Accueil site */* Entre nous > Flash info */* Flash

Entre nous - Flash Info

L'eau, la chaleur, le sein

Quand on allaite, surtout un premier enfant, (on n'est pas toujours totalement informée), ou des jumeaux (l'entourage n'est pas toujours encourageant), avec l'été et de manière générale avec les grosses chaleurs, il se pose la question suivante: faut-il donner de l'eau à boire au bébé?

Et bien le lait maternel humain (mais le lait de vache, le lait de brebis etc..) contient beaucoup d'eau; environ 82% d'eau.....

Lorsqu'on ne minute pas les tétées, si on le laisse tranquillement téter le temps qu'il veut, l'enfant mis au sein, va gérer ses besoins; en particulier ses besoins hydriques (ou si vous préférez, ses besoins en eau).

L'on sait que le lait maternel EVOLUE en matière de COMPOSITION au cours d'une même tétée, et que même, le lait du matin n'est pas tout à fait le lait du soir... et qu ele lait de la première semaine n'est pas le lait de la quatrième semaine, qui n'est pas le même que le lait du quatrième mois, etc....

Revenons à notre lait maternel, au cours d'une même tétée; au début, le lait jaillit des seins, très clair, plutôt pauvre en "tout", beaucoup d'eau et quelques vitamines et aussi du lactose (un sucre). Au fur et à mesure que votre bébé "prélève" du lait, au fur et à mesure que des flux de lait jaillissent de votre seins, le lait change de composition, il s'enrichit (par exemple les enzymes, les hormones, les protéines....) et termine par les graisses, les cellules (globules blancs par exemple).....

ATTENTION, cette "liste" n'est qu'un embryon très, très schématique! C'est volontaire; je ne souhaite ici, que décrire un processus à visée d'hydratation du bébé;

 

Bref, en début de tétée, beaucoup d'eau!

Alors votre bébé, lui, en fonction de ses besoins, va prélever ce dont il a besoin, pour autant que vous lui laissiez la libre direction des opérations.

en tout premier, il va se dire: moi j'ai très soif et moyennement faim; alors je veux une bonne grosse tétée bien aqueuse puis un peu de concentré; par un truchement réflexe puis hormonal, le lait maternel jaillit, le lait de début de tétée, un peu conçu pour désaltérer finalement, et delà, et bien, s'il s'avère qu'il a faim, il va prolonger la tétée..... et s'il s'avère qu'il a soif, il puisera une bonne tétée, et s'arrêtera quand le lait dépassera ses besoins; et à la tétée suivante il prendra peut-être autant, ou peut-être un peu moins, ou peut-être carrément beaucoup plus...... ;

CAR, le lait s'adapte aux besoins de votre enfant; et votre enfant puise ce dont il a besoin;

Par contre, on est d'accord sur un point: vous donnez le sein SANS RESTRICTION, vous ne limitez pas la durée de la tétée, et vous ne limitez pas la fréquence des tétées;

Si vos bébés tètent souvent pour "boire" a priori, aurez-vous assez de lait pour quand ils auront faim?

Les seins sont ultra-sophistiqués; si aux débuts de votre allaitement, vous êtes en surproduction, il arrive un moment où vous fabriquez pour autant que vos enfants vident vos seins; et vos seins sont capbles de se mettre à produire plus en quantité, plus vite en rapidité..... en fonction de la façon dont ils sont vidés;

  • Plus vos seins sont vidés, plus vos seins refabriquent du lait;
  • Plus vos seins sont vidés souvent, plus vos seins refabriquent vite;
  • Plus vos seins sont vidés rapidement, plus vos seins refabriquent vite;
  • (Voir études Dr Cregan et Pr Hartmann) donc je ne vous raconte pas du flan :-)

 

Bref il fait chaud, vous mettez vos bébés à LEUR volonté, voire, vous leur proposez le sein de vous-même en plus de leur demande, vos seins vont suivre, sans problème, sur le plan du lait maternel ; et si vous leur laissez l'accès au sein, vous verrez que vos seins suffisent largement.

Il est donc inutile de donner de l'eau à un enfant allaité au sein, puisque 1/le lait maternel va s'adapter aux besoins de Bébé; 2/ le bébé gère ses tétées et puise en fonction de ce dont il a besoin (j'ai faim j'ai soif j'ai un prout qui passe mal) 3/ accès et durée au sein non limités

 

Donner de l'eau que ce soit au biberon, à la tasse, au verre ou autre dispositif, peut poser des problèmes à vos enfants.

Le dispositif biberon, on n'en reparlera pas ici, peut poser d'énormes problèmes:

  • confusion sein tétine qui existe malgré tout ce qu'on peut vous dire pour vous rassurer....
  • paresse sein biberon, qui elle, peut intervenir même si vos enfants ont huit mois, malgré ce qu'on peut vous dire;

Non le souci n'est pas focément dans le dispositif, il est surtout ailleurs : dans le volume d'eau à zéro calorie, qui va remplir l'estomac de l'enfant;

Il est peu recommandé de donner de l'eau car Bébé reçoit (pla!f) un poids d'eau sur l'estomac qui va lui peser lourd, donc ce poids d'eau dans l'estomac va lui donner l'impression d'être rassasié alors qu'il ne l'est pas. De là, plusieurs choses:

  • bébé ayant un gros poids sur l'estomac, impression d'être rassasié, il ne va donc pas aller au sein pour boire/manger et donc vos seins ne vont pas être vidés; sur plusieurs jours, on peut avoir un enfant qui reçoit finalement tellement d'eau qu'il ne vide pas vos seins pour se nourrir, il peut risquer des problèmes pondéraux (des problèmes de poids). De plus vos seins étant moins vidés, ils vont se mettre à produire moins de lait; et dans l'intervalle, entre le moment où vos seins étaient vidés régulièrement, et le soudain moment où ils sont vidés moins, vous pouvez déclencher une pathologie du sein (engorgement, mastite).
  • bébé ayant reçu de l'eau, (zéro calories) il aura à nouveau faim très vite; or en France, un bébé qui réclame souvent le sein, c'est forcément que la mère n'a pas assez de lait ou que son lait n'est pas assez riche, bien sûr! or le doute tue.
  • d'autre part les seins sont sophistiqués, mais la Nature déteste le gâchis; s'ils ne sont pas tétés, les seins vont produire moins!!!!!!!!!!

ATTENTIONNNNNNNNNNN!!!!!

Je le rappelle, tant pis si c'est la troisième fois sur cette même page: Vous devez donner le sein SOUVENT quand il fait chaud; A LA DEMANDE est idyllique-proposer le sein même non réclamé est mieux; je vais vous dire que au sein ou au biberon, en été, on ne donne pas toutes les quatre heures (ou même toutes les trois heures!!)

  • Vous devez donner le sein SOUVENT quand il fait chaud, quand vous avez chaud;
  • avant de prendre la voiture, puis en descendant de la voiture (trajet d'une heure); faites des haltes tétées si le trajet est supérieur!
  • avant de partir en balade, puis au retour, et pendant si la balade dure;
  • si vos seins font "glou-glou" tout seuls;
  • les grands bébés sauront soulever le vêtement maternel;

Non ce n'est pas astreignant; si vous donniez des bib vous auriez à trimballer l'eau et les bib... les laver (génial les biberons sur la plage) là vous n'avez qu'à ouvrir corsage ou soulever tee-shirt!

Enfin, soyez vigilant:

écoulement sanguin nasal: donnez le sein à volonté (et même proposez-le d'office) + conseil médical en conservant les tétées au sein

couches brunes, couches sèches: Bébé ne tète pas assez! donnez le sein à volonté (et même plus) + conseil médical en conservant les tétées au sein

Il existe d'autres signes avants-coureurs, informez-vous dès maintenant et donnez souvent le sein dès maintenant!
On ne plaisante pas avec la déshydratation. Quand on a un doute ou qu'on voit un signe clinique, on file aux urgences!

 

SI VOUS DONNEZ LE SEIN AVEC DES HORAIRES RIGIDES ou que vous vous absentez:

le bébé va devoir recevoir de l'eau entre deux tétées.... préférez donner l'eau donnée à la tasse plutôt qu'au biberon; non nous ne diabolisons pas ce dispositif, mais je peux assurer du nombre de cas de dyades mère-enfant que j'ai en charge, à cause du dispositif biberon; et préférez l'eau tout court, et non de l'eau avec du "sirop" dedans.

 

GARE AU SOLEIL

Ce n'est pas mon rôle de donner des conseils médicaux ou paramédicaux; mais quand je vois des reportages à la télévision, ou quand je voyais les familles sur la plage, lorsque j'habitais dans le Gard, j'ai frémi en voyant tous ces enfants en bas-âge, tout nus ("mais on leur a mis de la crème et occupez-vous de vos affaires" m'a lancé un père un jour quand il a vu mon "frémissement"...); il y a suffisamment de pathologies à court terme et à long terme quand on s'expose au soleil; Je crois qu'on doit encore pouvoir télécharger une publication sur le site www.sante.gouv.fr sur le soleil et les enfants face au soleil;


simple petit rappel MAIS JE NE DONNE PAS TOUT: le parasol ne filtre pas tous les rayons de soleil, donc parasol+casquette+body manches... longues pour couvrir les bras;aucune crème n'est suffisante! Restez en intérieur entre 12 et 16 heures ce sont les heures les plus chaudes de la journée! Enduisez la peau d'un produit solaire écran total pour enfants mais doublez avec le port d'un tee-shirt quand même et une casquette ; des lunettes de soleil mais des bonnes! et de l'ombre et du sein à gogo!!

Enfin rajoutons :Pour autant que les enfants soient en âge d'y aller, pour autant qu'il ne fasse pas une chaleur de Sahara, pour autant que vous alliez sur la plage en dehors des heures chaudes .... Enfin, allez télécharger cette brochure


Water supplementation on exclusively breastfed infants during summer in the
tropics. H.P.S. Sachdev, J. Krishna, R.K. Puri et al. Lancet 1992; 337:
929-33.

L'allaitement maternel exclusif couvre tous les besoins caloriques nécessaires pour assurer la croissance et l'activité du bébé pendant les 4
premiers mois. Cependant, les professionnels de santé des régions tropicales recommandent souvent l'utilisation de suppléments d'eau, même quand la possible contamination de l'eau peut présenter un danger pour le bébé. Des bébés de sexe masculin, âgés de 1 à 4 mois et en bonne santé, ont étéétudiés pendant 8 heures dans un hôpital. Ils.ont été répartis en deux groupes: exclusivement allaités (n=23), et allaités plus eau (n=22). Les enfants du groupe "exclusivement allaité" n'ont reçu en routine aucun supplément, et n'en avait pas reçu pendant la nuit précédant l'étude. L'absorption de lait a été calculée par des pesées. L'apport d'eau a été calculé par des biberons gradués. Les urines ont été collectées et mesurées.
Des échantillons de sang ont été prélevés à la fin de la journée de test. Les températures maximum de la pièce étaient comprises entre 34 et 41°C, et l'humidité relative entre 9 et 60%.

Après correction pour tenir compte de l'âge, du poids et de la taille, de la température et de l'humidité, l'apport liquidien total s'est avéré être
supérieur chez les enfants exclusivement allaités (274 ml contre 210 ml). Il n'a pas été retrouvé de différence significative entre les deux groupes quant à la quantité d'urine émise, l'osmolarité sanguine ou urinaire, le poids ou la température rectale. Une perte d'apports caloriques de 8 à 10% a été constatée chez les enfants recevant des suppléments d'eau.

Les chercheurs concluent que les enfants exclusivement allaités peuvent maintenir leur équilibre liquidien pendant l'été, même lorsque la température est élevée
. Dans les pays en voie de développement, donner de l'eau aux bébés représente un facteur de risque important à cause des contamination par des bactéries entéropathogènes, et des interférences avec l'allaitement maternel.