Espace allaitement > Le bébé prématuré au sein aussi! > maman seule dans la chambre de maternité

Maman qui se retrouve seule dans sa chambre de maternité

Bjiit' Le tire-lait enfin trouvé, enfin fourni, est en marche; ça fait mal, ça tire; ça fait du bruit; "j'ai l'impression qu'il me happe le sein, qu'il me le mange"....

Dépêchons-nous déjà de réduire la force d'aspiration; avant toute mise en route d'un tire-lait, démarrez sur 1.

Le fait de démarrer sur 9 ne lancera pas mieux la lactation, voire, vous abîmera la peau; évitons la crevasse.....

Toutes les deux heures (et au moins une fois la nuit) il faudra ce rituel: prendre l'appareil, le mettre sur 1, appliquer la téterelle sur le mamelon, mettre en route; au bout de quelques minutes, passer à l'autre sein;

Collectez le colostrum ou le lait dans un récipient bien propre, bien fermé. rincez tranquillement tuyau et téterelle à l'eau tiède, puis à l'eau chaude; pus passez au stérilisateur.

Le colostrum ou le lait, sera donné à vos bébés; profitez de la présence du papa: un coup il porte le colostrum/lait et vous vous reposez, un coup vous y allez à deux.

L'un ou l'autre, l'un et l'autre, allez ensuite faire un tour, qui en néonatalogie, qui en unité Kangourou.

Vos enfants reçoivent votre colostrum, votre lait, peut-être directement dans leur sonde gastrique; peut-être directement par voie orale.

Là il convient d'exiger que le lait soit donné à la tasse, à la seringue, au soft-cup, tout, mais pas de tétine qui pourrait induire des conséquences telle confusion sein/tétine (l'enfant tète mal le sein) ou paresse (l'enfant refuse de se donner la peine de téter le sein).

Il n'est pas facile d'obtenir cela d'une équipe tournée vers le risque de détresse des bébés; mais il suffit d'une équipe tournée non pas exclusivement vers les alarmes, mais d'une équipe médicale humaine et humanisée; donner à la tasse ne prend pas plus de temps qu'au biberon; un enfant n'est pas plus fatigué de téter un sein à vide qu'un biberon. On en reparlera.

Bjitt' Bjiiit... le générateur troue le silence de la nuit; deux yeux ensommeillés tombent sur le contenu du réceptacle; quelques gouttes.. quelques gouttes; est-ce que cela vaut le coup???

Et comment alors!! n'oublions pas: vos bébés qui viennent de naître, ils sont tout petits; avez-vous une idée de la taille de leur estomac? alors si vous récoltez quelques gouttes, ne pensez pas à tort que vous n'avez "rien". Enfin, soyez assurée que votre lait, est un lait adapté au prématuré; la Nature a prévu que la femme qui accouche prématurément a un lait adapté à ses enfants prématurés, il n'a pas la même composition que le lait d'une mère accouchée à terme.

Enfin, soyez assurée que votre lait correspond aux besoins spécifiques de vos bébés, et qu'il est le meilleur remède, un "plus" pour rattraper leur retard.

Bjiit-Bjiit... inlassable, la maman répète ce geste; 120 minutes par jour au total, c'est le minimum pour lancer et maintenir une sécrétion lactée sans bébés; 120 minutes c'est long pour se rapprocher de ses enfants; mais il y a des soutiens possibles, il y a des trucs....

Les seins devront être stimulés le plus possible, toutes les deux heures de façon optimale, pour être stimulés au minimum 110 minutes par jour. L'idéal reste toujours de se calquer sur l'horaire des enfants s'ils n'étaient pas séparés de vous. Il est conseillé d'utiliser un tire-lait double pompage; pourquoi ce dispositif? Oui d'accord, on a deux téterelles, une sur chaque sein; oui mais:

1. Seins stimulés en même temps signifie gain de temps: des séances de 15 minutes au deux seins, au lieu de 20 minutes à chaque sein;
2. Seins stimulés en même temps signifie pic hormonal supérieur, donc plus de lait; intéressant….

Une chose est sûre: il faut obtenir un premier flux au sein, mais il ne faut pas s'arrêter là; pour vous, le sein est vide; mais non! Continuez la stimulation durant quelques minutes et vous verrez un autre flux s'écouler; et voilà!