| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Santé et allaitement > Rôle de l'allaitement maternel
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
  Le lait maternel joue plusieurs rôles dans la vie du bébé, et de l'adulte qu'il deviendra; de même la mise au sein
 

Le rôle de l'allaitement, c'est tout simplement d'appliquer ce que la Nature nous a donné (de mieux) qui soit totalement adapté à notre espèce; chaque être vivant a dans son programme génétique ou dans le programme génétique de son ascendant direct, les moyens de subvenir à ses besoins, tous ses besoins; l'humain est un mammifère, la mère nourrit donc son petit in-utero puis grâce à ses seins;

Vous lui avez donné la vie? .. continuez! grâce à VOTRE lait!

le lait maternel est le fruit d'une adaptation inimitable, qui est d'origine totalement humaine, qui est sécrété pour et d'après les besoins en temps réel du bébé, selon sa physiologie, selon son métabolisme;

Le lait maternel varie....

  • Non seulement la qualité du lait varie au cours de la tétée (le lait de début de tétée n'est pas le même qu'en fin de tétée),
  • le lait maternel varie aussi au cours de la journée (le programme génétique d'une part il semblerait y avoir des variations dans certaines concentrations entre le matin et le soir, et le degré de remplissage du sein d'autre part, puisqu'on sait que plus le sein est "vide" et plus il contient de graisses en concentration).
  • Le lait maternel varie au cours du temps, entre les premiers jours post-partum, le lait du deuxième mois, du troisième mois, du dix-huitième mois (etc.) on note des différences....

(ce qu'on ne peut avoir avec du lait infantile puisqu'il est "étalonné" pour plusieurs mois dans chacune de ses catégories, que chaque biberon de la journée à J1 est le même que tous les biberons de toutes les journées jusqu'au cinquième mois, idem pour le lait deuxième âge, pour le lait de croissance etc.....);

En plus du fait que le sein lactant a son programme génétique général, il faut bien savoir que c'est l'enfant qui affine les quantités, par sa succion, par sa stimulation, par ce qu'il a prélevé de lait maternel, par sa fréquence de tétées! C'est pourquoi vous protégez votre enfant de risques d'obésité, de risques de surpoids, de risques de diabète même, en nourrissant votre enfant au sein; y compris si vous-même êtes en surpoids, diabétique... d'abord parce que fabriquer du lait va puiser dans vos ressources graisseuses, mais aussi car vous serez en rémission si vous êtes diabétique, durant votre allaitement;

>>> A NOTER NOTRE MEMOIRE: LAIT MATERNEL PREMIERE MESURE DE PREVENTION CONTRE L'OBESITE INFANTILE disponible pour les médecins (uniquement via ADSL ou via copie cd-rom)

 

Tout le lait maternel est une substance humaine; soit des nutriments et composés qui passent du sang au lait, soit des nutriments et composés qui s'assemblent dans les cellules humaines qui fabriquent le lait humain, donc le lait maternel des femmes est non-irritatif, parfaitement digeste, on a pu voir qu'il correspond aux besoins en temps réel de l'enfant qui tète à "son" sein.

  • On a parfois des cas de "coliques"; une rencontre avec une personne ressource permettra de "voir" si l'enfant reçoit un excès de lactose (trop de lait de début de tétée et pas assez de lait de fin de tétée, s'il souffre de coliques liées à la consommation maternelle de produits laitiers d'origine bovine etc...) par exemple, et de vite tout résoudre....
  • On a parfois des cas de "gaz", et souvent, il suffit de trouver l'aliment "pétaradeur" consommé en trop grosses quantités
  • (ce sont quelques exemples, pas des réponses).

Il faut bien faire la différence entre le lait maternel humain, celui des seins des femmes, avec le lait acheté en pharmacie ou en supermarché....

  • à part le lait de soja (qui commence à être controversé) ou le lait d'amandes (amande=fruit à coque = allergène, que nous dira-t-on plus tard à son propos), à part le lait de riz, ou le lait d'orge.... qui sont en fait des JUS issus des fruits/céréales susmentionnés,
  • les laits infantiles sont des laits de vache modifiés; le lait infantile n'est pas du lait humain, contrairement à ce que certaines personnes croient; c'est du lait de vache et de la chimie;
  • les laits infantiles issus du lait de vache, proviennent du pis de la vache, la vache qui a une mamelle, un système de glandes, avec des cellules qui fabriquent du lait version veau;
  • notre lait maternel qui sort de nos seins n'a rien à voir en "formulation chimique" en quantité etc...;

Ne pas manger selon notre espèce, c'est risquer + de maladies!

Un jour, j'ai lu dans le Quotidien du Médecin, la reconnaissance (enfin) que notre alimentation actuelle n'était pas celle pour laquelle nous sommes programmés, et que cela entraînait des pathologies!!

De plus en plus, on en revient à cet adage: "on est ce qu'on mange; on mange ce qu'on est"; de plus en plus on reproche à l'alimentation industrielle d'entraîner des maladies liées aux sels sucres etc.. ajoutés, par exemple.

