| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace professionnels de santé> Dr Jack Newman >
 
 
  Retour Accueil du site
 



 

ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation

 

 

Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

MOTILIUM....


 
 

2011: notre Expo photos Le Mur du Sein a 10 ans ;
J'ai 5 ans de certification IBCLC
2009 : L'ADJ+ est officialisée depuis 10 ans


 
 

PROCHAINEMENT, une journée du type de celle du 8 mars!


 

Journée d’information continue Positionnement, prise en bouche, succion – la fin des crevasses Une crevasse, d’où vient-elle, comment y remédier

 

 

Depuis le 1er trimestre 2006: l'ADJ+ est devenu organisme de formation; nous pouvons organiser des sessions de 2 jours, 5 jours ...en vos locaux, ou dans un parc situé en Auvergne. Merci de nous contacter pour évaluer vos besoins - exemple: anatomie, physiologie du sein, mamelons douloureux, seins douloureux, enfants à problème, allaitement et pathologies chez la mère ou l'enfant etc.

Pour vous former: une consultante en lactation IBCLC disposant de 8000h de formation et pratique, qui est également formatrice d'adultes; l'organisme fait appel à d'autres personnes:

  • un membre de notre équipe, titulaire du DU lactation humaine et médecin,

  • et des consultantes et à spécialisées en fonction des modules. (pharmacologie par exemple)

 
 

L'espace allaitement peut donner de nombreuses informations grand public mais de qualité et qui vous apprendront bien des éléments;

  Association
    - Actions de formation et informations
    - Nous contacter
    - Publications
    - Bibliothèque
    - Matériel (et produits)
    - une utopie
     
  Mémoires, analyses
     
  Lait maternel, vrai vaccin naturel
    agents anti-infectieux du LM
     
  Seins
    Allaiter des jumeaux, est-ce possible?
    genèse du sein à venir
    glande ou réservoir
    sein relationnel
     
     
  Lait maternel
    insuffisance primaire
    baisses de lait causes
    augmenter sécrétion
  voir temporairement espace allaitement
  Seins douloureux
    - Lymphangite
    - Muguet
  voir temporairement espace allaitement
    - Médicaments
    généralités - newman
    Médicaments qui coupent/ abaissent la lactation
     
  Entre nous
    - quelques actions d'information
    - Congrès LLL 1999
    - net médical, liens
    - magazines prof. santé
    - cas cliniques
     
  Formations
    -organismes formateurs
     
  Dr Newman feuillets
     
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Dr Newman pédiatre a réalisé différents feuillets pour praticiens et grand public
 
1. Le bon départ.
2. Les coliques du bébé allaité
3. Les mamelons douloureux
4. Mon bébé reçoit-il assez de lait?
5. Utilisation dispositif d'aide à la lactation (DAL)
6. Utilisation du violet de gentiane (candidose)
7. Allaitement et jaunisse
8. Alimentation au doigt
9 a. Vous pouvez encore allaiter
9 b : Médicaments et allaitement
10. Les autres aliments
11. Quelques mythes
12. D'autres mythes
13. Encore d'autres mythes
14. Toujours d'autres mythes
15. Compression du sein
16. Commencer l'alimentation solide
17. Comment nourrir le bébé quand la mère travaille hors de la maison
18. Comment savoir qu'un professionnel ne soutient pas l'allaitement
19. Dompéridone - induire une sécrétion lactée
20. Flucanazole (Diflucan) (candidose)
21. Allaitement d'un bambin
22. Canaux bouchés et mastites
23. Allaiter un bébé adopté
24. Traitements de problèmes
25. Risques de l'alimentation artificielle (références scientifiques)
26. Culpabilité et allaitement.
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
  Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016
   

 


 

