| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
   Espace allaitement > Seins > Sein droit, Sein gauche, organiser les tétées
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


Joyeux Noël

L'ADJ+ vous souhaite un Joyeux Noël!

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Trève de Noël, seules les patientes en cabinet et les adhérentes pourront me joindre sur mon cellulaire du 22/12 au 07/01 2016

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Donner le sein droit, le sein gauche, à un bébé, à des jumeaux

   

JUMEAUX: dans la normalité des situations - quelques cas précis
un seul bébé;
questions réponses ; ne restez jamais avec un sein trop plein! ; mixte

 
 

Avec des jumeaux, c'est très facile de donner le sein: deux seins, deux enfants, c'est évident! (la nature aurait-elle prévu qu'on ait systématiquement des jumeaux?.... quelques conseils et idées.... et cas pour un bébé!

Pour faciliter la chose, je vais vous expliquer comment j'ai procédé avec Alexandre et Maximilien; c'est quand même plus pratique et bien plus sympa que "bébé 1" et "Bébé 2" ou Bébé A et Bébé B.

Puis je vous parlerai de Florian, qui tètait tout seul-ses frères aînés ayant opté pour des câlins tête contre le sein, et de temps à autres, des "tétées-sein".

Allaitement de jumeaux: ensemble (simultanément) -photos- ou séparément (l'un après l'autre) d'ailleurs!

 

 

1. Ce que j'ai moi-même mis en pratique, et que je vous conseille, c'est ne donner qu'un sein par tétée

attribuer un sein à un enfant pour la durée de la journée, en alternant chaque 24h;

Je m'explique:

  • lundi: Alexandre à gauche, Maximilien à droite
  • mardi: Alexandre à droite, Maximilien à gauche
  • mercredi: Alexandre à gauche, Maximilien à droite
  • etc...

Je me basais sur leur réveil aux alentours de 6h du matin pour alterner les seins. Je me réveillais au son mélodieux d'un des enfants, allais le chercher et lui souriant, je pensais: toi mon petit Alexandre (par exemple) hier tu tétais à gauche, alors aujourd'hui tu tèteras à droite;

Je ne vois que des avantages à cette situation: l'enfant ne s'habitue pas à un seul sein, chaque côté est stimulé en alternance de 24h, c'est facile à gérer. L'on peut avoir un enfant qui réclame la tétée 8 fois par jour et l'autre 7 fois par jour, l'on ne se pose pas de questions.... Entre les tétées-j'ai faim, les tétées-j'ai des angoisses, les tétées-j'ai peur, les tétées-câlins pour une autre raison, c'est FACILE, on ne se "prend pas la tête", et c'est ce qu'on recherche lorsqu'on a des jumeaux (allaités au sein ou non).

Questions:

  • Et si on se trompe d'une journée à l'autre: qu'importe, n'allez pas "décrocher" votre enfant parce que vous vous êtes trompée de sein. Bébé le prendrait vraiment mal, et ne comprendrait pas;
  • Et si on se trompe d'une tétée à l'autre: qu'importe! ne "décrochez" pas, cela n'a aucune importance. Bébé le prendrait très mal, là aussi, ne comprendrait pas.
  • Et si on met le deuxième bébé au sein "vide"? Il m'est arrivé un jour d'allaiter Maximilien à un sein, puis d'aller chercher Alexandre et de le mettre... au sein qui venait d'être tété; cela n'a guère d'importance, car l'on sait (et cela a été mesuré) que l'enfant qui quitte le sein, le laisse encore partiellement rempli; Bébé qui prend le sein juste tété, peut éventuellement râler parce que le sein éjecte le lait fabriqué entre les tétées par flux, et que les flux sont espacés, et que plus on avance en flux, et moins les flux sont volumineux...... il faudrait vraiment que Bébé "2" soit impatient, super fatigué..... on le laisse téter et vider le flux de lait et puis on le passe à l'autre sein, voilà tout.......
  • Le lait est fabriqué entre les tétées, cela a été démontré en particulier par les travaux du Professeur Hartmann; et l'on sait que l'éjection du lait, qui dépend de l'hormone pulsatoire ocyctocine, se fait par série de flux...... mais le sein est assez sophistiqué; il est capable de produire encore du lait, éventuellement, pendant une tétée.
  • D'ailleurs, plus les tétées sont fréquentes, plus le nouveau lait se fabrique rapidement. Et plus on vide un sein, plus il en refabrique;


