallait surtout arrêter; pourtant un régime d'éviction est bien plus efficace pour continuer de protéger l'enfant avec le lait maternel de sa mère; d'autant que les dernières hypothèses sur les allergènes via le lait maternel pourraient servir de vaccination;

 

L'autre grande cause que je voudrais ici développer, c'est que les allergies sont de plus en plus nombreuses à cause de la diversification alimentaire bien trop précoce. Car les allergies ne sont pas toutes dues à notre alimentation en tant que ados ou adultes, les allergies commencent au berceau:

Bébés au lait industriel+diversification:

Aucun substitut de lait maternel ne sera mis en cause, on parle bien de diversification!

 

Plus cela allait, et plus on introduisait des farines précocément, sans compter les jus de fruits...les légumes et les protéines qui suivent beaucoup trop tôt dans la vie d'un bébé. Il y a quelques dizaines d'années, on diversifiait vers 9 mois-puis on s'est mis à le faire de plus en plus tôt, au point de commencer désormais par des bouillies, des farines, et jus de fruits à deux mois, faut pas délirer! Et les protéines animales à 6 mois!

Il est très important de le rappeler, il est formellement reconnu qu'une alimentation uniquement lactée est recommandée pour l'organisme du nourrisson, quelque soit son alimentation (sein ou biberon), on ne devrait rien intoduire avant six mois.

Pourquoi? parce que son organisme n'est pas mature pour autre chose que du lait. Les aliments autres que du lait ont un impact sur l'appareil digestif du bébé, et si on ne voit rien "sur le coup", et bien ne croyez pas que vous ayez échappé au problème; dans les allergies (et aussi problèmes digestifs par exemple) ce n'est pas tant chez le bébé qu'on voit les conséquences; souvent, c'est lorsque le bébé a grandi/vieilli qu'on le voit atteint; Nous nous retrouvons donc avec des générations d'allergiques et d'ado ou adultes ayant des problèmes digestifs.. et c'est pas toujours dû au Mac Donald's.

 

Bébé au lait maternel:

On "reconnaît" que le lait maternel est le plus adapté qui soit au bébé et au bambin; mais aussi qu'il contient des agents anti-infectieux, et protège les bébés (bébés puis à l'âge adulte) des allergies. Mais pour optimiser cette protection contre les allergies et les maladies, il faudrait également faire reconnaître à voix haute, par les médecins, médias et fabricants industriels, que le lait maternel suffit totalement à une alimentation sans carence du bébé pendant ses 6 premiers mois, voire ses 9 premiers mois; c'est en recevant du lait maternel uniquement, que cette protection est optimale; il faut donc ré-informer les parents que l'allaitement peut continuer et qu'ils n'ont pas besoin de diversifier avant les six mois révolus de l'enfant;

il faut donc ré-informer les parents que quand l'enfant semble avoir une baisse de croissance, ce n'est pas en donnant du lait industriel qu'ils résoudront le problème (et là les médecins doivent avoir un plus grand rôle informatif): la baisse de croissance n'est pas un signe systématique de baisse de lait, et au lieu de tendre un biberon de lait industriel (qui ne fera jamais jaillir + de lait des seins de la mère), il vaudrait mieux voir si l'allaitement est bien conduit, si les indicateurs du bébé dans sa globalité, confirment ou non une baisse de lait, et en conséquence il vaudrait mieux conseiller la mère sur comment éviter la baisse de lait, comment la résoudre.

Il faut ré-informer les parents: il est déconseillé de faire du mixte ou de donner des compléments car cela dilue les agents protecteurs anti-allergèniques et anti-infectieux du lait maternel. C'est d'autant plus important en phase colostrale: s'il y a quelques jours dans la vie d'un enfant où il ne doit recevoir que le "lait" de sa mère, uniquement le "lait" de sa mère, c'est durant la première semaine, la grande partie colostrale;

 

Il y a toujours quelque chose à faire (Dans les deux cas)

On "redécouvre" que la diversification (bouillies, légumes, fruits) trop précoce, mais également que les protéines de viande animale à six mois, c'est trop tôt, le corps du bébé n'est pas encore mature pour ces protéines-là.

On "redécouvre" les vertus protectrices du lait maternel exclusif pendant les premiers mois, et adapté dans le cadre d'une diversification à partir de six mois;

Mais on oublie d'en informer les (futurs) parents.

Car tant que les médias et fabricants "donneront" dans le mercantilisme, (bien qu'ils sachent eux-mêmes que la diversification trop précoce est nuisible au bon fonctionnement du corps du bébé et de l'adulte),
... et tant que les parents ne seront pas informés en conséquence, et bien le nombre accru d'allergiques continuera.

Et cela continuera de coûter à la société, car les produits contre les manifestations allergiques coûtent cher à la société; les consultations chez le médecin, les médicaments, les cures parfois... coûtent très cher;

En effet, dans certains cas d'allergies, il faudra que les parents achetent un lait en poudre spécial, très coûteux;
et dans des cas d'allergies très sévères, le lait maternel SEUL pourra être digéré par le bébé, (régime qui devra parfois être l'unique aliment pendant des mois, voire un ou deux ans);

Ce lait proviendra soit de la mère qui induit une lactation c'est-à-dire que la mère se met à stimuler ses seins, de façon à générer une sécrétion lactée, OUI cela est tout à fait possible, même si cela fait des semaines, des mois qu'elle a accouché, cela s'appelle LA RELACTATION; sujet très bien abordé dans notre rubrique sur le lait maternel;

Ce lait pourra aussi provenir d'un lactarium (pour autant que l'enfant n'ait pas besoin de lait cru c'est-à-dire non pasteurisé comme cela est souvent fait dans les lactariums). A noter que toute femme (quasiment) peut induire une lactation (c'est comme allaiter un bébé adopté), ou bien relacter (reprendre un allaitement), des dossiers y sont déjà consacrés.

Sachez que vous pouvez relancer votre lactation, même après un sevrage, même après plusieurs semaines sans allaitement, même après du Parlodel.... voir l'espace allaitement-questions de lait (par ex. Réinduire-Induire la lactation c'est aussi possible)

Recommandations de l'O.M.S. versus marchands de lait et petits pots

Les dernières recommandations de l'organisation mondiale de la santé sont six mois d'allaitement exclusif au sein; puis diversification en privilégiant le lait maternel jusqu'aux deux ans de l'enfant, au moins;

Pour les enfants au lait infantile, il reste toujours préférable d'attendre les six mois pour diversifier;

Alors me direz-vous, pourquoi y a-t-il encore des purées, compotes, farines, jus de fruit à la vente dès l'âge de 6 semaines???

parce que les industriels de l'alimentation infantile ONT REFUSE de ratifier les recommandations de l'OMS, pour cause de manque à gagner; quant aux étiquettes, cela représentait trop de travail pour les changer;

Le marché du lait infantile est énorme; le marché des petits pots, et autres substituts du lait maternel, est énorme; et vous pourrez donc conclure que, qu'on allaite au sein ou non, ces industriels de l'alimentation infantile font de l'argent sur le dos de la santé des enfants;

Car non seulemetn il est inutile de boire autre chose que du lait durant 6 mois mais on sait que c'est irritatif, peut causer des maladies digestives et allergies; pas forcément chez le bébé d'ailleurs; il grandit le bébé; et ado ou adulte, il développe des pathologies, allergies;

Conclusion: puisqu'on voit que les enfants nourris beaucoup et longtemps au sein sont moins malades et moins allergiques que les autres, faites un geste santé, nourrissez votre bébé avec ce miracle de la vie qu'est la goutte de lait maternel!

Il y a encore bien des choses à dire sur l'allergie-ce sujet sera développé plus amplement. Avec des liens vers des pages et sites traitant de l'allergie. A suivre donc....