 

Le lait materne protège des maladies

Le lait maternel contient

  • des agents empêcheurs de développement des agents pathogènes (agents bactériostatiques)
  • des agents zigouilleurs d'agents pathogènes (agents bactéricides)
  • des casseurs de membrane,
  • des empêcheurs de se développer, de se déplacer
  • des empêcheurs de passer dans le sang

Aucun lait infantile ne peut égaler ceci; quand vous regardez une publicité pour lait infantile qui vous assure que ce lait protège parfaitement les enfants qui n'ont pas été allaités au sein, c'est un mensonge; ce n'est pas en ajoutant un "petit quelque chose" dont on atteint quand même + de preuves, qu'on peut protéger un enfant comme s'il était nourri au sein.

A noter que ces publicités pour laits infantiles, plus particulièrement ces slogans, ces contenus des publicités, sont interdits ...

Chaque goutte de lait maternel a son importance,

l'enfant nourri de lait maternel sera donc moins malade, moins souvent, moins gravement malade... et chaque goutte de lait ajoute à l'efficacité, et à la durée de protection.

 

Le lait maternel s'adapte au milieu microbien dans lequel baignent mère et enfant, les anticorps maternels passent dans le lait, à chaque âge, sans compter la phase colostrale qui a apporté une couche protectrice qui empêchera les agents pathogènes (maladies) de passer la barrière intestinale (et donc empêchera les microbes etc.. de passer dans le sang).

Le lait maternel à fortes doses rend plus intelligent

Mieux encore, le lait humain est caractéristique de ... l'espèce humaine; la caractéristique de l'espèce humaine, c'est son intelligence; des études ont démontré que le lait maternel (et pas seulement la mise au sein) permettait de gagner plusieurs points de Q.I. par rapport aux enfants nourris au lait infantile; ce n'est pas une intox; au point que les laboratoires de lait infantile mettent désormais quelques acides gras dans les laits infantiles, mais... les résultats restent non significatifs!!

Le lait infantile, on l'a vu, est du lait de vache à la base; or les messages du lait de vache s'adressent... au veau; même modifié, le lait de vache devenant lait infantile reste avec des messages destinés au veau;

Il est vrai que l'alimentation infantile a rajouté des acides gras etc... pour que les petits nourris au lait infantile soient plus intelligents; on pourrait croire que tous ceux qui ont bu les laits avant, sont idiots..... mais en tout cas, rien ne prouve que les scores cognitifs et scores de QI des enfants ayant consommé ces laits infantiles enrichis en acides gras pour leur intelligence, soient réellement plus intelligents que ceux nourris au lait maternel;

et la surenchère de l'agro-alimentaire infantile montre bien les supériorités du lait maternel humain :-)

 

Deux exemples de comparaison lait maternel/lait infantile:

Bactéries:

  • le lait maternel contient des agents anti-infectieux , oui le lait maternel est un lait vivant! si vous laissiez du lait maternel durant plusieurs heures sur votre table de salon, il pourrait encore être bu, les germes n'ayant pu se développer grâce aux agents anti-infectieux contenus dedans;
  • le lait maternel se conserve jusqu'à huit jours au réfrigérateur (recommandations internationales), jusqu'à cinq jours au réfrigérateur (autres recommandations internationales);
  • à température ambiante (mais pas plus de 19°C il peut se conserver "posé sur la table" mais pas exposé au soleil durant 4 heures
  • le lait infantile est du lait de vache et modifié, il est donc inerte; il ne contient absolument rien qui puisse protéger votre enfant de quelque maladie que ce soit (malgré les publicités que diffuse un laboratoire sur son nouveau lait auprès des maternités); il faut savoir que le lait de vache se remplit très vite de bactéries, entre autres du fait qu'il soit du lait prévu pour les veaux et leur digestion; laisser un biberon de lait infantile laissé une heure sur la table de salon se révèle dangereux, du fait de la rapide prolifération des microbes. Il se conserve une heure à température ambiante et entre huit et douze heures au réfrigérateur;

Cerveau contre muscles:

  • La caractéristique de l'espèce humaine, c'est le développement de son cerveau, de son intelligence; le lait maternel prévoit bien sûr un superbe développement physiologique du corps de l'enfant, mais sa caractéristique, est de nourrir pleinement et au mieux de tout, le cerveau de l'enfant; on le voit en comparant les tests d'intelligences faits sur des enfants nourris au lait maternel et au lait infantile;
  • La caractéristique du veau, c'est d'être une proie qui peut être attaquée; la nature lui a donc donné comme programme génétique de savoir très vite marcher et courir; le lait de vache étant parfaitement adapté au veau, le lait de vache est prévu pour faire grossir et forcir le veau; rien pour le cerveau! tout dans la masse! on a également pu noter que les enfants au lait infantile étaient plus gros, et étaient plus fréquemment obèses, diabétiques, ou en surpoids;

 

Il n'y a que l'humain qui ait décidé de changer radicalement l'alimentation pour laquelle il est programmé; d'aucuns ont dit d'ailleurs que le lait infantile, c'était la plus grande expérience génétique jamais faite sur l'homme; par ailleurs, on en voit les retombées, avec des bébés malades, alors qu'ils ne le devraient pas, des bébés qui grandissent et qui ont en eux, des souches de pathologies qu'ils n'auraient pas s'ils étaient nourris au lait maternel;

On peut lire désormais dans des magazines pour parents, qu'il est normal que votre petit fasse deux otites, plusieurs diarrhées, des gastros, dans ses trois premières années, c'est parce qu'il n'a pas d'anti-corps, passé ses trois mois; Foutaises!! cet article a été rédigé pour faussement rassurer les parents dont les enfants sont nourris de lait infantiles; mais si les enfants étaient nourris de lait maternel ne fut-ce que six mois pleins, cet article n'aurait jamais eu l'occasion de naître; cet article est mensonger dans le sens qu'il était trouvé normal et naturel que les enfants soient aussi malades,qu'il ne fallait pas s'inquiéter; au contraire, il faudrait s'inquiéter, car nulle part il y avait de paragraphes sur le fait que les enfants nourris au sein ne sont pas malades, ou moins souvent, ou moins atteints, "que les autres";

 

Donc un lait maternel qui se révèle: anti-maladies, anti-diabète, anti-obésité... un lait maternel qui se révèle nutritionnellement "the best"

D'ailleurs désormais nous nous souhaitons les voeux ainsi:
Breast wishes!

(wishes: voeux; breast: sein -versus best: meilleurs)

 

Mais nous n'avons pas parlé des vertus sur le développement psychique, psychologique, de l'allaitement maternel;

S'il est certain que pour certaines mamans, tirer leur lait durant des mois et des mois fut le seul moyen de nourrir leur enfant (au biberon, avec leur lait maternel), le rôle de la mise au sein doit quand même être évoqué; on note moins de maltraitances chez les enfants nourris au sein; on note non pas des états fusionnels mais plus de confiance et complicités chez ces enfants nourris au sein, qui ayant reçu + de câlins, + de bras berceurs, PLUS DE REPONSES A LEURS BESOINS, on note des enfants avec un meilleur psychisme, justement parce que durant leur allaitement au minimum (souvent ce comportement maternel continue au-delà du sevrage notamment avec un allaitement prolongé) la maman a répondu à leurs besoins;

La mise au sein ne rend pas fusionnel; au contraire, les enfants ayant reçu leur content de réponses à leurs besoins de bébés/bambins, ils vont dans la vie en expérimentant, en s'autonomisant, ils vont de l'allant; ils ont de la force, de la vigueur, ils ont la force de petits humains qui se sont nourris grâce à leurs efforts; grâce à leur stimulation du sein maternel;

 
Marcel Rufo excellent pédo-psychiatre sur bien des sujets , a mis le monde de l'allaitement et bien des mamans en émoi, l'allaitement maternel rendait fusionnel, dépendant, était un abus sexuel et il fallait sevrer au plus tôt, pour que l'enfant ait ses petites voitures et le papa les seins de la maman; PENSEZ-VOUS que l'humanité serait encore en vie sur Terre, si le lait maternel avait besoin d'être enrichi modifié, et si la mise au sein rendait taré???
 
 

Points Importants

  • L'enfant allaité au sein est moins malade, toutes les études le montrent;
  • Ceci est valable dans nos pays riches, et pas uniquement dans les pays en voie de développement comme certains pédiatres médiatiques peuvent oser l'affirmer!
  • Il est vrai que notre monde est pollué, mais la pollution se transmet IN-UTERO de façon bien plus notable que par le lait maternel. Et les vertus du lait maternel restent plus importantes que l'absence de dioxine dans le lait artificiel. Mieux vaut le lait au sein!

Points Importants

  • La femme enceinte est naturellement moins malade, mais la femme qui allaite semble l'être moins aussi, et surtout, elle réduit son risque de certains cancers dont le cancer du sein, son risque d'anémies, son risque d'ostéoporose...
  • Allaiter au sein est écologique et écocitoyen: vous économisez les tonnes de CO2 dans la récupération du lait de vache depuis les producteurs vers les usines de transformation, dans la transformation même du lait de vache, dans la fabrication des boîtes de lait, dans la distribution des boîtes de lait chez des revendeurs (supermarchés etc.), et la destruction/transformation des boîtes de lait! Vous économisez aussi les visites finalement coûteuses des visiteurs médicaux qui sont sur la route toute l'année....
  • Allaiter au sein permet des économies énormes de sécurité sociale, d'arrêts maladies, allaiter au sein réduit les frais pharmacie....
  • Pensez-y!

 

Suite >>> les agents anti-infectieux du lait maternel

Edition mise à jour: 08.01.2007
 
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation