Espace TEMOIGNAGES >Allaiter un bébé prématuré

Entre nous, VOS témoignages 

Allaiter un prématuré, Allaiter des prématurés-multiples

Témoignages:

 

 

 

Un bébé prématuré au lait maternel

petite fille d'Aline nait prématurément. Placée sous sonde gastrique, elle reçoit le lait de sa maman...

Je vous explique mon cas:

Début de grossesse normal jusqu'au début du 4° mois où lors des analyses on se rend compte que je fais du diabète gestationnel,d'où un traitement à l'insuline et le risque d'avoir un gros bébé.

A l'échographie du 5° mois au contraire le bébé est petit et mes artères utérines ne se sont pas placentées d'ou risque d'hypotrophie foetale et obligée de rester couchée sur le côté gauche tout le reste de la grossesse. Les échographies suivantes montrent que le cordon n'alimente pas bien le bébé et qu'il est vraiment petit.

Echographie du 7° mois: plus de liquide amniotique et pas d'amélioration d'alimentations du bébé. On envisage de provoquer l'accouchement quelques jours plus tard et je suis hospitalisée le lendemain. Mise sous monitoring on voit que les battements du coeurs du bébé ne sont pas réguliers et que je fais de l'hypertension, impossible de provoquer l'accouchement - césarienne en urgence sous anesthésie générale.

A mon réveil le bébé est en réanimation une petite puce de 1.5 kg et 40 cm pleine de cheveux.

Au niveau des poumons et du coeur tout va bien (elle avait le cordon autour du cou).

On la gave à l'aide d'une sonde gastrique et on me conseille de tirer mon lait ce que j'ai fait pendant 1 mois et la puce grossissait rapidement et était en pleine forme chaque jour elle évoluait passant à 1 puis 2 puis tout au biberon mais toujours avec mon lait . Au bout de 15 jours en couveuse en réanimation, elle est passé en néonatologie où elle a passé 1 semaine en couveuse et 1 semaine en berceau toujours avec mon lait et petit à petit du biberon au sein.

Bien entourée par l'équipe médicale j'ai bien vécu cette période et au bout d'un mois en tout, elle est sortie en ayant pris 1 kg alors que la plupart des autres bébés qui étaient avec elle et qui n'étaient pas allaités par leur mère n'en ont pris que 600 g maximum. De retour à la maison je l'ai allaitée encore 15 jours mais j'ai dû arrêter à cause du diabète que j'ai d'ailleurs maintenant à vie.

Aujourd'hui elle a 17 mois 10 kg taille normale pour un enfant de son âge, elle marche, parle un petit peu et est en pleine forme et magnifique.

La tireuse de lait est peut être une machine qui paraît barbare mais elle a permis à ma fille d'être en pleine forme aujourd'hui."

"Le gavage consiste à injecter directement dans l'estomac du nourisson, la nourriture dont il a besoin, cela se fait sur les prématurés qui n'ont pas encore ni la force de téter ni le réflexe de déglutition.

Une sonde gastrique passant par le nez de l'enfant jusqu'à son estomac lui envoie la nouriture, lait maternel ou maternisé en toute petite dose et selon ses besoins, petit à petit on apprend au bébé à téter et la sonde disparait au fil des jours.

Et voilà.

Je reste à votre disposition pour tout autre renseignement"

Aline

Témoignage d'Aline avec sa très aimable autorisation.


  • EXTRAIT : "La tireuse de lait est peut être une machine qui paraît barbare mais elle a permis à ma fille d'être en pleine forme aujourd'hui."
  • Le lait maternel d'Aline a forcément agi sur la croissance de son bébé, bien plus qu'un lait industriel ne l'aurait fait. Je crois sincèrement que la croissance à l'hôpital, et la croissance actuelle de cette petite fille, sont en rapport avec la richesse du lait maternel.
  • Il faut savoir qu'un bébé né prématurément, peut, dès 30 semaines, boire du lait tiré par sa maman, à la tasse. En Scandinavie, dès 29 semaines, si l'enfant est stable.
  • Alternative au biberon: la soft-cup par exemple: alternative au biberon

 

Témoignage suivant

Retour Index Témoignages

Articles Prématurité

Exposition Le Mur du Sein