Espace allaitement > Travail et allaitement> Banque de lait Q/R

Se constituer une banque pour la reprise du travail ET ne pas recourir au lait industriel

Banque de lait... Une réponse personnalisée

Une maman souhaite savoir la quantite de lait qu'il lui faudra recueillir afin de se constituer une banque de lait lors de son retour au travail. "Je retourne au travail en septembre ... comment pourrais-je organiser les boires afin de ne pas être obligée de recourir au lait industriel" 

J'ai fait une recherche sur votre site quant a savoir la quantite de lait que je devrais etre en mesure de recueillir (par tire-lait manuel) afin de me constituer une banque de lait lors de mon retour au travail.
>L'horaire de mon bebe de 5 mois est le suivant (a cette date):
> lever 9 h 00 tetee, cereales, fruits en puree
> 13 h 00 tetee, legumes et fruits en puree
> 17 h 30 tetee, cereales et legumes en puree
> coucher 21 h 00 tetee
>La duree des tetees est en moyenne de 15 a 20 minutes par sein.
>Je retourne au travail en septembre et j'aimerais savoir comment pourrais-je organiser les boires afin de ne pas etre obligee de recourir au lait industriel... (je suis du Quebec et nos lois ne nous permettent pas d'avoir une heure par jour...)       Mon horaire de travail sera : 7 h 45 a 15 h
> J'aurais l'intention de donner le sein vers 6 h 30 et la gardienne  terminera avec le menu de 9 h (voir plus haut)  et elle aura besoin d'un biberon (de lait maternel, si possible) pour 11h
>env. (ce qui etait auparavant le boire de 13h) et les autres boires, je crois etre en mesure de les donner apres mon travail.
>Suis-je realiste? J'attends de vos nouvelles bientot... C'est mon 2e enfant, mais au premier, j'avais du interrompre a 2 mois faute de lait... (il ne tetait pas suffisamment pour maintenir ma production).
>Merci!

Bonjour C.,

Vous êtes une maman heureuse d'allaiter votre Bébé de 5 mois, et je trouve super que vous souhaitiez continuer à allaiter en dépit de votre reprise du travail.
Je salue votre message, qui me permettra d'ajouter encore à mon site....vous êtes une maman prévoyante, et cela vous permettra de reprendre le travail plus sereinement, et dotée des informations nécessaires pour allaiter votre enfant de votre lait, même si c'est la gardienne qui en donnera une partie.

 

Vous n'aurez pas besoin d'avoir recours au lait industriel,

car à priori, la gardienne de votre enfant n'assurera qu'un repas complet, ce sera un biberon de VOTRE lait; et si elle juge que votre Bébé a encore faim, elle puisera dans la réserve de VOTRE lait (des petites quantités que vous allez congeler).

La nature est bien faite, en stimulant les seins, vous aurez du lait en quantité-s'il y a une petite baisse, vous pourrez résoudre ce petit problème rapidement; et vous aurez la chance de pouvoir continuer à nourrir votre enfant aussi longtemps que vous le souhaiterez.

 

Bien sûr, que vous êtes réaliste: la reprise du travail est difficile,

en tant que reprise du travail déjà; pour la maman qui allaite, c'est aussi plus difficile, parfois plus du fait de la séparation, mais je suis persuadée que vous y arriverez. Vous pourrez vous aider des témoignages du site....je vais en ajouter sur le site, que je vous enverrai en direct.

Le tout, effectivement, est de bien stimuler la lactation, et si jamais, en n'exprimant pas votre lait en journée, vous vous trouviez à "manquer un peu de lait", il suffira de stimuler vos seins vers le midi pour ré-induire une plus grande lactation.
 
Il est dommage que vous n'ayiez aucune disposition législative pour disposer de temps à votre travail. Je sais que bientôt, il va y avoir un Congrès international pour que divers pays prennent des dispositions permettant à la maman qui allaite de disposer de temps au travail. Ce n'est pas encore pour maintenant, c'est vrai. Mais enfin... le monde avance grâce à la bonne volonté aussi!


Vous êtes-vous renseignée, néanmoins, sur votre convention collective? il s'agit du règlement intérieur qui régit votre entreprise et celles du même regroupement industriel.

Si vous disposez d'une pause-déjeuner à midi,

vous pouvez en profiter pour exprimer votre lait (il y a peut-être une salle de repos, une salle de bain "confortable" qui vous permettrait à l'aide d'un tire-lait à piles, de stimuler vos seins, de remplir un récipient pour le lendemain).

 

Si vous n'avez pas cette pause,

vous devrez exprimer votre lait entre votre retour en milieu d'après-midi à la maison et votre départ pour le travail, le matin;
ce lait (conservé au réfrigérateur) sera donné dans les 5 jours.
avec dès maintenant la possibilité de vous constituer en plus, une banque de réserve, congelée.

 

Organisation des journées:

D'après vos horaires, il est sûr que vous pouvez donner le sein à votre bébé le matin, avant de partir. Quitte à réveiller Bébé, pour la tétée, même ensommeillé, Bébé prendra son "petit-déjeuner-tétée-câlin-lait".


La nounou complètera apparemment avec ce que vous donnez actuellement vers 9h, puis donnera le repas de midi. Et effectivement, vous serez de retour pour le repas d'après-midi, et les autres repas.

Donc du milieu d'après-midi au lendemain matin tôt, vous pouvez donner le sein sans problème.


Pour la nounou, en fait elle pourra donner le reste du petit déjeuner: céréales, fruits en purée, et à midi, un biberon de votre lait.

 

A priori, dans le laps de temps 7h-15h30 (je compte un petit temps pour aller au travail et en revenir), il n'y aura donc pas d'autres repas. Et quand bien même l'enfant donnerait l'impression d'avoir faim, sa gardienne pourra décongeler un mini-complément... et si cela se reproduit les jours d'après, vous pourrez voir à réorganiser la journée, mais cela, vous ne pourrez le faire qu'au moment où cela se produira.

 

Les banques de lait maternel:

ce que je préconiserai, c'est de constituer deux banques:

une qui correspondra au repas de midi, c'est à dire l'équivalent d'un biberon, congelée ou fraîche de la veille,

une qui correspondra à des mini-compléments à décongeler, que la nounou pourra donner si Bébé a l'air d'avoir encore faim après son repas.

 

Pour ce qui est des quantités congelées, je vous propose:

soit d'employer des "glaçons de lait", pour les deux banques
soit d'employer des "glaçons de lait" pour la banque de mini-compléments et des sachets de lait pour la banque du midi.

 

On congèle habituellement le lait en sachets de 60 et 120 millilitres.

On évite ainsi le gâchis du nectar maternel.
Il faut savoir que s'il y a un reste de lait maternel décongelé, vous pouvez le conserver au réfrigérateur, mais 24h seulement.


Si vous avez décongelé un sachet de 120 millilitres, et qu'il reste 30 millilitres, pourquoi ne pas le garder au cas où Bébé donnerait l'impression d'avoir faim DANS LES 24H.

 

On congèle aussi des glaçons de lait maternel.

Cela permet de disposer de petites quantités de lait maternel, et de limiter le gâchis.
Prenez vos bacs à glaçons, lavez-les soigneusement à l'eau très chaude et avec un produit, laissez-les sécher.

Puis exprimez votre lait, et versez-le dans les cases des bacs. Puis mettez au congélateur.
Quand le lait est bien congelé, sortez les bacs du congélateur, démoulez les glaçons, mettez-les dans un sac congélation et remettez les sacs congélations au congélateur.

Vous pouvez réutilisez les bacs à glaçon en y reversant une nouvelle quantité de lait fraîchement exprimé.


(attention: autant le lait maternel se conserve 5 jours au réfrigérateur, autant le lait que vous congelez doit être fraîchement exprimé au plus tard depuis 24h).

 

La gardienne n'a plus qu'à puiser le nombre de "glaçons de lait" nécessaire.
Et surtout, comme les glaçons sont de petites quantités, si après votre départ et après avoir donné les céréales et les fruits, la gardienne a l'impression que Bébé a encore faim, elle peut décongeler un glaçon, et le donner à Bébé en mini-complément.

 

Notez: ne jamais décongeler au micro-onde....mais sous un robinet d'eau chaude, ou au bain-marie.


 

Les quantités de lait à donner:

Il faut savoir qu'il ne faut pas vous fier aux quantités de lait industriel données aux enfants qui ont le même âge que votre Bébé.
Le lait maternel est tellement plus riche, que quand un enfant reçoit du lait industriel, le bébé allaité au lait maternel en reçoit moins.....

 

Bien sûr, il faudra peut-être ajuster en fonction de l'appétit de Bébé.....qui peut varier du fait qu'il ne prenne pas au sein, que ce soit un tiers qui lui donne, mais cela rentrera vite dans l'ordre si cela se produit. Enfin, ne pas oublier que parfois, bébé a TRES faim, et la fois d'après, pas trop faim....

Mais rassurez-vous, le lait maternel est tellement plus riche, qu'il ne faut pas se baser sur les quantités du lait industriel.

 
Quand et comment exprimer votre lait?


Etes-vous équipée en matériel?

  • savez-vous exprimer votre lait manuellement?
  • sinon, vous pouvez employer un tire-lait, dont je préconiserais qu'il soit à piles, plus pratique, plus rapide.

    Par exemple, le Mini-Electric de Medela, qui fonctionne sur secteur et à piles, c'est assez pratique, et il est de bonne qualité.

    Le tire-lait peut être employé en dehors des tétées, ou pendant une tétée: Bébé à un sein, la téterelle du tire-lait à l'autre sein, profitant ainsi du réflexe d'éjection.

  • Vous pouvez aussi employer des coupelles: en portant une coupelle à un sein, pendant que vous donnez l'autre sein à Bébé. Vous profiterez ainsi du réflexe d'éjection pour exprimer votre lait.

  • Avantage de la simultanéité à exprimer le lait et donner le sein:

vous gagnez du temps
vous profitez du réflexe d'éjection

  • Inconvénient:

c'est moins "câlin"
l'enfant peut être incommodé par le réflexe d'éjection.

 

Néanmoins, vous rentrez d'assez bonne heure pour disposer de deux fois une demi-heure par exemple pour exprimer votre lait seule, en dehors des tétées (c'est vrai par contre que vous commencez très tôt).
Ce lait, que vous aurez fraîchement exprimé, sera réfrigéré, et donné le midi dans les 5 jours.
Et une partie sera congelé en guise de mini-compléments pour le cas-où il faudrait compléter.

 

Egalement, rien ne vous empêche de commencer votre banque maintenant, sous forme de glaçons de lait par exemple, avec les coupelles, ou isolée en dehors des tétées....

 

Enfin, puisque nous parlons préparation de la reprise du travail,

il est a priori inutile de commencer à introduire le biberon, car c'est un tiers qui le donnera, et aussi il sera de votre lait (Bébé reconnaîtra le goût de votre lait, et son odeur, et souvent, accepte plus facilement le biberon). Je ne pense pas que la gardienne rencontre des problèmes avec le biberon.


Si cette étape vous fait peur, elle peut venir 2-3 jours avant votre reprise du travail, et donner elle, le biberon, alors que vous serez éloignée de la pièce.

 
Je vous souhaite le meilleur allaitement possible, le plus long que vous le désiriez, surtout que je sens que vous souhaitez vraiment continuer à allaiter, et si vous avez d'autres questions, si vous rencontrez des difficultés, ou tout simplement, pour me dire que tout va bien, n'hésitez pas à me recontacter.
 
Bien amicalement,

Françoise Coudray

Attention, parfois après avoir réfrigéré/congelé du lait le lait a une odeur bizarre, à aspect savonneux...

certaines mères ont un lait qui prend un aspect rance à la réfrigération ou à la congélation; en fait, leur lait contient beaucoup de lipases, des enzymes qui commencent à digérer/découper les molécules de graisses; + il y a
d'enzymes, + cette digestion est rapide; le goût du lait peut donc être
modifié, ou encore, on a l'impression de "savon";

si cela a été votre cas avec un ou deux recueils de lait, désormais, il faudra un peu chauffer votre lait avant de le réfrigérer/congeler, c'est tout; c'est pourquoi avant de constituer une banque de lait, faites un essai (et avec un matériel bien propre!)

Chauffer le lait jusqu'à ce qu'il soit trop chaud pour tremper un doigt
dedans.

ou alors chauffer le lait quelques minutes à 55-60° pour détruire les enzymes.

Le lait reste RESTE BON A BOIRE!

D'autres réponses personnalisées sont en ligne