| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
vague guide de l'allaitement
  Espace TEMOIGNAGES > Allaiter ailleurs > Québec
  Retour Accueil du site
 

 


 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!


   
 

VOS TEMOIGNAGES:

Plaisirs d'allaiter
Allaiter un prématuré
Allaiter un bambin
Allaiter et travailler
Allaiter en public
Allaiter des jumeaux
Allaiter des triplés
Don de lait
Internet & votre allaitement
Le papa et l'allaitement
Première mise au sein
COUP DE GUEULE
CHIRURGIE MAMMAIRE
Allaiter ailleurs / ethnie/relig.
Retour index témoignages
Témoigner:

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
    - Bibliothèque sélection livres
     
    - Matériel (et produits)
   

- Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées


     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash/ ACTU
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations allaitement
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 
    Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016
   

 

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Témoignages:

Entre nous - VOS témoignages > Allaiter ailleurs> QUEBEC

 

 

 

une maman nous parle de sa vie au Québec

Chère Françoise,

Tout d'abord un gros gros merci pour votre réponse si rapide et si gentille ...

Un petit compte-rendu de la situation actuelle:

Voir mon petit Théo se jetter comme cela sur les céréales le soir me fendait littéralement le coeur ... comme disait une maman sur votre site, c'est comme si il refusait d'être nourri d'amour ... et je comprends tellement ce que voulait dire cette maman, c'est difficile et en même temps on est fière car votre petit bohomme grandit et prend le chemin de l'autonomie !


Je pense cependant que je n'étais pas prête encore pour ce cap . En plus j'avais l'étrange impression d'avoir eu une baisse de lait car la semaine précédente j'avais été très malade (vomissements, diahrrée, sous-alimentation) et je trouvais que les céréales faussaient le portrait dans le sens où mettre le bébé au sein le plus souvent possible doit permettre de rétablir la production lactée et j'avais l'impression de faire exactement le contraire.... j'ai donc finalement décidé d'arrêter de lui donner des céréales et j'ai mis Théo au sein dès qu'il le réclamait. J'ai eu une journée très fatiguante .... mais déjà hier cela allait beaucoup mieux :) . Aussi, j'apprends à mieux reconnaitre les signes de fatigue de mon petit bonhomme qui ne sont pas très différents des signes de faim ( il fait mine de têter dans les 2 cas et s'énnerve dans les 2 cas... il s'ennerve un tout petit peu moins vite quand il est fatigué ... mais c'est subtil et quelque-fois je sais que finalement il était fatigué quand je l'allaite et qu'il s'endort au sein en 1 min, le coquin !!!) .
En attendant, j'ai préparé de nombreuses purées de légumes pour que je puisse lui donner autre chose que les céréales qui me semblent quand même très sucrées et lui faire découvrir différents goûts ...(dans pas longtemps car je sais que lui il est prêt!). Peut-être est-ce aussi par ce que j'ai préparé les purées moi-même et que j'ai l'impression de continuer à lui transmettre de l'amour en même temps...



Puis je voulais aussi vous parler de notre expérience de l'allaitement.

Je dis notre car il y a Théo, Papa et Maman .... J'habite au québec et mais je viens de la France; j'ai 2 soeurs qui ont eu chacune 3 enfants. À chaque fois mes soeurs ont essayé d'allaiter leurs bébés mais, à chaque fois, cela s'est soldé par un échec car les pédiatres disaient que mes soeurs n'avaient pas assez de lait. Ils introduisaient des biberons de complément ce qui empirait le problème et devenait très galère rapidement.

Mais pour moi le choix était clair, je voulais allaiter Théo, coûte que coûte et le plus longtemps possible même si c'est avec une certaine appréhension que j'envisageait la chose: je me souviens demander maintes et maintes fois à mon mari : tu crois que j'y arriverais ? tu crois que j'aurais assez de lait ? mais regarde mes soeurs, elles n'y sont pas arrivées ... Et Fabrice me rassurait, mais oui tu va y arriver, mais oui ne t'inquiètes pas !