2. (jumeaux) autre possibilité: changer de sein à chaque tétée

  • tétée 1 : Alexandre à gauche, Maximilien à droite
  • tétée 2: Alexandre à droite, Maximilien à gauche
  • Les mêmes avantages qu'au premier point,

mais un peu plus difficile à gérer; et moins compatible avec l'allaitement à la demande; vous avez le risque de vous mélanger dans les seins, les tétées;

cette possibilité est par contre totalment envisageable si vous faites comme dans les chapitres mal écrits qui "stipulent" d'allaiter systématiquement toutes les 3 heures. Or on sait les soucis entraînés par des horaires rigides types "toutes les 3 heures". (Cependant, que la "haute" fréquence des tétées ne vous empêche pas d'allaiter, une personne ressource bien formée saura vous aider à trouver votre harmonie).

PAR CONTRE SI VOUS AVEZ UN JUMEAU FRANCHEMENT EFFICACE ET UN ENFANT PLUTOT FAIBLE PLUTOT PAS EFFICACE, là c'est très intéressant....... Votre intérêt est de stimuler vos seins de façon assez égale, et votre intérêt est effectivement d'alterner les seins à chaque tétée; l'enfant vorace et vigoureux vidange parfaitement le sein, qui sera bien plein à la prochaine tétée pour le jumeau faible. et le sein qui aura été moins bien vidé par le jumeau faible se rééquilibrera à la hausse par le jumeau vorace et vigoureux qui le tètera à la fois d'après,

 

3. (jumeaux) autre cas: donner les deux seins à chaque tétée

On peut envisager de donner un sein puis l'autre à chaque enfant;

  • tétée 1: Alexandre à gauche puis à droite; Maximilien à droite puis à gauche
  • tétée 2: Alexandre à droite puis à gauche; Maximilien à gauche puis à droite

Je vais m'avancer, et dire, toute empreinte de mon avis très personnel, que cette solution n'est pas facile à mettre en place. Si vos enfants sont nés en bonne santé, et avec assez de vigueur, cette solution est inutile, elle va vous prendre la tête. Par contre, là encore, si vos enfants sont, l'un bien vigoureux, et l'autre de faible vigueur, optez d'abord pour la solution précédente (alternance des seins à chaque tétée) et si c'est insuffisant, essayez cette solution de donner les deux seins à chaque tétée, à chaque bébé.

Questions:

  • Aurai-je assez de lait pour mon "deuxième" téteur quand le "premier" téteur aura vidé les deux seins? OUI car l'on sait parfaitement qu'un bébé ne vide jamais complètement un sein; des études ont montré des "restes" se montant à 40% de ce que le sein avait produit avant la tétée.... vos seins ont l'habitude de fabriquer du lait pour deux.... c'est la manière d'être vidés qui change pour vos seins;
  • Est-ce que je risque de fabriquer moins de lait au bout de quelques tétées comme cela? NON; justement, ici on s'arrange pour que chaque sein soit "vidé moyennement" par le bébé un peu faible, et "super bien vidé" par le vigoureux, donc au contraire, chaque sein se trouve bien vidé à chaque fois, donc il produira à nouveau bien du lait pour la prochaine fois.

 

Comment puis-je faire pour changer mon bébé de sein en cours de tétée?

Si vous donnez un sein puis l'autre à votre enfant, mais que vous allaitez vos enfants séparément, l'un après l'autre?

  • Vous pouvez rompre la tétée, puis "soulever" et "retourner" votre enfant pour l'installer à l'autre sein;
  • Vous pouvez rompre la tétée, puis "glisser" votre bébé jusqu'à l'autre sein;

Si vous allaitez vos enfants simultanément, là il va falloir forcément faire de la gymnastique; le "modus operandi" dépendra un peu de votre aisance à manipuler les bébés pour les installer, ce qui n'est jamais évident les tous premiers temps.

  • Sachez que l'un des enfants pourra être "soulevé" puis "retourné" et mis à l'autre sein, tandis que l'autre sera "glissé".

Que vous allaitiez l'un après l'autre ou ensemble, vos jumeaux:

  • Juste avant de rompre la tétée, prévenez votre bébé d'une petite phrase douce, pour ne pas brusquer votre bébé ni lui donner l'impression qu'on va le priver (même si on va le remettre au sein, votre bébé peut ne pas comprendre pourquoi vous le retirez du sein; il le prend pour une punition, il ne comprend pas). Donc "mon petit chéri, maman va rompre la tétée et te remettre à l'autre sein très vite";
  • Lorsque je préviens les mamans de faire ainsi, elles sont souvent interloquées, et presque encore plus lorsqu'elles le font la première fois, avec moi, en consultation; mais au bout de quelques tétées, l'enfant comprend parfaitement bien!!

ALTERNER LES SEINS, que ce soit chaque 24h ou à chaque tétée, est important

 

Il peut être intéressant néanmoins de savoir pourquoi on conseille d'alterner les seins:

En dehors des situations où il serait bon de donner les deux seins à chaque tétée (un jumeau bien vigoureux, un jumeau plus faible), certaines mères de jumeaux peuvent se dire: pourquoi alterner les seins, pourquoi ne pas donner toujours le même sein à mon enfant?

C'est envisageable, à une précaution près (un peu plus bas).

AVANTAGES ET BENEFICES DE NE JAMAIS DONNER LE MEME SEIN:

Mettre un enfant toujours au même sein, peut entraîner les choses suivantes:

ce sera toujours le même côté de son visage qui sera contre votre peau, et le même côté (le côté opposé) vers l'extérieur, donc bébé ne sera pas stimulé de la même manière des deux côtés (droite et gauche) -il sera même assez mal stimulé;

s'il tète mal, il va vous abimer le bout du sein très très vite. Et de toutes les façons que vous allaitiez, dès le moment où le mamelon est abîmé, douloureux, lésé, il FAUT IMPERATIVEMENT faire appel à une personne ressource dûment formée pour revoir les trois "mamelles" du bon allaitement: position d'allaitement, prise en bouche du sein, succion.

Si un jour votre sein vous fait hyper mal, Bébé ne voudra peut-être pas téter l'autre sein (et l'autre petit compagnon de corps ne voudra peut-être pas non plus "prêter" "son" sein). Par contre sachez dès à présent que votre sein tété par un enfant unique pourra parfaitement satisfaire aux besoins de deux enfants tout à coup, pas de problème là-dessus!

 

SI VOUS PREFEREZ ATTRIBUER UN SEIN PAR ENFANT,

et cela est tout à fait possible si les deux enfants tètent et vident vos seins de manière égale ou à peu près égale, si un bébé tète toujours du même côté, il convient alors d'alterner les positions: une fois en position classique de Madone, une fois en position de Ballon de rugby.

L'on peut aussi se dire: aujourd'hui, un de mes seins est est vraiment plus facile à téter par cet enfant, je lui attribue donc ce sein; et dans 15 jours, je ré-essaierai......

 

allaiter un enfantallaiter florian nourrisson

 

Allaiter un enfant:


Un enfant:

démarrer la lactation en offrant systématiquement les deux seins à chaque tétée, MAIS avec une PRECAUTION OBLIGATOIRE:

c'est une fois le premier sein bien vidé, qui apparaît donc bien vide, bien souple, voire "bien raplapla" (c'est un terme que j'emploie volontiers au téléphone), c'est uniquement à partir de là qu'on peut proposer le second sein.

C'est important que le "premier" sein soit absolument bien vidé

Premier temps:

1e tétée: Florian au sein gauche, et une fois que le gauche est bien raplapla, proposer le sein droit

2e tétée: Florian au sein droit et une fois que le sein droit est bien raplapla, proposer le sein gauche

3e tétée: Florian au sein gauche, et une fois que le gauche est bien raplapla, proposer le sein droit

etc.

 

LE FAIT DE PROPOSER EVENTUELLEMENT LE DEUXIEME SEIN UNE FOIS QUE LE PREMIER SEIN EST TOTALEMENT VIDE, c'est l'école la mieux adaptée aux connaissances actuelles de la physiologie de la lactation et à la prise de poids des bébés:

le sein produit pour autant qu'il soit vidé!

l'enfant doit absolument atteindre les graisses, qui sont éjectées en fin de tétée.

pour prendre du poids, pour avoir des selles molles ET surtout jaune d'or, il faut impérativement que l'enfant ait vidé totalement le premier sein, ait ainsi absorbé les graisses du premier sein, avant d'éventuellement aller téter au deuxième sein.

si l'enfant prend le premier sein, s'arrête avant les graisses, puis va au second sein, il reprend du lait de début de tétée et comme il sera rempli de lait, il s'arrêtera avant les graisses du deuxième sein; bref il n'aura pas eu les graisses du premier sein, ni les graisses du second sein, il aura des selles liquides vertes, s'il en a, et surtout il ne prendra pas de poids; alors que la mère a du lait dans les seins....

allaiter un enfantallaiter florian nourrisson

 

Questions / Réponses: Pas de rigidité!

J'ai beaucoup de mamans qui me contactent pour des problèmes pondéraux, par exemple, qui sont issus des bons conseils dispensés, encore, dans certaines maternités:

"Allaiter seulement cinq minutes les premiers jours":

NON; tout d'abord on prive l'enfant du réconfort et de tous les bénéfices/ avantages alimentaires, immunitaires, et psychoaffectifs........ On prive l'enfant d'une large part de colostrum (je ne parle pas du lait, car souvent ce sont des conseils pour les deux trois premiers jours..... mais c'est valable quand on a eu sa montée laiteuse).

Historique: c'était pour ne pas abîmer les mamelons qui allaient être maltraités par la succion de l'enfant; c'est totalement idiot, car les mamelons douloureux, lésions, crevasses, sont dus à des mauvaises positions d'allaitement, mauvaises prises en bouche du sein, succion dysfonctionnelles ou désorganisées.....

Donc durée de la tétée: à gogo, vous apportez du lait, des graisses, des cellules immunitaires, du psychoaffectif.... veillez plutôt à ce que la tétée soit EFFICACE...... Si nécessaire faites appel à une personne ressource dûment formée en lactation humaine.

 

"Allaiter toutes les trois heures":

Historique: lorsque les mères ont voulu à nouveau allaiter, dans les années 1970, plus personne n'était en mesure de les conseiller; le seul repère était l'alimentation artificielle au biberon; donc on a dit aux mères allaitantes d'allaiter toutes les trois heures;

Totalement incompatible avec la physiologie de la lactation, qui veut, médecine basée sur la preuve, que le sein produit pour autant qu'il soit vidé totalement et surtout: vidé souvent;

La majorité des femmes n'a pas une capacité de stockage des seins telles, qu'on puisse se permettre des tétées toutes les trois heures.

De plus en précoce post-partum, lors de l'engorgement physiologique, la femme se retrouve avec des seins engorgés; cette situation ne dure que 24h environ pour celle qui allaite TRES fréquemment, et perdure pour celle qui allaite toutes les trois heures, avec son cortège d'enquiquinements.

Allaiter toutes les trois heures, ne convient pas à la physiologie de l'enfant, à son adaptation à la vie extra-utérine.... on fait pleurer le bébé, on le laisse hurler, se fatiguer, il arrive ainsi crevé au sein, il va mal prendre le sein, faire mal et téter agressivement...... de plus il arrive lors de la montée laiteuse, à un sein archi plein, difficile à prendre en bouche et difficile à vider.....

 

"Il faut attendre au moins deux heures entre chaque tétée ":

Le lait maternel n'est pa sdu lait infantile; la demi-vidange est extrêmement courte avec du lait maternel, et le lait maternel est extrêmement digeste, il est humain, spécifique à l'espèce....

L'on n'entraîne pas + de "coliques" en allaitant toutes les heures.... les coliques ont une autre origine.....!!

là encore, on se base sur l'alimentation artificielle;

 

"Cela va ocasionner des crevasses de donner des tétées trop longues/trop fréquentes":

NON; les crevasses sont dues à de mauvaises positions d'allaitement, à de mauvaises prises en bouche du sein par le bébé, voire par une mauvaise succion, ou un trouble anatomique type: frein de langue trop court par exemple.

 

"Cela va ocasionner des caprices chez mon Bébé":

NON; votre enfant est en pleine adaptaion à la vie extra-utérine;

Même si l'enfant est au lait infantile, il mérite + de soins, + d'attentions, de la part des parents; un bébé humain n'est pas conçu pour rester dans un berceau, voire une nurserie, avec des biberons obligatoires toutes les trois heures. Sans paraître amère, je trouve qu'en France au moins, on traite MIEUX les chiens, chats, que les bébés humains; c'est un comble, non?

 

allaiter un enfantallaiter florian nourrisson

 

Comment se rappeler quel sein donner?

Là c'est l'avantage d'allaiter des jumeaux: on ne se pose pas de questions. Chacun a un sein, point final!

Par contre, lorsqu'on donne les deux seins à chaque tétée, à chaque enfant, parce que l'un est franchement moins vigoureux que l'autre, on peut effectivement se poser des questions; l'avantage cependant, c'est qu'au fil du temps, peut-être au bout de deux semaines, peut-être au bout d'un mois, le jumeau un peu faible aura acquis de la vigueur! et la maman pourra ne plus donner qu'un même sein par tétée (si elle devait aller jusqu'à donner deux seins à chaque tétée), ou qu'un même sein par jour (si elle devait alterner les seins à chaque tétée).

Pour 1 enfant et non des jumeaux, il y a mille trucs qui se transmettent, dont par exemple se mettre une épingle à nourrice à la bretelle du dernier sein tété _ c'est d'un pratique, que de se mettre une épingle à nourrice après chaque tétée!_ . Ou alors de changer l'alliance de main... _pratique aussi, lorsqu'on fait de l'oedème aux doigts_...

Et dernièrement, on s'est mis à vendre des petits objets, des petits bracelets, des petits machins, qui se substituent à l'épingle à nourrice, en plus joli assurément qu'une épingle à nourrice, certes.

Personnellement, je trouve "dingue" de faire de l'accessorisation à partir de l'allaitement maternel.... par contre si vous aimez le principe de petits bijoux, de petits colifichets, pour vous tout simplement, alors oui, profitez-en! Mais à ce moment-là, ce peut être un petit bracelet sympa, qui vous plaise, pas forcément un accessoire d'allaitement maternel;

Certaines femmes "soupèsent" discrètement (plus ou moins discrètement) leurs seins si besoin est; ou effleurent leur décolleté pour jauger quel sein donner (et donnent le plus lourd en premier).

D'autres "sentent" quel sein donner, à la tension de leur sein; je pense que c'est une bonne solution.

MAIS ATTENTION: toutes les femmes ont une moitié droite différente de la moitié gauche; tous les hommes aussi, d'ailleurs; mais revenons aux femmes; cela signifie que nous avons un sein qui produit légèrement plus de lait que l'autre, de façon naturelle; et nous pouvons amplifier la différence en proposant en premier, le sein qui produit le plus, et alors nous entretenons et augmentons la différence d'un sein plus gros et plus producteur que l'autre; _ à noter que certaines femmes peuvent avoir aussi, dès le départ, c'est à dire dès avant la première tétée, une asymétrie plus ou moins prononcée entre les deux seins_.

Alors, le fait de "soupeser", ou "jauger" les seins pour savoir lequel est le plus plein et donc le plus susceptible d'être donné à téter, est biaisé;

En fait, l'idéal est de donner à la demande de l'enfant, on a ainsi rarement l'occasion de se poser des questions.

 

Et moi, que faisais-je pour Florian: je donnais un sein par tétée; (il faut dire que les "jumeaux" étaient revenus actifs au sein); je donnais le sein totalement à la demande; il m'arriva parfois de donner deux fois de suite au même sein; mais Florian tétait si fréquemment, que je n'ai pas eu à souffrir d'engorgement ni de conséquences d'engorgement.

allaiter un enfantallaiter florian nourrisson

 

Ne restez jamais avec un sein trop plein!

Parfois on saute des tétées, volontairement ou par omission..... l'enfant dort beaucoup....l'enfant semble dormir beaucoup..... horaires rigides.....surproduction de lait..... peu importe la cause, voici un COMMANDEMENT, qui vous évitera toute une cascade d'embêtements:

Ne restez jamais, jamais, jamais, avec un sein trop plein!

Un sein trop plein, c'est:

  • un sein dont le complexe mamelon-aréole est déformé, aplati, et qui sera mal pris en bouche par le bébé -donc sein mal vidé, mamelon massacré....
  • un sein trop plein donc un sein dont le lait coulera mal.... pas longtemps, et où il restera beaucoup de lait.... et où le bébé n'aura pas prélevé suffisamment.....
  • un sein trop plein donne l'ordre au cerveau de ralentir et diminuer la production de lait....
  • un sein trop plein ce sont des cellules de la glande qui vont se retrouver écrabouillées, des cellules glandulaires dont les jonctions vont se déformer, et laisser fuir du lait en dehors de la glande..... ce lait qui fuira de la glande et ira dans le tissu interstitiel du sein va entraîner une réaction inflammatoire: une mastite inflammatoire (qu'on appelle encore lymphangite); dommage..... car c'est douloureux, et si c'est mal géré, cela peut dégénérer en mastite infectieuse, et si cela est mal géré, cela peut déboucher sur un abcès du sein.