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
La compression du sein Feuillet n° 15
La compression du sein
Le but de la compression du sein est d'aider le lait à couler quand le bébé ne tète pas efficacement (de type ouvrir - pause - fermer) par lui-même, afin qu'il continue d'avaler du lait. Elle provoquera le réflexe d'éjection, et permettra souvent d'obtenir un flot de lait plus abondant. Elle peut être utile pour :
1. les bébés qui ne prennent pas assez de poids ;
2. les bébés qui souffrent de coliques ;
3. les bébés qui veulent téter très souvent et/ou longtemps ;
4. encourager les bébés qui s'endorment rapidement au sein à téter ;
5. les mères qui ont les mamelons douloureux ;
6. les mères qui souffrent fréquemment de mastites ou de canaux lactifères bouchés.
Cette technique n'est pas utile si l'allaitement se passe bien. Lorsque tout va bien, la mère doit laisser son bébé " finir " le premier sein, et ensuite lui proposer l'autre si le bébé en manifeste l'envie. Comment savoir que le bébé a " fini " un sein ? Lorsqu'il n'avale plus de lait (mouvement de succion rapides, sans déglutition). La compression du sein fonctionne particulièrement bien les premiers jours, pour aider le bébé à boire davantage de colostrum. Le bébé n'a pas besoin de beaucoup de colostrum, mais il lui en faut quand même. Une bonne prise et la compression du sein l'aideront à en boire.
Il peut être utile de savoir que :
1. Un bébé qui est bien mis au sein obtiendra le lait plus facilement qu'un bébé qui est mal mis au sein. Un bébé mal mis au sein n'aura du lait que quand le flot de lait est abondant. Bon nombre de mères arrivent à allaiter plus ou moins sans problème en dépit d'une mauvaise prise du sein, parce qu'elles ont une sécrétion lactée abondante.
2. Pendant les 3 à 6 premières semaines, les bébés ont tendance à s'endormir au sein dès que le lait coule lentement, même s'ils n'ont pas eu assez de lait. Passé cette période, ils pourront s'agiter au sein si le flot de lait est peu abondant. Il arrive aussi que des bébés s'agitent au sein quand ils sont plus jeunes, même quand ils n'ont que quelques jours.
3. Malheureusement, il s'avère que beaucoup de bébés sont mal mis au sein. Si la sécrétion lactée maternelle est abondante, le bébé aura une croissance pondérale satisfaisante, mais la mère devra en payer le prix : mamelons douloureux, bébé " à coliques ", bébé perpétuellement au sein (mais qui ne boit vraiment qu'une partie du temps) ...
La compression du sein aide le lait à couler lorsque le bébé s'endort au sein, ce qui lui permet :
1. d'obtenir davantage de lait
2. d'obtenir du lait de fin de tétée riche en graisse.
En pratique, comment faire ?
1. Prendre le bébé avec un bras.
2. Tenir le sein avec l'autre main, pouce d'un côté, les autres doigts de l'autre côté du sein, loin de l'aréole.
3. Surveiller la façon dont le bébé tète (sans en faire une obsession, comme en ne quittant pas des yeux la bouche du bébé). Il reçoit de bonnes quantités de lait tant qu'il boit suivant le rythme ouvrir - pause - fermer pour chaque succion, la pause servant à la déglutition (il ne s'agit pas d'une pause entre deux succions).
4. Lorsque le bébé se met à " tétouiller ", que ses mouvements de succion deviennent rapides et superficiels, et donc lorsqu'il n'avale plus ou presque plus de lait, la mère comprimera son sein (mouvement de " traite "), loin de l'aréole : le geste ne doit pas être douloureux, et ne doit pas tirer sur l'aréole ; le flot de lait doit devenir plus abondant, et le bébé recommencer à avaler du lait
5. Continuer à comprimer le sein jusqu'au moment où le bébé n'avale plus de lait, même avec la compression. Souvent le bébé arrêtera de téter, mais il recommencera si le lait se remet à couler ; si le bébé continue à téter lorsque la mère a cessé de comprimer son sein, elle pourra attendre un petit moment avant de recommencer la compression.
6. La mère relâche la pression à la fois pour se reposer la main et pour laisser le lait couler de nouveau. Si le bébé arrête de téter quand cesse la compression, il recommencera quand il goûtera le lait dans sa bouche.
7. Lorsque le bébé recommence à téter, il doit avaler du lait ; si ce n'est pas le cas, recommencer à comprimer le sein.
8. Continuer ainsi au premier sein jusqu'au moment où le bébé n'avale plus de lait, même avec l'aide de la compression ; le laisser téter quelques minutes même s'il n'avale plus rien, au cas où un nouveau réflexe d'éjection surviendrait ; si ce n'est pas le cas, l'enlever du sein.
9. Si le bébé semble le souhaiter, le mettre à l'autre sein et répéter le processus.
10. Il est aussi possible, si la mère le souhaite, de changer de sein à plusieurs reprises pendant la tétée (superalternance).
11. Travailler à améliorer la prise du sein.
La méthode décrite ici donne de bons résultats chez de nombreuses mères, d'après notre expérience. On peut poursuivre la compression tant que le geste est confortable pour la mère, et tant que le bébé avale du lait régulièrement. Mais si une mère trouve quelque chose qui fonctionne mieux pour elle et son bébé, pour l'amener à téter suivant le rythme ouvrir-pause-fermer, elle ne doit pas hésiter à le faire.
Par ailleurs, cette manoeuvre ne sera pas toujours nécessaire. Lorsque l'enfant deviendra plus efficace au sein, la mère pourra laisser faire la nature.
Traduction du feuillet n°15, " Breast compression ".
Révisé en janvier 2000, octobre 2000 pour la version française.
Dr Jack Newman, MD, FRCPC -Pédiatre - Responsable d'une consultation de lactation
Toronto - Canada
Peut être copié et diffusé sans autre permission.
 

Voir vidéo ADJ+....

 
 
 
     
Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation