| Espace allaitement   | Espace grossesse   | Espace maternage   | Espace professionnels   |
vague guide de l'allaitement
   AMIS DES BEBES > IHAB > 10 conditions Initiative Hôpital Ami des Bébés
 
 
 * Retour Accueil du site
 


ADJ+
www.allaitement-jumeaux.com
Soutien aux mères
Organisme de formation


RAMADAN 1436: Jeûne ou non?
Coutumes

MOTILIUM....

 

 
  Association
    - Adhérer
    - Consultations (visite+tél)
    - Nos représentantes
    - Nos Publications
   

- Bibliothèque (sélection livres)

     
    - Matériel (et produits)
    - Marques négociées pour nos adhérents
marques négociées
   
     
     
  News
    - Infolactée (weblettre)
    - Info-flash (Bronchiolite- Gastro- Chaleur etc)
    - Edito - coups de gueule
     
  Entre nous
    - Consultations
    - VOS Témoignages
    - DEUX listes discussion
    - Petites annonces
    - "Casting"
    - Bons plans allaitement
    - Paroles d'enfants
    - Questionnaire Etudiantes
    - Liens sites internet
    - Amis des bébés
     
  Galerie photo / vidéos
    - Expo le Mur du sein
    - Photos perso
    - Vidéos
     
  Chercher
     
 

Pause estivale 2015:ni tél.ni mail ni matériel de mi-juillet à mi-août SAUF adhérentes et patientes

 

   

N'oubliez pas, (futures) mamans de jumeaux, de contacter les membres de l'équipe ou nos listes de discussion

N'oubliez pas les rubriques thématiques qui complètent le Guide de l'allaitement, comme les bobos, les baisses de lait etc


   

Spécial mamans de jumeaux:
Nos représentantes au téléphone et notre liste allaitement-jumeaux

Pour les mamans d'un enfant, Notre consultante (visites et téléphone) et la liste allaitement at yahoogroupes vous permet de rencontrer d'autres mères;

 

 

 
 
 

Pour être reconnue « Ami des Bébés » par l'UNICEF et l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), une maternité doit satisfaire aux dix condition suivantes:

 

 

 

  1. Adopter une politique d'allaitement maternel formulée par écrit
    Dans de nombreux pays, monde de la santé, armée, nucléaire, chimie... sont régies par des plans qualités, par des protocoles. Il s'agit ici non seulement d'assurance qualité, mais surtout d'une CHARTE
     
  2. Donner à tous les membres du personnel soignant les compétences nécessaires pour mettre en oeuvre cette politique
    Les sages-femmes le disent elles-mêmes, elles sont loin de recevoir toutes, des formations égales en allaitement maternel. Ces formations dépendent de leur école (formation initiale) et de leur lieu de travail (formation continue, qui parfois sont payées par... les industriels de l'alimentation infantile artificielle); On sait que peu de sages-femmes, puéricultrices, médecins, font une démarche personnelle et/ou professionnelle de se former en allaitement maternel; ce qui signifie que peu de maternités peuvent entamer des démarches pour le label Ami des Bébés;
    Pourtant, il existe plusieurs organismes de formation, dont l'ADJ+!
     
  3. Informer toutes les femmes des avantages de l'allaitement maternel
    Gros problème en France: les femmes ne sont pas informées des bienfaits relationnels, santé, nutritionnels, du lait maternel et des mises au sein. Les médias restent frileux, confère leur mutisme ou leur partialité, ou leur manque d'information complète, sur le sein des bébés. La seule rubrique Allaitement d'un magazine français a été supprimée, n'étant pas assez intéressante ni assez rentable....
    Les maternités seraient trop dépendantes des industriels de lait en poudre sur le plan financier....
    Aucun effort de prévention n'est fait sur les vertus de l'allaitement au sein; les campagnes de prévention encouragent à cesser de fumer, à pratiquer des mammographies dès 50 ans, à employer des préservatifs, nulle part n'est mentionné l'allaitement au sein
     
  4. Aider les mères à commencer d'allaiter leur enfant dans la demi-heure suivant la naissance
    Cela remet en cause le parcours initiatique de l'enfant à sa naissance et les différences entre accouchement physiologique, à l'écoute de la mère et de l'enfant, et l'accouchement systématique, protocolaire...  
    l'enfant né est pesé, mesuré, sondé, lavé, habillé.... au lieu de rester à se blottir contre sa mère pour se rassurer et pour assouvir son besoin de succion et pour se nourrir;
    Parfois, souvent même, il reçoit de l'eau sucrée ou du lait industriel. Ceci a pour effet:
    de dilater son estomac (volume du nouveau-né: 5 à 7 millilitres rappelons-le)
    de rendre confus l'enfant entre sein et tétine,
    de rendre confus l'enfant entre lait qui coule vite et lait qui demande une stimulation active,
    qui retarde ou empêche l'établissement de la lactation
     
  5. Indiquer aux mères comment pratiquer l'allaitement au sein
    en mai 2001 suite à un baby-boom, certaines maternités ont empêché d'allaiter au sein, l'allaitement artificiel fut proposé d'office, car on n'avait pas de temps à consacrer aux jeunes mères! (véridique)
    Montrer la bonne prise du sein, la bonne position, prend du temps. Certes. Mais ne doit-on pas se projeter dans l'avenir, et aider les jeunes mères qui veulent allaiter?
     
  6. Ne donner aux nouveaux-nés aucun aliment ni aucune boisson autre que le lait maternel , sauf indication médicale
    tout substitut du lait maternel aura pour conséquence: le risque d'une dilatation inutile de l'estomac,
    un empêchement de bien établir la lactation,
    entrave les effets anti-bactériens du lait maternel....

    En cas de crise pondérale, employer la technique du lait final en donnant le lait de fin de tétée (ou du lait de lactarium) à la tasse, ou au compte-goutte.... devrait être privilégié
     
  7. Laisser l'enfant jouer avec sa mère 24h par jour
    l'enfant naît, quitte son milieu aquatique d'où il entendait, percevait, battements du coeur, impulsions du sang dans les artères, dans le cordon ombilical, d'où il était au chaud, bercé...
    Ce sont autant de besoins d'être contre sa maman, d'être au sein: pour se rassurer; enfin, un bébé a pour volume estomacal 5  à 7 millilitres.. c'est donc normal qu'il mange souvent....
    Rappelons que c'est la fréquence des tétées qui entraîne le système hormonal et la bonne mise en place de la lactation.
     
  8. Encourager l'allaitement au sein à la demande de l'enfant
    dito
     
  9. Ne donner aux enfants nourris au sein aucune tétine artificielle ni sucette
    Déjà pas de nourriture via un biberon; il existe d'autres dispositifs: tasse, cuillère, compte-goutte, dal, soft-cup.....
    De plus, la sucette, la lole, la suce... ne sont pas très bons: leur mise en bouche diffère de celle du sein; Il y a eu aussi des cas d'enfants qui conséquemment, ne réclamaient plus le sein, ils pensaient se nourrir via la tétine, et non seulement le "lait ne montait pas" mais l'enfant dépérissait...
     
  10. Encourager la constitution d'associations de soutien à l'allaitement maternel et leur adresser les mères dès leur sortie de l'hôpital ou de la clinique.
    Un gros boulot à faire, accepter de faire appel à l'extérieur, et surtout, encourager les mères à faire appel à des consultants en lactation, et à ne pas se faire culpabiliser de vouloir allaiter et d'essayer de remonter la pente quand il y a souci.....

De plus, la distribution gratuite de boîtes de lait doit être interdite...

 

Ces dix points énoncés devraient être la charte de tout lieu de naissance du monde entier!

Une publication (gratuite) de l'association ADJ+ sur les premiers heures, les premiers jours, d'allaitement des jumeaux, s'en inspire d'ailleurs. Elle a été rédigée à la demande de nombreuses mères, et a été basée entre autres sur ces 10 points. Avec le temps, cette publication s'est élargie pour évoquer l'allaitement des jumeaux;

Enfin, quand même.... depuis 1998 que nous agissons, il faut reconnaître que bien des professionnels de santé s'impliquent dans l'allaitement, se forment, certaine(s) deviennent consultants en lactation, même.... mais ils sont si peu nombreux! Alors parlez des actions de formation à vos professionnels de santé, les formations sont modulables, cela peut aller d'un minimum de 5 jours à bien plus.... mais en 5 jours déjà, on apprend énormément de choses;

 
 

Retour vers:

 
 
 
 
     

Copyright 1998-2004-2008-2015 sous dépôt auprès de la SGDL; toutes reproductions, copies et utilisations interdites sans autorisation