Si votre sein ou vos seins, sont trop pleins, inconfortables, douloureux, il faut les vider; partiellement peut-être, mais les vider!!.

On peut se poser la question: peut-être que Bébé pourrait téter?

L'on va masser les seins, extraire un peu d elait pour assouplir la zone rétro-aréolaire, remasser les seins si nécessaire, puis mettre bébé au sein; ou alors continuer à extraire à la main, et voir à "finir" avec un tire-lait.

 

Quand je suis en consultation, j'évoque le plus souvent cette cascade d'événements, pour que les mamans ne sautent jamais de tétées, donnent le sein fréquemment, connaissent les moindres signaux de leurs bébés pour ne pas sauter de tétées, pour qu'elles massent leurs seins, les vident partiellement si nécessaire..... les enjeux sont trop grands!

 

allaiter un enfantallaiter florian nourrisson

 

Allaiter à la demande?

Allaiter à la demande est l'idéal pour l'enfant: il importe de savoir que l'enfant qui réclame n'a pas toujours faim, le sein n'est pas que alimentaire. Le sein fait partie de l'adaptation de Bébé à sa vie extra-utérine! Donc ne pensez pas que vous manquez de lait, si vos enfants réclament souvent; sachez aussi que les enfants réclament beaucoup les premiers jours, ou premières semaines, mais souvent on les voit se réguler un peu d'eux-mêmes au fil du temps;

Florian par exemple, était à la demande totale, il fut des périodes, le premier mois, où il était au sein chaque trois quart d'heures pour quelques minutes (quelques minutes mais très efficaces), puis qu'il dormait sans réclamer quoique ce soit trois, quatre heures durant.

Si donner à la demande, en revanche, est totalement incompatible avec votre situation familiale, au point que l'harmonie de votre allaitement en souffre, au point que cela risque d'aboutir à un sevrage pour cette unique cause, alors maternez vos enfants (bercement, portage, promenade) pour leur permettre d'être câlinés, cela permettra que vous repoussiez la mise au sein d'une trentaine/soixantaine de minutes; l'équipe de l'association est là aussi pour vous aider à comprendre la situation, et mieux la vivre; l'on fera attention à ce que les seins ne soient pas inconfortables, par contre!

C'est là ma différence de maman de jumeaux entre l'idéal et s'adapter à la situation humaine.

 

allaiter un enfantallaiter florian nourrisson

 

Et en allaitement mixte?

En mixte allaitement de jumeaux:

  • si vous tirez votre lait pour le jumeau qui ne prend pas le sein, alternez les seins après chaque tétée, pour éviter que le même sein soit sollicité par le tire-lait tout au long de la journée, c'est mieux....
  • si un jumeau prend le sein, l'autre du lait infantile, idem que pour un enfant
  • il faut s'attendre à ce que la lactation diminue plus ou moins vite, ou bien à ce que la lactation ne s'établisse pas bien si le mixte commence dès la naissance.
  • Se faire aider, car le dispositif biberon peut entraîner des défauts de vidange du sein, voire des soucis de succion.

En mixte avec un enfant:

proposez les deux seins à chaque fois mais le premier sein doit avoir été bien vidé; comme les durées de temps entre deux tétées seront très longues,

Il faut s'attendre à ce que la lactation diminue plus ou moins vite, ou bien à ce que la lactation ne s'établisse pas si le mixte commence dès la naissance.

Se faire aider, car le dispositif biberon peut entraîner des défauts de vidange du sein, voire des soucis de succion.

si vous travaillez et que votre enfant est au mixte: c'est à dire au sein matin et soir, cela peut être aussi: votre bébé au sein, et profiter d'une tétée pour récolter du lait à l'autre sein, que l'enfant reçoit en votre absence

 

 

 
 
 
 
 
Edition mise à jour: 01.07.2008
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation