Espace allaitement > Le bébé prématuré au sein aussi! > liste des articles

Les bébés prématurés au lait maternel... oui la prématurité n'empêche pas l'allaitement;

mieux, les prématurés ont encore plus besoin que les autres, pourrait-on dire, du lait de LEUR mère;

Les prématurés-un grand souci pour les parents... pendant la grossesse le risque plane, d'accoucher prématurément-sans compter qu'on veut tellement prévenir la mère de ce risque, qu'elle en est angoissée... outre les soucis que je qualifierais de pathologiques, reste le grand souci de l'organisation pour lancer la sécrétion lactée, et obtenir des équipes médicales qu'elles donnent des soins ET privilégient les contacts familiaux et lactés-la période des années 60 où on a écarté les parents, dits sources de germe est terminée, mais malheureusmement, il faut maintes études médicales rigoureuses pour remontrer que le meilleur incubateur, la meilleure source de lait, la meilleure source de câlin, est la mère....

Et oui le lait maternel va être prépondérant, ce sera un grand plus pour votre bébé, car le lait maternel est une substance humaine, le lait d'accouchée prématurément est différent du lait d'accouchée à terme! les agents anti-infectieux vont limiter les risques de maladies qu'on rencontre si souvent avec les prématurés.... On prouve de façon scientifique que le lait maternel protège contre les maladies; mais on sait aussi que le lait maternel d'une maman ayant accouché trop tôt est vraiment le must, pour son corps, pour son cerveau, et aussi, pour le relationnel mère-enfant;

Et oui, le lait maternel est aussi parfois l'unique lien entre mère et enfant!

Avant de vivre une grossesse angoissée, sachez déjà que toutes les grossesses gémellaires ne sont pas catastrophiques; il y a des grossesses qui se déroulent bien; il y a des accouchements qui se déroulent bien; il y a des grssesses qui arrivent à terme sans souci; votre bon moral est primordial; ne pensez pas "distocie" "prématurité" "césarienne"; soyez consciente par contre, qu'il y a un risque.

Selon que le risque de prématurité est actuel dans votre vie, voire selon que la prématurité est actuelle et que vos enfants sont en néonatalogie ou si vous souhaitez "simplement" vous informer, vous lirez certains des documents suivants ou partie; et si vous souhaitez témoigner, si vous avez besoin de vous confier ... contactez-nous;

Sachez vous informer de ce qui peut arriver;

une de mes adhérentes dont la grossesse se passait très bien était tellement effrayée qu'elle a glané toutes informations auprès de l'ADJ+, auprès de La Leche League, et d'autres associations, prévoyant même l'hospitalisation des enfants; finalement tout s'est très bien passé; MAIS il n'y a pas à rire de sa recherche effrénée de documents, elle se sentait tellement mieux connaissant tous les moyens pour me joindre et sachant que je connaissais tous les moyens pour la joindre; la naissance gémellaire ou plutôt ce qu'elle en avait lu l'avait pas mal effrayée aussi et c'est un sujet que nous avons développé par courrier et téléphone.

En fait, ses enfants sont des ados maintenant; ils sont nés à 37 semaines, avec un enfant présentant un frein de langue un peu court; mais pas de souci majeur eu égard à la prématurité; nous sommes restées en contact deux fois par semaine néanmoins, pour régler les petits soucis (frein de langue, muguet.... elle a cumulé des soucis "des débuts de l'allaitement" comme lors de sa première grossesse). Mais en tout cas, elle était bien, soulagée, ravie, et sereine, car elle savait tout à l'avance, au cas où il y aurait eu un souci.