Espace allaitement > Lait maternel > Réponses personnalisées avoir plus de lait / augmenter la sécrétion lactée

donnez-moi des astuces pour avoir encore du lait pour mes jumeaux de 3 mois..

nos deux jumeaux ont presque 3 mois et malheureusement j'ai du également leur donner du lait artificiel.Est-ce qu'ils profitent tout de même des bienfaits de mon lait ?? donnez-moi des astuces pour avoir encore du lait


J'allaite nos deux jumeaux qui ont presque 3 mois et malheureusement j'ai du également leur donner du lait artificiel car la fatigue a fait que mon lait ne suffisait pas à toutes les tétées pour les deux.Il, faut dire que ns avons déjà un petit de 20 mois qui est très actif!!!!( je l'ai allaité 5 mois)Est-ce qu'ils profitent tout de même > des bienfaits de mon lait ???donnez-moi des astuces pour avoir encore du lait....excusez-moi je n'ai que 22 ans!!!!le sommeil ???boire de l'eau , manger des laitages et.... Je souhaite tant continuer encore......

08.07.99

Bonjour,
 
Tout d'abord, bravo dans votre allaitement, bravo dans votre détermination et votre souhait de continuer votre allaitement, malgré cette petite "baisse de lait" que vous allez très vite résoudre. 

Je suis toujours heureuse de lire des témoignages de mamans allaitant, surtout des jumeaux! si je peux vous aider, ce sera merveilleux.

Tout d'abord, vous pouvez parfaitement restimuler la sécrétion lactée et revenir à 100% lait maternel.

Une mère adoptive,qui n'a donc pas accouché, peut très bien allaiter son bébé;
Quand bien même vous auriez dû introduire 5 biberons, vous pourrier restimuler totalement le lait.  Je suis sûre qu'en sachant cela, cela va vous redonner la pêche!
C'est vrai, prouvé, expérimenté....entre autres par moi-même!

 

Pour réinduire votre sécrétion lactée, la grande solution est:

mise au sein ET suppression du lait industriel.
Là dessus, il n'y a  pas de miracle; après, on peut faire appel à des aides, mais rien ne remplacera la stimulation du sein par vos bébés, et l'arrêt des compléments.

C'est en stimulant le sein que le sein produit. MAIS il faut pour cela que l'enfant ait faim. D'où la nécessité de diminuer voire supprimer la quantité de lait industriel car sinon l'enfant  étant apaisé par le lait industriel, il va aller au sein pour le téter, certes, mais le téter pour le plaisir,et non pour stimuler la glande mammaire (et donc induire la production du lait). Vous voyez: ce n'est pas pareil!


Malheureusement, c'est comme ça qu'on introduit compléments sur compléments, mixte sur mixte, et rapidement, ou à assez court terme, c'est le sevrage.

 

Il faut que vous arriviez à ce que que la tétée au sein soit totale, sans complément;

vous connaissez le principe de l'offre et de la demande, plus le sein est stimulé, plus il est "plein"; plus il est "plein" plus il est vidé; plus il est vidé plus il produit....et vous savez que pour augmenter votre sécrétion lactée, la grande solution est: mise au sein ET suppression des compléments. Et en parallèle, pourquoi pas, d'autres aides comme des produits à vertus galactogogues (qui vont augmenter la sécrétion lactée).

  • La solution la plus efficace et rapide, est de mettre au sein sans aucun biberon (suppression totale et immédiate du lait industriel). L'enfant réclame, on le met au sein. Et c'est tout; si vos enfants ont à nouveau faim, devancez l'appel, mettez-les au sein....

Sachez aussi que ce n'est pas systématiquement de faim qu'un enfant pleure; je dis cela car dès lors qu'on commence à supprimer les compléments sur lesquels on comptait, sur lesquels on se reposait, et bien moralement, la mère peut être à même de se dire: les bébés pleurent, je n'ai pas assez de lait-voire: "bon ben tant pis je redonne un biberon".

c'est pourquoi je vous dis: mettez au sein sans arrière pensée, et ne prenez pas tous les pleurs pour des pleurs de faim. Il y en a pour des tétées plaisir, et d'autres histoire de vous dire "coucou".

  • L'autre solution est:

    mise au sein puis après la fin de la mise au sein, jouer avec l'enfant, quelques minutes, puis lui donner un complément "comme ce que vous faisiez jusqu'à aujourd'hui" mais dont vous allez diminuer les quantités..
    • Premier jour: mettre au sein, suivi d'un complément déjà diminué qui correspondra à la quantité autrefois donnée moins 30 millilitres.
    • Encore 1 ou 2 jours après, sein puis un complément correspondant à la quantité précédente moins 30 millilitres.
    • Encore 1 ou 2 jours après,sein puis complément  correspondant à la quantité de la veille moins 30 millilitres...
      Il peut s'avérer nécessaire de diminuer ainsi non tous les jours, mais tous les deux jours.
  • Et rapidement vous aurez supprimé les compléments, et donnerez à nouveau votre lait à 100%.

 

 

Vous pourrez ainsi allaiter à 100% vos bébés; puis quand ils auront entre 6 et 9 mois, vous pourrez envisager de diversifier:

c'est à dire introduire un peu de légumes verts, de féculent, de viande ou poisson, sachant que:

  • chaque repas sera précédé ou suivi, par une tétée. On conseille souvent que la tétée précède le repas. Rien ne vous empêche de proposer la tétée à la fin c'est ainsi que j'ai toujours procédé, personnellement:car il me semblait tout de même plus logique que les enfants finissent au sein ce qu'ils n'avaient pas pris dans leur assiette.
  • votre lait devrait idéalement être l'aliment principal pendant encore de longs mois, même après avoir commencé la diversification; pour exemple, à 18 mois le lait maternel complète la diversification à hauteur de 30 % encore. Du moins, c'est l'idéal préconisé par les instances médicales (OMS) et associations.
  • vous ne devez craindre aucune carence, si vous allaitez à 100% jusqu'aux 9 mois des enfants, ils ne manqueront de rien, votre lait s'adapte à chaque âge, des enfants ont été allaités exclusivement jusqu'à 2 ans à titre d'information

Bien sûr, vous verrez bien quand vous souhaiterez commencer la diversification. Je vous laisse libre de ce choix, et de me recontacter d'ici là.

Je vous ai dit que rien ne remplace la stimulation du sein par vos bébés, et la suppression des compléments. Mais aussi, si cela peut vous aider:

 

Quelques aides non négligeables:

  • le fenugrec
    Achetez une boîte, commencez par 6 gelules par jour [9 à 12 gélules selon leur concentration] . Si vous transpirez, et
    que vous "sentez" une légère odeur d'érable,la dose doit être bonne. Si vous n'avez pas cette odeur, il faut augmenter la dose. Les vertus du fenugrec sont telles que cela augmente la sécrétion lactée de 900% (si seulement les médecins savaient cela,plutôt que de dire: bon écoutez,laissez tomber le sein et donnez du lait industriel) Le fenugrec est surtout réputé pour donner bon appétit!
    Attention éviter le fenugrec si vous avez des soucis de thyroïde ou de glycémie
  • le fenouil aussi a des vertus galactogogues; il existe des tisanes en pharmacies. On le trouve aussi en granules (galactogyl).

    Vous trouverez gélules et granules en pharmacie.
  • commencez à prendre de l'homéopathie (ricinus 3ch 3 granules matin et soir seul est souvent efficace; parfois, on le prescrit avec d'autres produits homéopathiques) Je voudrais vous mettre en garde contre l'automédication, au cas où vous auriez un de ces livres de traitement: prenez garde à ce que vous prenez, surtout à la dilution, car si vous prenez trop dilué, le Ricinus coupe le lait!
  • Buvez bien, mais il ne s'agit pas de boire un litre d'un coup -vous iriez aux toilettes dans les minutes qui suivent,sans avoir intégré l'eau dans vos cellules- non,buvez un verre régulièrement. Et aussi quand vous avez soif.
  • Mangez bien aussi, bien équilibré; il faut manger de tous les types d'aliments. Pensez aux légumineuses (lentilles....) et aux fruits secs (noix...) et aux laitages; mais ce ne sont pas EUX qui augmenteront votre sécrétion lactée...
  • Allaitez simultanément vos bébés; vous pourrez voir dans la galerie photos et le kamasoutra d'Alexandre et Maximilien, des exemples de positions.... l'allaitement simultané est un choix personnel, qui réduit un peu l'intimité des tétées individuelles, mais qui: dans le cas d'une maman de trois enfants, peut permettre de "gagner un peu de temps", et qui augmente la sécrétion lactée, les seins étant stimulés ensemble. Rien ne vous empêche de garder une tétée individuelle ou deux, par jours.
  • Le port de coupelles entre deux tétées par exemple, pour stimuler la glande mammaire mais cela ne remplacera jamais la succion de Bébé (les coupelles s'achètent en pharmacie,environ 40 F la paire); on peut aussi employer un tire-lait, mais c'est déjà un peu plus cher. DESORMAIS peu recommandé comme équipement matériel, ça peut avoir tendance à générer des engorgements, des stases de lait, peut se faire s'effondrer les canaux....
  • Avez-vous récemment entamé un régime alimentaire qui pourrait diminuer votre sécrétion lactée? laissez tomber pour le moment, de toutes façons l'allaitement vous aidera à perdre en douceur des kilos qui ne seront pas repris (quelle aubaine).
  • Prenez garde à ne pas prendre une pilule contraceptive trop dosée, pas d'oestrogènes surtout, qui coupent le lait.
  • Quoi d'autre encore?
    Un peu avant le repas, vous reposer (oui, oui, oui, pas facile avec 3 enfants, une maison, un compagnon...le repas à faire.....)
    je conseille souvent d'aller chez un commerçant un peu  avant le repas, balader..... souvent, cela permet une montée de lait, parce que l'on n'est pas fixée sur la quantité de lait qu'on va sécréter ou non;
    ou de donner un coup de fil, mais sans l'appareil portable, qui permet si bien de faire sa cuisine tout en parlant au téléphone....
    ou bien asseyez-vous et essayez de lire un peu....

Vous "semblez" dire que votre repos est rare, et je veux bien le croire! Je vous propose de lire mon [ article sur les nuits ] ;message joint qui répondra aussi à votre question de la nuit.

 

Rappelez-vous:

En ayant confiance en vous et en vos bébés, en sachant que vous pouvez revenir à 100% lait maternel, en mettant vos bébés au sein, en supprimant le lait industriel, voire en prenant des gélules à vertus galactogogues, vous allaiterez très vite à nouveau à 100% autant que vous et les bébés le souhaiterez.

Sachez aussi que tant qu'ils recevront de votre lait, vos enfants bénéficieront de quelque chose de grand: l'aliment, la santé qui les protègera pendant des années, et non pas seulement pendant trois mois, et le relationnel qui est inimitable. Et je vous encouragerais volontiers à reprendre un allaitement maternel complet tout en respectant vos désirs.

Essayez de procéder comme je vous le suggère, et voyez dans quelques jours comment cela se passe. Recontactez-moi, n'hésitez surtout pas, si ça ne va pas, et même aussi si ça va!!! Sachez que vous ne me dérangerez jamais.
 
Amicalement,

Françoise coudray