Espace allaitement > Lait maternel > Diversification réponse personnalisée

Diversification ou semi-sevrage...Lauriane envisage de sevrer (partiellement peut-être) son petit sans tirer son lait...vers les six mois de son enfant

Bonsoir Françoise,

Tout d'abord, je tiens à vous remercier de votre réponse très complète.

J'ai 22 ans, mon bébé (Kévin) va avoir quatre mois, il se porte à merveille (6.600kg) et n'a jamais été malade jusqu'à maintenant.

En fait, j'ai posé cette question, mais ce n'est pas pour tout de suite (sevrage) .

Depuis ses 1 mois et demi, Kévin prend 1 biberon dans l'après midi (pour le plaisir de son Papa), mais c'est tout, pas plus.

Le reste du temps, je l'allaite totalement. Il tête toujours toutes les 2 heures, parfois 3, mais c'est rare.

Il tête également la nuit: 2 à 3 fois, parfois 1 seule fois, mais c'est rare. C'est  pourquoi je ne souhaite pas le sevrer maintenant: Je n'apprécierai pas de me lever la nuit pour préparer le biberon. Son Papa ne peut pas le faire pour moi puisqu'il travaille la nuit.

J'envisage de le sevrer (partiellement peut-être) en début d'année prochaine (quand il fera ses nuit, pas avant)

En fait, c'est surtout pour avoir un peu plus d'indépendance: Aller en week end, au resto... mais sans bébé, pour décompresser un peu. Je ne l'ai encore jamais fait garder à qui que ce soit pour le moment. Je n'ose pas m'en séparer car j'ai peur qu'il refuse le biberon, qu'il soit malade, qu'il pleure...

Pensez-vous que je puisse faire un allaitement "mixte" à ma façon: 2 ou 3 tétées avec maman étalées sur la journée, le reste: biberon avec papa.

NB: Je ne souhaite pas tirer mon lait.Merci

Lundi 13 décembre 1999

Chère amie,

 Je suis contente de recevoir votre message et de lire que vous ne rencontrez pas de difficultés majeures ni mineures; et bien sûr, je peux vous proposer une chose, en me basant sur le fait que vous pensez attendre à peu près les six mois de votre enfant pour entamer un "semi-sevrage":

 il existe une évolution simple et naturelle à la situation de l'allaitement maternel: à partir de six mois, on commence à introduire les solides; si vous donnez le sein aux 2/3 des tétées, les repas avec solides, eux, peuvent très bien se faire sans biberon, ni de lait maternel puisque vous ne souhaitez pas exprimer votre lait, ni de lait industriel à préparer. Par exemple, aux six mois de Bébé, introduisez un déjeuner: soupe ou purée de légume, compote de fruits, éventuellement un produit laitier;

Cela vous permet de vous absenter largement autour du déjeuner, et à ce que je lis, votre compagnon, lui, pourra donner ce repas; initier son enfant aux solides est un moment toujours sympa; je me rappelle la diversification: un enfant sur nos genoux, devant notre assiette (contenu adapté aux quelques dents: des petits morceaux de jambon, des légumes écrasés) et nous proposions la becquée aux enfants.

 Ceci n'est qu'un exemple bien sûr, à vous de voir à vous arranger; cela peut être aussi introduire un goûter (fruits écrasés, produit laitier adapté) et un dîner (soupe ou purée de légumes suivie d'une tétée).

(Vers les neuf mois de votre enfant, vous pourrez envisager d'introduire plus de solides).

A savoir qu'aux six mois de Bébé, votre lactation sera très bien établie, de sorte que vous pourrez, normalement, "sauter" la tétée du déjeuner sans risque d'engorgement (sans avoir à exprimer un peu de lait pour vider les seins);

 A savoir aussi: faites confiance à la nature, votre bébé demandera à vos seins de sécréter ce dont il a besoin, ce qui "manquerait éventuellement" par rapport aux solides.

Dès le moment où l'enfant a accès facile au sein, par sa succion il stimule et prélève ce dont il a besoin; il saura stimuler et vous montrer qu'il veut encore téter (éventuellement en se propulsant vers l'autre sein ; il saura vous montrer qu'il a fini en relâchant le sein :-)

C'est l'immense avantage de la diversification avec lait maternel: ce qui n'est pas pris par les solides, l'est via le lait maternel. Cela est toujours très rassurant.

Bien à vous,
Françoise Coudray
Présidente de ADJ+ (Allaitement Des Jumeaux et Plus)