Puis Théo est arrivé et l'accouchement que je souhaitais naturel ne l'a pas été du tout :

induction et finalement césarienne après 12 heures de travail ....
Heureusement, les infirmières étaient formidables et elles ou mon mari, venaient me porter Théo pour chaque têtée car il dormait les 2 premiers jours à la pouponnière.
Puis Théo a attrapé la jaunisse et il devait boire aux 3 heures pour favoriser l'élimination, mais aucune montée de lait en vue !!!!! Alors après chaque têtée de 1 heure aux 3 heures, je tirais mon lait (les 2 ml du précieux nectar) pour stimuler les seins pendant 20 minutes !!! Mon mari nettoyait le tout et on dormait une petite heure pour le next turn !!! Malgré tout, tous les 3, on a tenu le coup ! Ensuite, il y a eu les poussées de croissance .... où vous paniquez pendant 2 jours ... mais qu'est-ce qu'il a ??? mais il est malade ??? et votre enfant hurle et, finalement au bout du rouleau, vous vous résignez, c'est peut-être une poussée de croissance et là vous vous retrouvez bloquée pendant 2 jours à la maison à ne rien faire d'autre que de donner le sein car votre petit est affamé et à vous demander mais quand est-ce que cela s'arrête ??? A ce moment là il ya a toujours une bonne personne bien intentionnée pour vous dire : mais tu ne crois pas que tu devrais donner un petit biberon, cela t'aiderait surement, et qu'est-ce qu'il a dit le pédiatre ??? Ben voyons, mais oui juste un petit biberon pour empirer les choses ! Ensuite, il y a eu les mastites .... où soudainement dans la nuit vous vous reveillez en sursaut en tremblant et où vous découvrez non seulement que votre sein est vous fait hurler de douleur mais qu'en plus vous avez 39.5 de fièvre !!! Mais qu'est-ce que qui m'arrive ???? Sauvée finalement par la feuille de choux et les massages préventifs... Pas très sexy la feuille de choux mais efficace !


Ensuite, il y a eu ce bonheur indescriptible de nourrir votre petit bout de choux

....Ces pauses d'amour .... Ce premier arrêt de têtée où Théo m'a regardée vraiment droit dans les yeux ... Ce premier sourire après avoir bien bu .... Ces calins remplis d'amour .... Cette petite main qui cherche votre visage comme pour le carresser .... Cette petite main qui presse délicatement votre sein ... Ce petit ange qui s'endort dans vos bras ... Papa qui nous regarde et qui dit : que vous êtes beaux mes amours ...
Chaque seconde de l'allaitement me fait oublier toutes les difficultés du début ... Pas une seconde je regrette qu'on ait tous tenu le choc. Je suis fière de nous trois et j'espère continuer encore longtemps d'allaiter mon petit garçon, car cette relation est spéciale et incroyable et je n'ai vraiment pas hâte que cela s'arrête. Je souhaite à toute maman de pouvoir vivre cela au moins une fois dans sa vie ...

Par contre, je note une vraie différence entre l'approche au Québec

et l'approche en France et sincèrement j'admire les françaises qui réussisent à allaiter car je ne suis pas sure qu'elle bénéficie du même soutien qu'au Québec (groupe d'entraide allaitement, pédiatres qui y connaissent quelque-chose, perception de la société, sans parler du congé maternité très court...) Même une amie qui a allaité pendant 3 mois sa petite fille au Québec et qui est retournée en France, son pédiatre lui a dit que comme elle était malade elle n'avait surement plus assez de lait et qu'il fallait donner des bouteilles. Résultat : 2 biberons par jour ! C'est fou ! La France fait tarir le lait ! Incroyable !!!Et mon oncle qui est gynécologue me disait récemment : après 6 mois l'allaitement , ce n'est plus bon ... cela va te fatiguer et cela n'apporte rien de plus au bébé , c'est juste pour te faire plaisir... Ben voyons !!! Et toujours ce petite remarque assassine sur le plaisir ...

Et pourquoi saperlipopette y-aurait-il du mal a se faire du bien ??? A faire du bien à notre bébé ??? et cela le plus longtemps possible ???

Amicalement.

 

 
 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation